Des feux de signalisation installés sur le bitume pour alerter les "zombies" du smartphone

Des feux de signalisation installés sur le bitume pour alerter les "zombies" du smartphone
High-tech

SMOMBIES - C’est l’idée que vient d’avoir une ville allemande pour remédier au phénomène des "zombies" du smartphone. Installer des feux de signalisation sur le sol pour alerter ceux qui ont le nez plongé dans leur téléphone. Aujourd’hui, un Français sur deux utilise son smartphone lorsqu'il traverse la rue.

Ils sont tellement agaçants ! On les croise à longueur de journée, dans la rue, le métro et même parfois dans les rayons des supermarchés. Eux, ce sont les "zombies" du smartphone. En Allemagne, où on parle déjà de ces "smombies" (contraction des mots "smartphone" et "zombie"), la municipalité d'Augsburg expérimente actuellement des feux de circulation installés sur le bitume qui leur sont justement destinés. Pour le moment, ce dispositif a été installé à deux arrêts de tramway particulièrement fréquentés par les étudiants.

Plus concrètement, les feux se mettent à clignoter au rouge à l'approche d'un véhicule et restent au vert quand la voie est libre. "Nous avons compris que de nos jours, les feux de croisement habituels n'entraient plus dans le champ de vision de bien des piétons", explique au quotidien Augsburger Allgemeine un responsable de la municipalité. Les feux pour piétons installés en hauteur sur des poteaux ne seraient donc plus adaptés, selon les initiateurs du projet.

Aux États-Unis, les décès causés par l'usage distrait du téléphone en hausse

En France, une étude menée par Ford suggère que plus d’un Français sur deux (53%) utilise son téléphone au moment de traverser, rapportait en octobre dernier We Demain . Aux États-Unis, les décès causés par l'usage distrait du téléphone représentaient 1% en 2004, contre 3,5% en 2010. Cette année-là, 1500 Américains se seraient retrouvés aux urgences à cause de ce type de distraction.

Pour limiter les risques encourus par les piétons absorbés par leur téléphone, d’autres villes expérimentent déjà de nouvelles solutions. Dans l'État du New Jersey, par exemple, un projet de loi vise à interdire l'usage de son smartphone en marchant. Les contrevenants pris en flagrant délit écoperaient d'une amende de 50 dollars, et les récidivistes seraient punis de quinze jours d'emprisonnement. D'autres villes ont vu apparaître une nouvelle profession : celle de guide pour "zombie" du smartphone, à l'instar d'un chien pour personnes malvoyantes.


A Stockholm en Suède, la municipalité a installé des panneaux. En Chine, la ville de Chongqing et ses 28 millions d'habitants est allé encore plus loin en aménageant des voies piétonnes réservées aux utilisateurs de smartphones. Du côté des constructeurs automobiles, on réfléchit aussi déjà à des solutions : le suédois Volvo, qui dote depuis 2012 ses V40 d'un airbag pour piétons, envisage déjà la généralisation du dispositif d'ici à 2020. Bienvenue dans le futur.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent