Candy Crush Saga : en route vers Wall Street !

Candy Crush Saga : en route vers Wall Street !

High-tech
DirectLCI
JEUX VIDÉO – La success-story Candy Crush veut aller encore plus loin. Son éditeur King a déposé une demande d'entrée à la Bourse de New York. De quoi lever jusqu'à 500 millions de dollars.

Le créateur de Candy Crush en route vers la bourse. Le groupe King Digital Entertainment a annoncé mardi son intention d'entrer à la Bourse de New York en déposant une demande auprès de l'autorité boursière américaine, la SEC.

La société possède six studios créatifs à travers l'Europe ainsi que des bureaux à Malte et San Francisco. Le nombre d'actions proposées et leur prix n'ont pas encore été décidés à ce stade. Pour cela, les dirigeants devront faire le tour des investisseurs potentiels, comme l'a fait Twitter il y a peu. Certains analystes estiment qu'ils pourraient lever jusqu'à 500 millions grâce à cette opération.

90 millions de dollars en France

Une introduction en Bourse "nous donnera plus de flexibilité pour saisir des opportunités stratégiques si elles émergent à l'avenir", a expliqué le directeur général et co-fondateur, Riccardo Zacconi, dans le document déposé auprès de la SEC.

"Jusqu'à présent, nous avons lancé cinq jeux sur mobiles, qui ont tous attiré un public de fans. Notre plan est de capitaliser sur ce succès en bâtissant un large portefeuille de franchises durables sur le long terme", a-t-il expliqué.

King propose ses jeux vidéos sur téléphones mobiles ou réseaux sociaux, dont la très populaire saga Candy Crush, ou encore Farm Heroes et Papa Pear. Le groupe revendiquait 324 millions d'utilisateurs uniques chaque mois en moyenne à la fin de l'année dernière. Selon le document de la SEC, King réaliserait ainsi 90 millions de dollars (65,5 millions d'euros) de chiffre d'affaires en France rien qu'en 2013.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter