Une IA pour corriger les erreurs de Wikipedia ?

Wikipedia

AIDE – Wikipedia est devenue une source d’informations pour beaucoup. De quoi imposer quelques exigences en termes de précisions et de véracité à la plus célèbre des encyclopédies en ligne collaboratives. Les chercheurs du MIT ont ainsi mis au point une intelligence artificielle qui peut vérifier, corriger et mettre à jour les informations stockées sur des millions de pages du site.

Wikipedia tient son succès de son côté collaboratif et participatif. Depuis ses origines, ses pages sont remplies, corrigées, compilées et enrichies par des utilisateurs qui prennent le temps de s’y atteler. Mais c’est aussi surtout l’occasion d’en voir d’autres, mal intentionnés, intervenir pour ajouter des informations erronées, falsifiées ou enjolivées à des millions d’articles écrits librement.

Devenue une véritable source d’informations, l’encyclopédie en ligne se doit donc d’être irréprochable. Pour y parvenir, ou néanmoins s’en approcher, des chercheurs du MIT, l’institut de technologie du Massachusetts, ont mis au point une intelligence artificielle capable d’identifier les textes qui nécessitent des corrections ou des mises à jour afin d’éviter "les incohérences factuelles dans les articles".

Toute l'info sur

Jusqu'où ira l'intelligence artificielle ?

Lire aussi

Réduire le temps et les efforts des éditeurs humains

Basée sur le machine learning (apprentissage automatisé), l’IA a donc emmagasiné des millions et des millions d’informations, historiques, économiques, culturelles, etc. Celles-ci sont régulièrement mises à jour afin de nourrir l’algorithme, qui est ainsi capable de repérer un passage nécessitant une correction. L’IA peut alors réécrire l’information tout en conservant le style d’écriture initial de l’auteur. Pour les chercheurs du MIT qui ont planché sur le projet, cela serait un gain de temps énorme pour s’assurer que Wikipedia est à jour, "réduisant ainsi le temps et les efforts consacrés par les éditeurs humains qui effectuent la tâche manuellement". 

Et les chercheurs ont trouvé un moyen de simplifier la tâche des internautes intervenant sur les pages. Il leur suffirait alors de rentrer les nouvelles informations dans un système générateur de textes. Celui-ci parviendrait à identifier et remplacer les infos périmées ou erronées dans les pages Wikipedia pertinentes. Certes, il existe déjà des bots qui scannent les différentes pages pour repérer et éliminer les modifications outrancières (fausses données sur une personnalité publique, corrections multiples, etc.). Mais ils répondent à des règles fixées, des données modifiées. L’IA pourra raisonner, elle, de manière plus humaine, trouver des contradictions dans le texte et les corriger, lutter en quelques sortes contre les fake news.

En vidéo

Intelligence artificielle : la prochaine révolution ?

Même si l’IA a déjà prouvé qu’elle pouvait être d’une grande aide, elle n’est pas encore totalement opérationnelle, reconnaissent ses créateurs. Si elle a obtenu une note de 4 sur 5 pour la précision de ses mises à jour, elle doit se contenter d’un 3,85 sur 5 pour sa grammaire. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Jackpot record de l'Euromillions : ces gagnants pour qui la chance a (très mal) tourné

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

REVIVEZ - NRJ Music Awards 2020 : Vitaa et Slimane grands gagnants, voici le palmarès complet

EN DIRECT - Covid-19 : 12.923 nouveaux cas lors de ces dernières 24 heures

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

Lire et commenter