Coronavirus : quel équipement pour suivre la "Classe à la Maison" ?

Coronavirus : quel équipement pour suivre la "Classe à la Maison" ?
High-tech

C'EST POUR DEMAIN - Télétravail pour les parents, écoles fermées pour les enfants... Pour beaucoup, les prochaines semaines vont ressembler à une grande expérience de co-working à la maison. Encore faut-il être équipé pour que les plus jeunes puissent suivre leurs cours. Heureusement, les solutions existent, à prix abordable.

Sur les douze millions d'élèves qui vont se retrouver sans école à partir de ce lundi, le plus grand nombre pourra suivre des cours en ligne. Sur le papier, tout cela coule de source, un ordinateur ou une tablette et une connexion internet à la maison suffisent -pour rappel, plus de quatre ménages français sur cinq disposent des deux aujourd'hui.

Problème : tout cela arrive au moment où justement les parents vont, eux aussi, découvrir le télétravail forcé. Or, rares sont les foyers à disposer d'autant d'ordinateurs que de personnes vivant sous le même toit. Sauf à rationner l'accès à la machine familiale, l'occasion est peut-être toute trouvée de chercher un second équipement, au bon prix.

Toute l'info sur

La Matinale du week-end

Lire aussi

La solution Chromebook

Ici, plusieurs options existent : acheter une tablette, à des prix qui démarrent sous la barre des cent euros, ou se procurer un ordinateur portable PC ou Mac, quelque part entre 400 et 4.000 euros selon les modèles et les options. Mais s'il s'agit d'équiper un enfant en âge scolaire, une autre option, plutôt maline, n'est pas à écarter : celle du Chromebook. Un Chromebook, c'est un ordinateur portable, ni Mac ni vraiment PC, qui fonctionne sous le système ChromeOS de Google, un système simple, où tout se passe dans le navigateur Chrome. Certes, vous ne pourrez pas y installer des logiciels lourds. Mais il remplira tous les usages de base, de la navigation sur internet à la bureautique, souvent à petit prix.

En réduisant au minimum leurs capacités de stockage -vu que tout ici se passe dans le cloud- et en utilisant des composants souvent plus simples que leurs cousins du monde PC, les Chromebooks démarrent aujourd'hui autour de 250 euros seulement, le prix d'une tablette de moyenne gamme, mais avec un vrai clavier donc et moins de limites. Surtout, la simplicité de la machine fait qu'il est difficile - même pour un enfant - de mettre en jeu sa sécurité, d'effacer des fichiers par erreur ou d'y installer des jeux et des applications que les parents ne puissent contrôler. Autre atout de la simplicité : une autonomie confortable, qui passe souvent la barre des douze heures.

Des modèles de toutes marques, à presque tous les prix

Sans surprise, on trouve déjà beaucoup de Chromebooks dans le monde éducatif, on en trouve aussi en entreprise. De quoi expliquer le grand écart des prix, qui peuvent passer la barre des 1.000 euros pour des modèles puissants, avec de grands écrans brillants, davantage de connectique ou la possibilité de replier l'écran ouvert pour transformer l'ordinateur en tablette. 

Il est possible de se procurer des Chromebooks chez HP, Acer, Asus, Lenovo. Et comme nous avons pu le constater en ligne ce samedi encore, aucun des principaux modèles ne semble être en rupture de stock.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent