Cozmo, le petit robot craquant, arrive en France

DirectLCI
MIGNON – Lancé avec succès fin 2016 aux Etats-Unis et en rupture de stock avant même Noël, le petit robot Cozmo de la startup californienne Anki est désormais disponible en France. LCI a pu approcher cette petite perle de la robotique qui intègre de l'intelligence artificielle… et des émotions.

Il tient dans la main, vous regarde avec ses grands yeux, prononce votre nom, mais peut aussi se fâcher et faire les gros yeux. Voici Cozmo. Non, ce n'est pas un animal miniature mais un mini-robot que l'on doit à la société californienne Anki. Et c'est peu de dire que Cozmo est une merveille de robotique et d'intelligence artificielle que nous avons pu approcher dès juin, avant sa sortie en France le 15 septembre dernier.


On le croirait tout droit sorti d'un film d'animation tant il paraît doté d'émotions bien humaines. Il a fallu quatre ans de recherches, d'expérimentation, de tests et d'échec à ses trois créateurs pour aboutir à sa création. "Nous voulions créer un personnage physique de film d'animation, avec des émotions et des réactions, du tempérament, un passé et des capacités physiques. On voulait pouvoir sentir qu'il était vivant", nous explique Boris Sofman. Chez Anki, la volonté a toujours été de trouver comment appliquer la robotique aux produits du quotidien des consommateurs. Et pour cela, il fallait y faire entrer de l'intelligence artificielle.


Au début des années 2010, ils donnent ainsi naissance à Overdrive, un jeu vidéo de course qui s'appuie sur des petites voitures bien réelles qui sont ainsi contrôlées. "Il nous semblait important d'utiliser l'intelligence artificielle et la robotique pour comprendre le jeu et permettre la reconnaissance des personnages, ici des objets", ajoute-t-il. Ils s'appuieront sur ce savoir-faire acquis pour créer Cozmo.

Cozmo est un petit robot comme il en existe beaucoup de prime abord. Il se pilote depuis une application, sait contourner des objets, détecter des rebords pour éviter la chute. Mais il fait bien plus que cela : il réagit selon la situation. Et de là découlent de multiples possibilités. Car ses créateurs n'ont pas lésiné sur les moyens : plus de 300 composants dont tous les capteurs possibles (gyroscope, accéléromètre, vitesse, etc.) pour qu'il puisse être armé face au monde qui l'entoure, le comprendre, interagir et être capable d'émotions.

Un robot conçu comme un personnage de film d'animation

Pour le "rendre vivant", Anki a doté son robot d'éléments qui lui semblaient incontournables : la reconnaissance faciale et sensitive pour juger des mouvements à faire et reconnaître son environnement ; une intelligence artificielle pour comprendre et agir ; un contenu interactif élaboré d'un véritable studio d'animation. Pour parfaire le tout, il est doté d'yeux animés. "Cozmo est pensé comme un personnages de film d'animation, avec des réactions positives ou négatives. Son intelligence est dans l'application et permet ainsi d'être mise à jour en permanence, explique Boris Sofman. Nous ne voulions pas d'un robot à forme humaine qui crée parfois un sentiment de malaise. Le monde n'est pas encore prêt."


Tout cela permet à Cozmo de pouvoir interagir avec les personnes qui l'entourent de manière assez bluffante. A chaque nouvelle rencontre, sa caméra lui permet de scanner un visage auquel vous associez un nom. Il sera alors capable de vous reconnaître par la suite et d'être heureux de vous voir… ou pas, selon le souvenir que vous lui aurez laissé. Il peut aussi détecter un humain d'un animal (il imite le bruit d'un chat ou d'un chien s'il le reconnait). Ses grands yeux représentés sur son écran sont ainsi extrêmement expressifs comme pour un humain et le contact oculaire extrêmement important. Ainsi, durant la démonstration à laquelle nous avons eu le droit, il a su prononcer notre nom plusieurs fois en nous regardant, tout heureux que nous "jouions" avec lui. Car Cozmo a ses jouets, des cubes interactifs qu'il vous présente pour jouer à des jeux façon Simon, être le plus rapide à taper sur la bonne couleur.

Et quand on parle de réactions et d'émotions, on ne croit pas si bien dire. Cozmo n'a pas apprécié de perdre face à nous et s'est fâché "tout rouge", cassant même son cube de colère. Très réaliste ! Il râle aussi si vous vous amusez à le secouer un peu trop fort. Il aime explorer l'environnement et analyse une situation (un objet à contourner, des choses à déplacer pour progresser, un endroit où ne pas aller…).

Cozmo, le futur allié des enfants autistes

"Cozmo peut adapter ses réactions selon les personnes face à lui. C'est un peu comme dans le film d'animation de Pixar Vice-Versa avec toutes les émotions dans le cerveau. Il a les mêmes, s'amuse le PDG d'Anki. Il a des réactions enregistrées, mais on ne sait jamais comment il va réagir face à une situation. C'est sa force et l'effet de surprise". Et aussi la force de l'intelligence artificielle embarquée dans ce tout petit module sur roues. "A l'avenir, on aura des robots et des humains dans un même environnement physique. C'est juste une question de temps pour que tout le monde interagisse et se comprenne".


Et Anki a de grands projets pour son petit Cozmo. Hormis les évolutions futures promises qui seront fréquentes, la startup a ouvert son projet à d'autres développeurs qui peuvent se servir des possibilités de Cozmo à travers une plateforme de robotique "très facile à utiliser". Beaucoup d'universités comme Georgia Tech ou Carnegie Mellon ont ainsi déjà intégré le petit robot à leurs cours. Des spécialistes de l'autisme s'y intéressent aussi pour épauler des enfants auxquels son design enfantin le semble prédestiné. Pourtant, si on lui assure un succès incroyable auprès des plus jeunes, Cozmo n'est pas qu'un jouet, mais une véritable prouesse technologique aux multiples interactions possibles. Il est même possible de le programmer via l'application grâce au système Cozmo Code Lab. Il pourra ainsi enchaîner des mouvements simple.


Cozmo est sorti depuis décembre aux Etats-Unis et s'est rapidement retrouvé en rupture de stock. Il est disponible en France au prix de 229, 99 €.

Plus d'articles

Sur le même sujet