CES 2018 : ParkMatch, l'application pour se garer facilement en centre-ville

CES 2018 : ParkMatch, l'application pour se garer facilement en centre-ville

High-tech
DirectLCI
PARKING – Avec la hausse du montant des contraventions et la baisse du nombre d'emplacements sur la voie publique, il devient de plus en plus difficile de se garer dans les grandes villes. Une jeune startup lyonnaise propose une solution mettant en relation conducteurs et propriétaires d'un box ou d'un garage souvent libre dans la journée.

L'économie collaborative est un sujet tendance de nos jours. Si l'on peut collaborer pour tout, on peut aussi filer un coup de main dans la journée sans même vraiment y participer… C'est un peu l'idée de ParkMatch, une application française qui veut vous faciliter le parking en centre-ville.


Avec la hausse du montant des contraventions dans de nombreuses villes, la baisse du nombre d'emplacements disponibles avec les solutions telles qu'Autolib qui phagocytent de plus en plus de rues, il faut trouver des alternatives et une façon aussi de décongestionner les centres-villes. La construction de parkings de grande capacité en centre ou aux portes des villes ne semblent pas plus au programme. Alors les équipes de Parkmatch croient en leur solution.

Une solution pour une heure, trois heures ou une journée

"Il faut en moyenne 20 minutes aux heures de pointe pour se garer en centre-ville", nous explique Clément Favier, cofondateur de Parkmatch. "Il faut dire que les villes sont de plus en plus saturées et que le nombre de places diminue. Pourtant, il existe de nombreux box et places privées qui restent vacantes parfois toute la journée voire en permanence." Alors avec l'aide de son acolyte Romain Fournier, ils ont eu l'idée toute simple de mettre en contact les propriétaires de ses emplacements et les personnes en quête d'une place pour une heure ou une journée à travers une plateforme.


Premier souci à surmonter : la télécommande bien physique bien souvent utile pour ouvrir les portes automatiques des parkings. Les deux jeunes Lyonnais ont mis au point une technologie permettant de dupliquer les accès et les commandes à travers un nouveau boîtier. "Notre hardware peut copier près de 80% des systèmes existants pour le moment, en France et en Europe. Nous avons également fait un test à Las Vegas et ça fonctionne", ajoute Clément Favier. Avec Parkmatch, loueur et locataire peuvent ne jamais se rencontrer.

Aucun besoin de rencontre physique

Pour le conducteur, l'utilisation de ParkMatch est toute simple : il se géolocalise, indique la durée de parking qu'il souhaite (d'une heure à une journée) et toutes les propositions s'affichent sur la carte. Une fois l'emplacement sélectionné, le smartphone transmet en Bluetooth les informations à la télécommande et le tour est joué.


Les propriétaires d'emplacement fixeront eux-mêmes le tarif et les horaires de location. Il reste à savoir s'ils joueront le jeu de l'aide ou feront flamber la demande en raison de la rareté d'une place au cœur des villes. ParkMatch prend une commission sur la facturation. Si vous souhaitez louer votre emplacement, la startup propose un outil d'estimation de la rentabilité pour vous aider à fixer une fourchette de prix. Et ParkMatch propose un service de garantie de la location pour le propriétaire. 

L'application est actuellement en phase de test. Le lancement à grande échelle est pour le moment prévu en mars 2018 sur Lyon et Paris. Chaque télécommande peut être vendue autour de 25 euros, mais il sera possible de l'obtenir gratuitement avec des parrainages.

PARKMATCH – Prix : gratuit – Plus d'infos sur www.parkmatch.eu ou sur l'application ParkMatch

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter