Castlevania : l'éternel bal des vampires

Castlevania : l'éternel bal des vampires

DirectLCI
JEUX VIDEO - Créé en 1986 au Japon, la série Castlevania et ses fables vampiriques fascinent les joueurs depuis de nombreuses années. Ce nouveau Lords of Shadow 2 parlera avant tout aux fans de la série.

C’est l'une des sagas cultes du jeu vidéo : Casltevania évoque pour les possesseurs de consoles NES et Super Nintendo des heures entières de jeu à arpenter châteaux et cryptes à la recherche des vampires. Les studios japonais de Konami (Metal Gear Solid, PES) ont depuis 2010 demandé aux Espagnols de Mercury Steam de donner vie aux nouveaux opus de cette série de jeu d’action et de plate-forme. Une façon d’européaniser le propos en quelque sorte alors que le centre névralgique du jeu vidéo s’est depuis une décennie clairement décalé vers l’ouest.

Après un premier Lords of Shadow paru en 2010, Mercury Steam récidive donc avec cette suite disponible sur PS3 et Xbox 360. Au programme, une histoire toujours aussi alambiquée qui ferait passer certains épisodes de Dallas ou Santa Barbara pour des histoires simplettes. Mieux vaut avoir mis les mains sur un des 32 épisodes précédents de Castlevania pour comprendre clairement les tenants et les aboutissements de cette histoire vampirique et satanique familiale. Pourtant, une fois n’est pas coutume dans cette incroyable saga, le joueur incarnera ici ainsi certain Dracula. En lutte contre Satan en personne.

Du neuf avec du vieux

Au-delà d’une histoire, d’un univers, très dense, Castlevania est surtout un jeu d’action. Le premier Lords of Shadow nous avait clairement époustouflés. Si cet épisode suscite clairement moins la surprise , il reste étonnant à plus d’un titre. Tout d’abord parce qu’une partie du jeu se déroule à une époque plus contemporaine. Que le jeu va aussi glisser régulièrement vers une dimension parallèle alors qu’il suit le fantôme de son défunt fils.

Au cours des 10 niveaux qui composent cette aventure, le joueur affrontera de nombreux ennemis, tantôt à l’épée, tantôt en usant de pouvoirs magiques comme la possession. Dans la grande tradition du genre Chaque niveau s’achèvera évidemment par un affrontement contre un "boss" super-puissant dont il faudra savoir trouver les faiblesses. Presque 30 ans après ses débuts, ce Castlevania-là reste un classique. Un plaisir de joueur averti avant tout car il faudra savoir faire preuve de patience pour progresser et savoir recommencer, en recommencer encore certains passages délicats.

Avec des titres comme Thief, Donkey Kong Country WiiU ou encore ce Castlevania Lords of Shadow 2, les gamers seront aux anges en ce mois de février. Après les titres plus grand public de la fin d’année 2013, les accros du jeu vidéo devraient avec ces jeux retrouver leurs marques. Même si au-delà de ces classiques remis au goût du jour, on aurait aimé découvrir des titres qui, dans le fond ou dans la forme (grâce aux nouvelles PS4 ou XB1) apportent de véritables nouveautés. Un petit bémol qui n’entache néanmoins en rien le plaisir de retrouver quelques classiques indémodables pour tous ceux qui jouent depuis plus de 25 ans.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter