Doodle : Google célèbre Maria Gaetana Agnesi, mathématicienne hors pair

High-tech

HOMMAGE - La mathématicienne italienne, née le 16 mai 1718 à Milan, aurait eu 296 ans ce vendredi. Google lui consacre pour l'occasion son Doodle. Elle fut la première occidentale à s'être fait connaître dans le domaine des mathématiques.

En 1718, Maria Gaetana Agnesi naissait à Milan, en Italie. Près de trois siècles plus tard, Google célèbre celle qui fut la première occidentale à s'être fait connaître dans le domaine des mathématiques. Un nouvel hommage féminin visible sur Google durant 24 heures, après ceux rendus à Olympe de Gouges ou Dorothy Hodgin.

Fille aînée d'un riche marchand, l'enfant prodigue - elle maîtrise rapidement le latin, le grec, l'hébreu et plusieurs langues modernes – publie dès l'âge de 20 ans ses Propositions Philisophiques. Mais il faudra une dizaine d'années pour que celle qui se consacre à la dévotion et aux études rédige ses Institutions analytiques à l'usage de la jeunesse italienne. Un traité d'algèbre et d'analyse en deux volumes qui contient des développements parfois inédits dans des domaines comme les calculs différentiel et intégral.

"L'homme doit toujours agir pour une fin"

Un travail salué par l'Académie des sciences de Paris, qui déclarera n'avoir "connaissance d'aucun ouvrage de ce type qui soit plus clair, plus méthodique, plus complet". Le pape Benoît XIV, très impressionné, nomme Maria Agnesi professeur de mathématiques à l'université de Bologne en 1750. Une première à l'époque.

Finalement, elle n'occupera jamais son poste, préférant se tourner vers la religion après la mort de son père en 1752. Un compris entre les mathématiques et la religion qu'elle résumera en quelques mots : "L'homme doit toujours agir pour une fin, le chrétien pour la gloire de Dieu ; j'espère que mes études ont eu pour but cette gloire, puisqu'elles pouvaient être utiles au prochain et qu'elles étaient conformes à l'obéissance, telles étant alors la volonté et le désir de mon père"
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter