Bientôt des livraisons par des armées de drones roulants

Bientôt des livraisons par des armées de drones roulants
High-tech

FUTURISTE – Les deux co-fondateurs de Skype vont lancer un projet fou : envoyer dans les rues des drones pour livrer vos commandes. Mais pas de livraison par les airs façon Amazon Prime. Les robots de Starship Technologies vont emprunter les trottoirs pour arriver jusqu'à vous.

C'est une mini-révolution de la livraison qui s'annonce. Vous connaissiez les drones d'Amazon Prime, voici ceux qui vont rouler pour livrer votre paquet. Derrière ce projet un peu dingue, il y a la société estonienne Starship Technologies et deux co-fondateurs de Skype, Janus Friis et Ahti Heinla. Leur but : lancer une armée de petits robots capables de vous apporter votre commande à tout moment.

Un drone roulant, ça existe !

Ces drones à six roues s'annoncent totalement autonomes. Ils auront une grande antenne pour recevoir ordres de livraison et directions à prendre, et seront capable d'évoluer dans un rayon de 5 km depuis leur point de départ, en roulant à une vitesse maximale de 6-7 km/h. Pour soutenir l'idée, Mercedes a d'ailleurs apporté son soutien en proposant des camions livreurs baptisés RoboVan. Ils transporteraient plusieurs robots sur zone avant de les lâcher pour qu'ils se rendent jusqu'aux destinataires. Chaque drone pourrait grâce à ses capteurs circulait de manière totalement sécurisée.

A quoi cela va-t-il servir ?

Les entreprises et autres systèmes de livraisons de proximité ont du souci à se faire. Car l'objectif de Starship Technologies est de pouvoir démultiplier les moyens simultanés et de rendre la livraison encore plus rapide. Là où un seul homme était mobilisé, quatre ou cinq robots qui vous apporteront les colis. Mais à la différence des livraisons aériennes par drone extrêmement réglementées, Starship Technologies espère obtenir plus facilement les autorisations car son drone roulant empruntera les trottoirs à faible allure. Une diminution des coûts de livraison est également un des arguments avancés par la société estonienne qui estime que ceux-ci pourraient tomber de 15 dollars (montant parfois constaté pour de la livraison de denrées) à 1 dollar par voyage.

En vidéo

Un drone livreur de courses, c'est pour bientôt ?

Que va pouvoir livrer ce drone ?

Starship Technologies veut proposer un moyen de livrer aussi bien des denrées alimentaires que des repas tout faits, histoire de répondre à un double challenge : la proximité et la rapidité. Derrière ses allures de glacière ambulante, le drone est capable de prendre jusqu'à 10 kg de charge dans son réceptacle qui pourra garder les produits au frais.

Comment récupérer son paquet ?

Le drone arrive jusqu'à votre porte et vous recevez un SMS. Vous êtes alors la seule personne habilitée à le déverrouiller pour en récupérer son contenu. Vous pouvez le tracer via une appli et ainsi décider du moment le plus opportun pour réceptionner le colis.

Des tests à Washington et en Europe

Selon le site Re/code, une première phase de tests sera organisée à Washington cet automne, vers les habitations comme les bureaux. Seul petit problème à prévoir : si le drone roule bien, il ne semble pas encore en mesure de grimper des escaliers. Les pavillons américains ou les bureaux de plain-pied devraient donc être les premiers à en profiter pour le moment. En France, aucun test n'est envisagé pour le moment à la différence de la Grande-Bretagne, l'Allemagne ou encore la Suisse où le robot a déjà effectué près de 7.500 km de balade. La Poste helvétique envisage même un partenariat pour ses livraisons.

Et après ?

La question demeure sur les zones où le robot pourra être utilisé et s'il est capable de s'adapter à n'importe quel terrain, mais aussi à des situations délicates comme le vol. Dans un premier temps, un être humain sera derrière les envois de flottes de robots pour surveiller le déploiement et l'évolution des drones au milieu des humains. Le plus difficile reste encore de convaincre toutes les municipalités du bien-fondé de l'opération alors que les législations diffèrent d'un état à un autre, d'un pays à un autre. Starship Technologies espère débuter ses opérations commerciales début 2017.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent