CES 2018 - Maison, son, voiture : Google fait feu de tout bois

CES 2018 - Maison, son, voiture : Google fait feu de tout bois

TECH
DirectLCI
COURSE – En 2017, Amazon et son assistant vocal Alexa avaient débarqué tel un raz-de-marée dans les objets connectés. Conscient de son retard dans la course, Google a mis les bouchées doubles au CES pour montrer qu'il voulait être l'assistant fort de la situation.

On voit des publicités Google partout dans Las Vegas, des panneaux d'affichage des plus grands hôtels au flocage du Monorail, le métro aérien qui traverse la ville. Des activités sont même organisées dans la rue par le géant de Mountain View. Et ce n'est pas qu'une idée que l'on se fait : Google est vraiment partout, dans les esprits et les annonces de ce début de CES.


Pas besoin d'organiser une conférence pour l'entité phare du groupe Alphabet. Google est de tous les évènements. Il faut dire que, face à Amazon Alexa qui règne en quasi maître ici, l'entreprise a besoin d'installer son assistant vocal et n'y va pas à moitié. Aux quatre coins de la ville, l'entreprise a installé des boîtes à boules géantes qui ne sont pas sans rappeler les distributeurs de chewing-gum. A l'intérieur, il y a un cadeau pour chaque participant qui vient poser une question au Google Assistant. Des "Hey Google" à l'appel, d'interminables files d'attente qui gênent parfois la circulation sur les trottoirs et, à l'arrivée, des milliers de personnes arborant a minima un bonnet ou un totebag floqué quand les plus chanceux ne repartent pas avec un smartphone Google Pixel 2 ou un Google Home mini.

Mais Google n'est pas seulement là pour l'animation le long du Strip et de ses alentours. La firme a des choses à revendiquer et de multiples partenaires. Et des chevaux de bataille très identifiés : le son, la maison et la voiture.

Des assistants avec écran tactile

Ainsi, on trouve du Google Assistant dans les haut-parleurs Sony, mais aussi Bang & Olufsen qui en a fait l'annonce et surtout chez LG. Ce dernier a dévoilé un assistant domestique ThinQ Speaker assez similaire en design à l'enceinte Google Home et dont le fonctionnement est identique. Pour contrer l'Echo Show d'Amazon, Google s'est associé également à plusieurs constructeurs pour lancer une gamme baptisée Google Smart Display, des assistants vocaux avec écran. Le JBL Link View opte pour ce combo et y apporte sa réputation du son en prime. LG a également annoncé une enceinte connectée avec écran. Lenovo a dévoilé une tablette tactile de 8 ou 10 pouces. Celle-ci oscille entre la tablette et le hub de gestion de la maison. Un produit plus onéreux que le simple speaker Google (199 dollars pour le Smart Display, 59 ou 129 euros pour Google Home selon dimension). Les seuls qui permettront notamment de lancer YouTube sur votre écran car Alexa en est désormais privé.

LG a mis les petits plats dans les grands et décidé de tout connecter à Google dans la maison. Vous n'allez plus faire que parler à votre électroménager, votre téléviseur, votre lave-linge ou réfrigérateur. Tout se pilote à la voix et vos appareils veulent répondre, de tous temps, à la moindre de vos demandes. Mais sans savoir encore préparer à manger tout seul ou ranger la vaisselle propre dans les placards !

La voiture n'échappe pas à la voix

Et il n'y a pas que dans la maison que Google est en quête d'hégémonie face à l'omniprésence d'Amazon. La voiture devient aussi un terrain de chasse. Amazon a annoncé une intronisation dans les centres de contrôle de modèles signés Toyota ou Lexus. Google s'appuie sur son système Android Auto et lui injecte une bonne dose de "Ok Google". Cela était déjà possible pour trouver son chemin sur Google Maps dans certains véhicules. Les fonctionnalités vont se multiplier avec l'assistant vocal qui va (presque) transformer votre voiture en Kit de la série K2000. Vous pourrez même lui demander de piloter également votre maison, la lumière, la sécurité ou le chauffage avant d'être dans les lieux. 

Le constructeur Kia a été le premier à annoncer que les prochains modèles électriques et hybrides sortis d'usine seront d'ores et déjà équipés de Google Assistant. En plus de la traditionnelle radio ou du trajet, il sera alors possible de demander à la voix de démarrer ou stopper la voiture, la verrouiller ou déverrouiller, gérer le chauffage, l'éclairage. Le champ des possibles s'ouvre en étant au volant. Mais gardez bien l'œil sur la route ! Ces véhicules ont encore besoin de vous pour rouler droit…

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter