Salon de l'électronique de Las Vegas : Neon, des êtres humains presque comme les autres (mais bien virtuels !)

Ensemble de personnages créés par NEON
High-tech

SENSATION – C’est l’une des découvertes du CES 2020, le salon de l’électronique grand public qui se tient cette semaine à Las Vegas (Etats-Unis). Soutenu par STAR Labs, l’incubateur de Samsung, NEON a présenté sa création : des êtres virtuels humanisés plus vrais que nature.

En passant à côté, on a l’impression de se faire interpeller, d’échanger un sourire. Pourtant, la charmante jeune femme ou le jeune homme au regard aguicheur qui semble s’adresser à vous est coincé(e) derrière un écran, et loin d’être fait de chair et d’os. Vous venez de faire connaissance avec NEON.

NEON, c’est en fait une galerie d’êtres humains… virtuels ! On les doit à la startup Neon.life qui a présenté lors du CES, le grand salon high-tech de Las Vegas, son tout premier humain artificiel. Porté par Samsung et son mystérieux STAR Labs, regroupant diverses startups travaillant sur des projets innovants, NEON est en fait le fruit d'un être virtuel créé par calcul d’ordinateur. 

Lire aussi

Une nouvelle forme de vie

Il ressemble et se comporte comme un vrai humain, peut montrer des émotions et de l'intelligence. NEON tient d’ailleurs son nom de NEO (nouveau) et humaiN. Mais ce n’est ni un robot omniscient, ni un androïde ou une intelligence artificielle qui va vous venir en aide. "NEON est une nouvelle forme de vie", explique Pranav Mistry, son créateur, un scientifique reconnu pour son travail sur la réalité augmentée, la robotique et l’intelligence artificielle. 

"Il y a des millions d’espèces sur notre planète et nous espérons en ajouter une." Pour ses concepteurs, NEON doit être perçu comme "un ami, un collègue ou un compagnon." Car l’humain artificiel ainsi créé est en évolution permanente à votre contact. Il se nourrit des interactions, apprend et engrange des souvenirs avec vous. Pour créer l’algorithme de fabrication de ces individus, la technologie a pris en compte la dimension complexe de la nature humaine et l’a entraînée à ressentir ce qu’un être peur ressentir, la façon dont il se comporte et interagit avec les autres. 

NEON doit pouvoir servir en boutique à communiquer avec les clients de la manière la plus naturelle possible. Et pourquoi pas, nous explique-t-on, à remplacer certains métiers comme cette présentatrice TV plus vraie que nature avec son micro à la main, cet acteur qui pourrait tenir un rôle dans un prochain film, ou tout simplement comme concierge derrière son écran. Mais NEON n’est pas une représentation bien visuel d’un assistant vocal personnel connecté à internet. N’essayez pas de lui demander de mettre de la musique ou les dernières infos, il ne saura pas vous répondre.

Inspiré par des êtres humains mais avec des personnalités propres

En s’approchant des différents êtres de toutes origines qui s’affichent face à nous, on ne peut qu’être bluffé par le réalisme dont ils font preuve. Ils sont conçus et gérés par la plateforme maison (CORE R3), peuvent avoir une voix pour interagir, ont des mimiques, des attitudes tout ce qu’il y a de plus humains, du style et des traits du visage qui réagissent à des humeurs. Mais pourtant, ils sont bien virtuels.

"Même s’ils ressemblent à de véritables êtres humains et ont été modelés à partir de personnes existantes, les NEON ont une personnalité unique, des expressions, mouvements et discours qui leur sont propres. Ils ne seront jamais une copie conforme de quelqu’un", martèle-t-on du côté de la startup.

A quoi cela peut-il bien servir de mettre au point ces êtres artificiels ? "Nous avons toujours rêvé de concevoir des êtres virtuels dans les films et les romans de science-fiction. Ils sont là", se félicite Pranav Mistry. "NEON va faire partie de notre monde et se veut un lien vers un futur où les humains resteront des humains, et les machines seront un peu plus humaines."

Pour le moment, NEON n’a pas de date officiel de lancement. Son créateur veut avant tout convaincre des professionnels de s’attacher les services de ses créations.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent