Développement de soi, érotisme...  comment Amazon mise sur le livre audio

Développement de soi, érotisme... comment Amazon mise sur le livre audio

DirectLCI
SALON DU LIVRE - Parmi les stands des éditeurs présents actuellement au Salon du livre, Amazon dresse le sien. Le géant du commerce en ligne ne veut plus être considéré seulement comme vendeur de livres. Au sein de sa stratégie : ne pas délaisser le livre papier, trouver de nouveaux auteurs mais aussi miser sur le livre audio.

Au détour des allées du salon du livre, entre les piles d’ouvrage et les millions de pages à tourner, on en oublierait presque que le livre a désormais aussi une vie numérique. Au milieu des stands flotte un pavillon finalement pas si inattendu : celui d’Amazon. 


Le roi du commerce en ligne ne vend pas seulement des livres sur internet (5 millions de titres disponibles dont plus de 400 000 en français). Depuis ses premiers pas sur le salon parisien en 2012, dans la foulée du lancement de sa liseuse Kindle l'année précédente en Europe, Amazon tente d'attirer auteurs, lecteurs et éditeurs au numérique. Et pour cela, la firme de Seattle fait feu de tout bois : distribution physique et au format électronique (ebook pour Kindle), mais aussi édition et désormais développement de livres audio. "Toutes nos activités sont complémentaires", martèle Antoine Dreyfus, en charge des produits Kindle Fire chez Amazon et qui fait apprécier sur le salon la dernière-née des liseuses, la Kindle Oasis. "Le salon nous donne l’opportunité de montrer la diversité de nos activités autour du livre, de rencontrer de jeunes auteurs ou des auteurs en devenir, mais aussi de lancer nos opérations", explique-t-il, faisant notamment référence au concours Les Plumes Francophones lancé le 1er mai et qui valorisent les manuscrits autoédités sur la plateforme Kindle Publishing dont celui d'un petit nouveau, le journaliste politique Jean-Michel Apathie qui vient d'y publier son ouvrage On prend (presque) les mêmes et on recommence.

Depuis 2016, la firme de Jeff Bezos a aussi déployé Audible, un service de livre audio qui connaît un succès croissant. Sur le Salon du Livre, les visiteurs intrigués papillonnent d'ailleurs du côté du studio d'enregistrement installés pour l'occasion. Des comédiens vont se relayer au micro pour prêter leur voix à des ouvrages tandis que les lecteurs pourront eux aussi s'y essayer.


"Audible, c’est un service proposant sur abonnement des livres audio, des fictions en 3D audio, mais aussi des podcasts, du coaching, des documents sonores, etc.," explique Constanze Stypula, responsable d'Audible en France. Chez soi, en voiture, dans les transports, en faisant son sport ou autre, les supports mobiles ont démocratisé les contenus audio comme les podcasts, entraînant à leur suite les livres audio qui s’apprécient de manière "plus immersive", note-t-elle. Les assistants vocaux comme Google Home ou encore le prochain Apple HomePod vont leur donner une nouvelle vie. Alors, quand on a aussi son produit maison (Echo et son assistant Alexa bientôt en France), autant se lancer pleinement dans l'aventure sonore.

Certes, le nombre d’ouvrages en français reste mince (8 000 références contre 250 000 en très grande majorité anglaises), mais le marché hexagonal est très réceptif aux produits sonores. Constanze Stypula note que les lecteurs français ne sont pas, comme certains pays, tournés vers l’écoute audio de best-sellers, mais très attirés par tout ce qui a trait au développement personnel. "Ils aiment aussi les auteurs connus," sourit Constanze Stypula. "Mais parmi les titres les plus téléchargés, on trouve des titres sur la conscience de soir, l’aide au quotidien... même la nourriture !" 


Et de noter que l'audience audio n'est pas la même que celle des versions papiers ou des liseuses : "C'est une expérience différente de lecture. Certaines personnes y sont plus réceptives et recherchent autre chose". Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études d’Olivier Roland est ainsi l’un des plus grands succès sur Audible, mais titre plus discret sur le store d’Amazon. "Le succès d’un livre audio repose sur deux critères qui nous semblent primordiaux : la qualité audio et la qualité de la narration. Quand le cocktail est réussi, c'est le succès", explique la patronne d’Audible France. Ainsi, la lecture érotique fait aussi partie des formats qui  fonctionnent bien à l'écoute.

Pas question de s'en tenir seulement à la distribution de références chez Audible qui promeut aussi les podcasts natifs de partenaires comme Slate ou encore Les Échos. La société est également éditrice de quelque 412 titres audio. "Nous achetons les licences, 'castons' les comédiens. Il nous apparaît important d’être à la fois sponsor et distributeur de contenus audio", explique Constanze Stypula. "Nous travaillons déjà avec huit studios d’enregistrement en France. Nous allons bientôt avoir nos deux propres studios à Paris." Sur le Salon du Livre, il est d’ailleurs possible d’assister à un enregistrement en studio d’un ouvrage dans un espace récré sur le stand et de s'immerger déjà dans votre prochaine lecture... ou plutôt écoute.


Prix : 9,99 € par mois pour un livre et l’ensemble des services - Achat à l’unité en sus - Disponible sur le site Amazon.fr, sur iOS, Android et Amazon Store

En vidéo

La grosse joie de la ministre de la Culture au Salon du Livre (Extrait de Quotidien)

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter