Deux grands écrans et un stylet plus seulement tactile : Samsung dévoile ses Galaxy Note 10 et 10+

High-tech
GÉANT - Deux modèles, avec pour l'un d'entre eux le plus grand écran de l'histoire de Samsung, et la 5G en option. Comme toujours, le nouveau Note ne sera pas la tête de gondole des mobiles Samsung, plutôt son état de l'art, format superlatif.

Depuis son premier modèle lancé il y a huit ans, le Note, chez Samsung, a deux signes particuliers: la taille, et le stylet. Maintenant que les écrans de 6 pouces et plus sont devenus courants chez l'essentiel des constructeurs de smartphones, le Note n'est plus l'OVNI qu'il était à sa naissance. Il reste pourtant le porte-étendard des smartphones à stylet, même s'il n'est plus seul : après LG (habitué à marquer à la culotte son frère ennemi), c'est Huawei qui a l'année dernière lancé

 un Mate 20 X à stylet. 


Un genre dont les ventes restent limitées, mais qui a ses fans, des utilisateurs presque militants qui n'imagineraient plus s'en passer. Pour Samsung, sortir un nouveau Note chaque année permet de servir ces fans-là, mais aussi d'afficher - juste avant la sortie des nouveaux iPhone, difficile d'y voir un hasard - un état de l'art de ce qu'il sait faire.

Un stylet transformé en "baguette magique"

Cette année, autre signe particulier, il n'y aura pas un nouveau Note, mais deux, les Note 10 et Note 10+. Au choix, un grand et un très grand écran, 6,3 et 6,8 pouces, tous deux englobant la quasi-totalité de la face avant, avec des bords réduits à l'extrême, et pour seul parasite le petit, tout petit point occupé par la caméra avant. À l'arrière, l'ensemble de caméras reprend la configuration des Galaxy S10, avec toujours un bon point pour le très grand angle, désormais utilisable en vidéo.

Mais si le stylet est l'atout-clé de l'interface du Note 10, son fonctionnement a été raffiné par deux détails qui n'en sont pas. D'abord, les notes qu'il permet de prendre, sans même avoir déverrouiller le smartphone, seront désormais numérisées, passées à la reconnaissance de caractères, pour pouvoir les retrouver par leur contenu. Surtout, le stylet permettra désormais d'activer des fonctions du téléphone en le déplaçant dans les airs, une interface gestuelle un peu "baguette magique" activée par des capteurs de mouvement embarqués dans le stylet, pour contrôler par exemple la prise de selfies, ou la lecture de musique ou de vidéos dans Spotify ou sur Youtube.

La 5G en option sur le Note 10+, et l'adieu à la prise mini-jack

Comme pour le S10, on pourra trouver, dans les pays concernés, un modèle compatible 5G du Note 10+, et de celui-là seulement. Point commun des deux modèles : ils sont les premiers smartphones majeurs signés Samsung à abandonner la prise jack, étonnant surtout sur le grand modèle, qui ne souffre pas de problèmes de place. Samsung explique que les 3% de place retrouvée ont servi à privilégier la batterie.

Net avantage au Note 10+

Si Samsung propose sur cette génération deux modèles différents de son Note 10, tout ici pousse vers le Note 10+ : lui dispose d'un emplacement MicroSD pour étendre le stockage du smartphone, en plus de la mémoire vive (12Go contre 8 pour le Note 10), de la recharge rapide, et du capteur 3D à l'arrière, entre autres raffinements.


Surtout, là où le Note 10 n'offre qu'un écran 1080p, presque décevant vu la taille de l'écran, une résolution inférieure même à celle du Galaxy S10, le Note 10+ garde la résolution 1440p des modèles précédents. En fait, le Note 10 simple semble pensé pour les fans du stylet pour qui la taille d'écran des Note précédents était un obstacle. Côté prix, comptez à partir de 959€ pour le Note 10, et 1109€ pour le Note 10+. Mais au vu de la différence de prix -150 euros - qui sépare Note 10 et Note 10+, notre choix est fait, ce sera le plus grand des deux, sinon rien.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter