Face à Google et Amazon, Qwant et Myxyty veulent assurer la confidentialité de vos données

Face à Google et Amazon, Qwant et Myxyty veulent assurer la confidentialité de vos données

TECH
DirectLCI
SÉCURITÉ – Si l’on se dirige de plus en plus vers des logements connectés, nombreux sont ceux qui s'inquiètent : comment être sûr que les données restent privées ? Face à Google Assistant ou Amazon Alexa, les deux principaux assistants vocaux, les Français Qwant et Myxyty arrivent sur le marché avec une promesse : vos données personnelles restent personnelles !

Les assistants vocaux ont été les stars du dernier salon CES de Las Vegas. Après Alexa d’Amazon, Google Assistant a tenté de tirer la couverture à lui et de refaire son retard en bombardant à tout-va et en signant de nombreux partenariats pour équiper les produits connectés de fabricants tiers, de l’automobile à la maison. Mais que ce soit Amazon ou Google, les deux doivent aussi souvent faire face à de nombreuses critiques concernant les informations personnelles que leurs assistants emmagasinent sur nous. 


Les deux géants californiens n’ont de cesse de répéter qu’ils s’engagent à n’enregistrer votre environnement ou données qu’à des fins toutes personnelles, le résultat n’est généralement pas assez satisfaisant pour de nombreux citoyens. Alors, un nouvel acteur a profité du salon américain de l’électronique grand public pour faire son entrée en scène avec un message clair : vos données personnelles doivent rester personnelles et ne les intéressent pas. Voici donc le Français Qwant by Myxyty et toute sa gamme d’objets connectés.

Ne pas faire comme Google Assistant et Amazon Alexa

Myxyty est une start-up basée à Sophia-Antipolis. Elle propose depuis près de 10 ans des solutions pour la maison connectée, souvent en marque blanche, et ce bien avant que les objets connectés ne soient devenus à la mode. Elle a décidé d’opérer un virage en intégrant de l’intelligence artificielle dans ses produits. 


Mais comment le faire dans le respect de la vie privée ? Pour y parvenir, la société s’est associée à Qwant, le moteur de recherche spécialiste de la protection des données personnelles qu’il s’engage à ne pas stocker, et a opté pour Watson, le programme d’intelligence artificielle mis en place par IBM. Deux garanties pour la confidentialité et la protection de vos données. A ce trio vient s'ajouter Sigfox, l'opérateur de télécom de l'internet des objets qui injecte sa technologie dans la gamme.

"Proposer une alternative à Google"

"On voulait proposer une alternative à Google Assistant et Alexa, pour que l’utilisateur reste propriétaire de ses données", explique Olivier Courtade, fondateur de Myxyty. "Nos produits vont se contrôler par la voix mais avec une notion de confidentialité des données qui ne sont pas utilisées sans le consentement clair des utilisateurs et restent en local." Le premier "Qwant Home" se nommera donc MyxyPod, un objet connecté modulable pour la maison avec assistant vocal intégré. On peut lui ajouter un disque dur, une lampe bien-être, un diffuseur de parfum, un système de connectivité de secours en 3G au cas où le wifi vous lâche, un dispositif  Smart Home pour piloter les objets connectés, etc.


Ce MyxyPod sera le produit phare de la gamme Qwant by Myxyty et le porte-étendard de sa philosophie. "Nous voulons entrer dans l’habitat avec un assistant vocal qui soit à la fois une plus-value par ses multiples possibilités, mais aussi par sa garantie de protection de la vie privée", conclut Olivier Courtade. Et le dispositif peut supporter tous les systèmes de pilotage de la maison connectée (Zwave, ZigBee, Google Home, Apple HomeKit, etc.), mais aussi tous les accessoires existants (Netatmo, Nest, Nokia, Fibaro, Philips, etc.). Il sera adossé au service Qwant Music, lancé mi-2018, qui repose sur les mêmes principes  de non-collecte des données. 

En vidéo

DÉCRYPTAGE - Aspirateurs, sex-toys, télés... Ces objets connectés qui nous espionnent

L’enceinte connectée sera vendue à 299 € (extension dès 30 €) en fin d'année. Une version mini de l’enceinte sera disponible à 99 €. La lampe-enceinte MyxyLamp (149 €) devrait être prochainement disponible.

Plus d'articles

Sur le même sujet