Quand vos chagrins d'amour font le bonheur de Facebook

High-tech
DirectLCI
INTERNET – Toujours soucieux de capitaliser sur les données personnelles de ses utilisateurs, Facebook a conçu un manuel à destination des publicitaires pour les aider à mieux tirer profit des besoins des néo-célibataires.

Quand votre statut passe de "en couple" à "célibataire", ce n’est pas compliqué, pour Facebook, de faire de vous un appât pour annonceurs. Le réseau social de Mark Zuckerberg vient d’en faire la démonstration en adressant aux publicitaires une sorte de notice, sur la base du sondage qu’il a réalisé auprès de ses utilisateurs en France, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Pologne et aux Emirats arabes unis. Le document, répondant au nom poétique de "What mends a broken heart on Facebook" ("Ce qui soulage un cœur brisé sur Facebook"), mis en ligne sur le site Facebook IQ destiné à ses opérations commerciales, décrit en effet la meilleure manière de tirer profit de votre rupture amoureuse.

Ce n’est pas le moment même de la rupture qui importe, c’est la période qui le suit immédiatementFacebook s'adressant aux annonceurs

Premier enseignement : après un chagrin d’amour, les utilisateurs passent plus de temps sur Facebook qu’à l’accoutumée, pour compenser une forme de solitude et y trouver un peu de réconfort. Leur principale préoccupation concerne les voyages, puisque Facebook note qu’un néo-célibataire effectue 25% de recherches supplémentaires sur internet pour trouver des offres avantageuses. Ce sont donc, en premier lieu, les agences touristiques que le réseau social encourage à investir chez lui, mettant en avant le fait que 55% des sondés indiquent avoir voyagé après une rupture, pour "avancer dans la vie".

L’autre grande tendance est la recherche de bien-être, qui passe, surtout chez les hommes, par le culte du corps. La cuisine maison et la pratique du sport constituent alors des niches particulièrement intéressantes pour les annonceurs. "Les messages d’empathie sont un moyen très efficace de fidéliser un utilisateur devenu célibataire. Ce n’est pas le moment même de la rupture qui importe, c’est la période qui le suit immédiatement", leur précise d’ailleurs Facebook. Qui se garde bien de nous dire ici que, même sans s’appuyer sur un changement de statut, il parvient souvent à deviner la fin de votre relation, simplement à travers vos différentes publications sur le réseau.

En vidéo

VIDÉO - Comment savoir si votre compte Facebook a été piraté ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter