Des cours de vulgarisation scientifique en ligne ? Eureka !

Des cours de vulgarisation scientifique en ligne ? Eureka !

High-tech
DirectLCI
SCIENCES - Une plateforme participative de cours gratuits sur le Web est lancée mercredi par UNISCIEL, l'université des sciences en ligne. L'idée : vulgariser neuf thématiques scientifiques durant dix semaines de cours.

Pourquoi le ciel est bleu ? Pourquoi le rideau de douche colle-t-il à la peau ? Qu'est ce que l'effet Doppler ? Les réponses à ces questions, vous les trouverez sans doute sur Internet. En revanche, pas sûr qu'elles soient vulgarisées pour le plus grand nombre. "Certes, Google est mon ami, mais je vous mets au défi de trouver à chaque fois des réponses pertinentes. Et ce n'est pas parce que c'est écrit sur Internet que c'est forcément vrai !" commente auprès de metronews Maxime Beaugeois, chef de projet à l'Unisciel, l'Université des sciences en ligne .

C'est en partant de ce constat qu'il a créé en collaboration avec Daniel Hennequin, physicien chercheur au CNRS, la première plateforme participative et gratuite de cours en ligne autour de la vulgarisation scientifique. Les cours de "QuidQuam ? Eureka !" , qui comptaient déjà plus de 8.000 inscrits avant son lancement, commencent dès aujourd'hui sur Internet. Jusqu'au 26 avril, les internautes pourront s'inscrire à tout moment pour suivre 24 heures sur 24 un parcours pédagogique autour d'une thématique chaque semaine différente.

Un "scénario pédagogique" et participatif

Les énergies, les transports, la planète, l'espace, la nature, le corps humain, les nouvelles technologies, les nombres, les sciences insolites, neuf sujets que Maxime et son équipe, composée de trois enseignants et d'une dizaine de tuteurs, vont tenter de vulgariser pour des internautes "âgés de 7 à 77 ans". Pour se mettre dans le bain, le cours de la semaine est introduit par un épisode de cinq minutes de "Kezako ?" , une série de vulgarisation scientifique qui fait un carton sur le Web. Une fois le sujet posé, les élèves sont invités à suivre un parcours ponctué de quiz, d'exercices pratiques à faire chez soi et des ressources d'autres contributeurs scientifiques qui enrichissent le tout.

"C'est conçu comme un scénario pédagogique. Un cours qui dit : faites ça d'abord, puis allez voir là et ensuite nous échangeons en ligne tous ensemble", explique le physicien. Car ce cours en ligne se veut avant tout participatif et interactif. Tous les élèves sont invités à échanger, raconter leurs expériences, poser leurs questions en ligne et, éventuellement, répondre à celles d'autres internautes. Pendant ces dix semaines de cours, cinq conférenciers vont aussi proposer des interventions expérimentales, filmées et en direct. Le tout premier, Julien Bobroff, enseignant-chercheur à l'Université de Paris-Sud, nous montrera à quoi pourraient ressembler les trains du futur. Une autre manière de "casser les barrières et rendre la science encore plus accessible", conclut Maxime Beaugeois. Et ludique, donc.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter