Découvrez les campus intelligents

Viva Technology
Avec
Avec
DirectLCI
Les portes du campus intelligent sont grandes ouvertes. Nul besoin de badge ou d’écran, l’intelligence veille et la technologie est invisible et au service de l’Homme. Seul le confort de l’utilisateur compte. Cet espace du futur a déjà ouvert à Milan, dans le Campus Village d’Econocom.

« Dans le mot Campus intelligent, il y a intelligent. Un mot compliqué à définir. Si vous posez la question à dix personnes, vous aurez dix réponses différentes », souligne Mouchira Labidi, responsable offre IA dans le pôle innovation d’Econocom. « Cela implique notre capacité à observer, analyser, interpréter et décider. C’est un cycle cognitif qui donne la capacité à l’être humain de prendre des décisions. Un campus intelligent doit donc être capable d’observer à l’intérieur et à l’extérieur de ses murs, tout ce qui se passe ». Météo, trafic, flux, luminosité, température, stocks, etc., toutes ces données entrent dans la logistique d’un lieu de vie Elles permettent d’analyser ce qui se passe en collectant des informations qui seront ensuite analysées   Elles aideront alors à décider comment améliorer le bien-être des occupants. « C’est ainsi qu’est conçu notre campus intelligent à Milan. « Un lieu pilote dans lequel tous les services sont orchestrés et adaptés aux profils des occupants qui sont au cœur de l’expérience » précise Mouchira Labidi. 


Dans un campus intelligent, le confort thermique est par exemple régulé par l’intelligence artificielle. Ainsi, le campus observe le confort thermique grâce à ses capteurs qui vont collecter les données enregistrées sur la température des salles. Ces informations sont croisées avec d’autres données et l’avis des utilisateurs, transmis par des objets connectés interactifs, afin de vérifier le confort thermique. Le campus prend alors des décisions en fonction de l’occupation des lieux, de la météo, du type de bâtiment et de son orientation. L’intelligence artificielle du campus développe ensuite des règles thermiques adaptées. 

Des mesures et améliorations sont réalisées également pour le confort acoustique. Les salles de classe sont par exemple analysées afin d’évaluer si elles sont adaptées aux cours. Les données des occupants sont croisées avec le type de bâtiment et son isolation. L’expérience utilisateur peut ainsi être améliorée grâce à l’IoT (Internet of Things) et à l’intelligence artificielle. 

Le campus intelligent de Milan : la vitrine d’Econocom

« Quand vous visitez le campus de Milan, vous n’avez qu’une envie c’est d’y rester ! », assure Mouchira Labidi. « Dès l’entrée, on est bluffé. Tout est fait pour s’y sentir bien, et la technologie est invisible. L’enregistrement se fait la veille et vous recevez un QR code qui sert de badge personnalisé ». Tout est fait pour que les gens se rencontrent, visiteurs, salariés, écoliers, tout le monde est connecté et peut interagir. « Il y a peu de murs, tout est ouvert et les espaces sont habillés de différentes couleurs choisies selon des études psychologiques pour les salariés », raconte l’experte IA. Le QR code personnel sert ainsi à circuler entre les espaces selon le profil accrédité. « A l’ouverture d’une salle de réunion, la pièce change de couleur, la connectivité, la température et les écrans s’adaptent aux occupants en temps réel. Les lumières s’adaptent au mode collaboratif et les ordinateurs se connectent facilement. A quelques minutes de la fin de la réunion, la lumière clignote, puis la salle se rendort jusqu'à la prochaine réunion. Tout se fait sans effort, comme par magie ! » Derrière cette « magie » il y a un chef d’orchestre : une plateforme développée par Econocom qui assure tous les processus. Tout est dirigé et connecté via cette plateforme et tout est en constante évolution. « Cette technologie est invisible, non invasive, les utilisateurs ne la voient pas et n’y pensent plus », se rappelle Mouchira Labidi. « Les collaborateurs téléchargent simplement une application et pas besoin d’être expert en intelligence artificielle pour la faire marcher ! »


Construit sur un site historique, ce campus est une ancienne forge du XIXe siècle rénovée et modernisée en 2017 . Aujourd’hui c’est 20 000 m2 de structure moderne et ses occupants ont pu participer à sa conception. Le site historique est aujourd’hui alimenté par un mix d’énergies renouvelables.  Ce site pilote d’Econocom est aujourd’hui une source d’inspiration pour tous les clients qui le visitent. Immergés dans cet environnement intelligent, ils ont plein d’idées d’application adaptées à leurs propres environnements. « Ils voient tout de suite ce qu’ils pourraient faire chez eux et ne demandent jamais comment ça marche. Ils veulent juste que cela marche aussi chez eux ! », affirme Mouchira Labidi qui a pu accompagner des clients Econocom en visite. 

Des grandes écoles bientôt intelligentes !

Les grandes écoles s’intéressent de près à ces campus intelligents. « Elles peuvent ainsi se différencier et attirer les étudiants en leur offrant un campus intelligent adapté à leur futur », assure la responsable IA d’Econocom. « Nous commençons par leur faire visiter le campus de Milan afin de les inspirer et qu’ils imaginent leur campus de demain ». Econocom les accompagne ensuite pour mettre en place un schéma stratégique sur une à deux années. « Nous travaillons avec les architectes pour tout intégrer en amont, la technologie doit être invisible. Econocom est là pour tout anticiper et conseiller pour ne pas se tromper et faire les bons choix dès le départ ». Pour l’experte, cela commence par réfléchir à ce que l’on veut. Il faut démarrer par exprimer les valeurs de l’école. Elles seront plus tard aussi transmises via le campus intelligent. « Si la valeur principale est le partage par exemple, les lieux seront orientés ainsi, ouverts à la discussion et aux rencontres », explique Mouchira Labidi.

Les écoles forment les futurs dirigeants qui seront ainsi sensibilisés aux possibilités offertes par les campus intelligents, notamment en consommation d’énergie. « Le retour sur investissement est rapide grâce aux gains financiers en énergie », assure Mouchira Labidi.


Une école intelligence gère en effet les écrans, l’eau, le chauffage, les machines, les ordinateurs, la climatisation, la luminosité, les pannes… Tout est monitoré et optimisé grâce à l’IA. « Econocom s’occupe de la réalisation intégrale du projet et rend réel tout ce qui a été imaginé. Nous concevons tout, de la plateforme IA à la moindre prise électrique en passant par le financement. De l’idée à la réalisation finale, Econocom maitrise tout à 100% ». 

Sur le même sujet

Plus d'articles