CES 2019 : Samsung va mettre tout Apple dans ses télés connectées

High-tech
DirectLCI
ENTENTE CORDIALE - Les deux meilleurs ennemis du high-tech font pour une fois cause commune : tous les futurs téléviseurs du géant Coréen embarqueront les films et séries d'iTunes, et la connexion AirPlay. Comme si votre TV Samsung avait avalé une Apple TV. On a pu voir à quoi ressemblera le résultat de cette alliance, inattendue mais logique.

Ce serait peu de chose de parler de surprise. D'abord il y a le timing, à Las Vegas, deux jours avant l'ouverture du salon CES, à la veille même de la grande conférence de presse de Samsung. Et puis, surtout, il y a le contenu : dans un communiqué publié sur son site, Samsung annonce qu'il intégrera désormais à tous ses téléviseurs connectés - autant dire à toutes ses télés - le catalogue des contenus de l'iTunes Store, des télés qui seront aussi compatibles AirPlay, cette technologie d'Apple qui permet simplement de projeter sur le téléviseur des vidéos à partir de son iPhone, d'un Macbook ou d'une tablette iPad.


Si cela surprend, c'est d'abord parce que l'inimitié tenace qui lie et oppose les deux géants n'est ni nouvelle, ni en voie de résolution. On aurait plus vite fait de réconcilier l'OM et le PSG, les Montaigu et les Capulet, ou Kaaris et Booba, à un détail près quand même : si à la ville, les deux marques se traînent souvent en justice l'une l'autre, et ne ratent pas une occasion de s'envoyer des piques à chaque lancement de nouveau smartphone, en arrière-boutique, les affaires continuent. Apple est ainsi l'un des tout premiers clients des composants de Samsung, pour ses puces mémoire et ses écrans en particulier. Une realpolitik qui trouve ici une nouvelle expression.

iTunes rejoint Netflix, Google, Amazon...

D'abord parce que sur les contenus, les films, les séries, la vidéo à la demande, Apple et Samsung ne sont pas ou très peu concurrents. À ce rayon-là, ce sont plutôt Netflix, Amazon ou Google qui se trouvent face à Apple, des services qui eux sont déjà disponibles à l'intérieur de l'essentiel des téléviseurs connectés, de toutes marques. Alors certes, pour accéder à tout son catalogue de contenus, Apple propose déjà l'Apple TV, mais le constructeur le sait bien, c'est toujours la simplicité qui gagne à la fin. Difficile de se battre face à des concurrents dont le logo s'affiche directement dans la barre de menus, accessible directement à l'écran du téléviseur, sans lâcher sa télécommande.

Et c'est bien ce que pourront faire les acquéreurs des futures télés connectées de Samsung, à partir du printemps prochain, mais ils ne seront pas les seuls : toute une série de téléviseurs de la marque coréenne sortis dans l'année écoulée pourront également recevoir les nouvelles fonctions et le catalogue d'Apple - dont on se demande au passage pourquoi il s'appelle encore iTunes - au travers d'une mise à jour logicielle de leur télé, prévue elle aussi d'ici au printemps.  

Samsung pas seul en course

Quelques heures après l'annonce de Samsung, Apple a apporté quelques précisions : le constructeur coréen ne sera pas le seul concerné, d'autres marques de téléviseurs devraient suivre et annoncer des choses similaires dans les jours à venir, dès ce lundi même, quand elles tiendront leurs conférences de presse d'avant-CES.


Pour Apple, qui partage peu ses technologies et garde d'ordinaire ses services pour lui seul, ce qui se passe à Las Vegas ressemble fort à un virage stratégique, probablement forcé par le succès de concurrents comme Netflix. Pas une très bonne nouvelle pour l'Apple TV, et un dernier clou dans le cercueil d'un projet de téléviseur signé Apple, ce vieux serpent de mer qui n'a désormais plus grande raison d'être.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter