Au CEATEC, Panasonic dévoile une batterie qui se tord dans tous les sens

Au CEATEC, Panasonic dévoile une batterie qui se tord dans tous les sens
High-tech
DirectLCI
SUR PLACE - Au fil de nos balades dans les travées du CEATEC, le salon asiatique de l'électronique qui se tient cette semaine à Tokyo, nous vous présentons ces innovations qui vont peut-être bouleverser votre quotidien de demain. Aujourd'hui, gros plan sur la batterie flexible de Panasonic.

Les smartphones flexibles ne seront peut-être bientôt plus une chimère. A l'occasion du CEATEC, le salon asiatique de l'électronique qui se tient cette semaine à Tokyo, Panasonic a dévoilé une batterie lithium-ion ultrafine et surtout ultra-flexible.


A peine plus épaisse qu'une feuille (0,55 mm), cette batterie rechargeable va pouvoir venir se glisser sans peine dans des formats carte de crédit et dans divers "wearables" (objets connectés à former). Car souple, elle garde ses propriétés de charge ou de sécurité même lorsqu'on la plie plusieurs fois avec un arrondi maximal de 25 degrés, c'est-à-dire au-delà des normes habituelles.

Utile aussi pour les textiles connectés

Courbées ou tordues, la majorité des batteries lithium-ion se dégradent rapidement, mais pas la batterie flexible de Panasonic qui reprend sa forme initiale sans difficulté. Avec autant de possibilités, il est facile d'en imaginer de multiples utilisations avec des produits ayant de faibles besoins en autonomie : bracelets ou montre connectées plus endurants, objets connectés à porter de toutes les formes, vêtements embarquant des batteries aussi fines que certains textiles et avec toutes les garanties de sécurité, nous promet Panasonic.

La batterie flexible se présente en trois formats (28,5 x 39 mm ; 35 x 55 mm ; 40 x 65 mm) et donc trois capacités (17,5 mAh, 40 mAh, 60 mAh). La firme asiatique va prochainement débuter "l'envoi de samples à des fabricants et acteurs de l'internet des objets" qui pourraient en avoir bon usage, sans préciser lesquels. La production de masse n'est pas attendue avant 2018.

Bientôt des smartphones qui se plient à vos envies

Pouvoir plier une batterie qui serait aussi fine qu'une feuille et flexible, c'est le rêve de beaucoup d'entreprises high-tech. A commencer par les fabricants de smartphones qui ne cessent de vouloir affiner leurs produits et gagneraient autant en espace qu'en flexibilité. Ou de ceux de téléviseurs comme LG qui avait dévoilé un écran OLED flexible. Associé à une batterie toute aussi malléable, le champ des possibles serait alors sans limite. Mais quand on sait qu'une batterie de smartphone tourne autour des 2 000 mAh, il y a encore du chemin à faire avant de trouver une batterie flexible suffisamment puissante pour répondre aux attentes.


Au CEATEC, Lenovo y est également allé de son innovation flexible avec la présentation de son smartphone Cplus. Encore à l'état de prototype, il s'agit d'un appareil sous Android suffisamment souple pour pouvoir se porter autour du poignet. L'effet n'est pas du meilleur goût et un peu volumineux, mais l'accès de l'écran enroulé au poignet et à portée de doigt trouvera sans difficulté ses aficionados.

VIDÉO - CEATEC : Paperlab, la machine d'Epson qui recycle le papier

En vidéo

Salon de l'électronique de Tokyo : paperlab, la machine d'Epson qui recylce le papier

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter