A peine démis de son poste de président du conseil d'administration de Tesla, Elon Musk refait des siennes

High-tech
DirectLCI
INARRÊTABLE – Le turbulent patron de Tesla ne mâche jamais ses mots. Et surtout pas sur Twitter. Quelques jours après avoir accepté d’abandonner son poste de président du conseil d’administration de son entreprise pour éviter des poursuites judiciaires, il s’en est pris au gendarme de la Bourse américaine dans un message plein d’ironie.

Sans peur et sans limite. Elon Musk enchaîne les frasques ces dernières semaines et les dérapages. Joint fumé en pleine interview, tweets étranges, attaques à gogo, le patron de Tesla ne passe pratiquement pas un jour sans faire parler de lui. Il a remis ça ce jeudi soir quelques jours après avoir pourtant trouvé un accord avec le gendarme de Wall Street afin d’éviter des poursuites judiciaires pour fraude.

La semaine dernière, la Securities and Exchange Commission (SEC) avait porté plainte contre lui pour tromperie aggravée de ses investisseurs après qu'il avait tweeté en août qu’il comptait retirer sa firme de la Bourse américaine et assuré le financement de l’opération. Quelques jours après, le visionnaire américain avait finalement abandonné l’idée, sans doute refroidi par les fluctuations du titre à la suite de l’annonce surprise. Selon la SEC, les investisseurs en avaient fait les frais.

"Juste pour dire que la ‘Shortseller Enrichment Commission’ (réinterprétation du nom SEC en Commission d’enrichissement de l’investisseur à court-terme, ndlr) fait un super travail. Et le changement de nom est parfait", se moque-t-il sur Twitter, faisant allusion aux investisseurs qui parient sur l’effondrement d’un titre en bourse. Une référence souvent utilisée par le milliardaire qui pense fréquemment que de nombreuses personnes veulent la perte de son entreprise.

En vidéo

Le portrait hashtag d'Elon Musk

Petite vengeance personnelle d’Elon Musk sur le gendarme de la bourse qui l’a donc obligé, le week-end dernier, à abandonner la présidence du conseil d’administration de Tesla. Il reste cependant directeur général de l’entreprise qu’il a fondée, tout en devant aussi s’acquitter de 20 millions de dollars d’amende, ainsi que Tesla.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter