E3 2016 : nous avons testé The Legend of Zelda : Breath of The Wild

E3 2016 : nous avons testé The Legend of Zelda : Breath of The Wild
High-tech

DECOUVERTE - Après des mois de rumeur et des années d'attente, la WiiU va prochainement avoir le droit à son épisode de The Legend of Zelda. Intitulé Breath of the Wild, ce nouvel opus d'une saga vieille de 30 ans s'annonce grandiose. Link semble bel et bien de retour !

 Il est des sagas du jeu vidéo qui sont connues de tous, des plus anciens joueurs aux néophytes, et qui font partie de l'imaginaire collectif vidéoludique. The Legend of Zelda est indéniablement de celles-là. Depuis 1986, Link, le héros au glaive, traverse les terres d'Hyrule en quête de sa princesse Zelda disparue, pour défendre le royaume ou retrouver son ocarina. De la musique emblématique aux donjons, des premiers pixels aux versions plus épurées d'aujourd'hui, le héros créé par Shigeru Miyamoto est attendu chaque fois par des millions de fans à travers le monde. Et cela dure depuis près d'une vingtaine de jeux.

Balade torse nu

A l'occasion de l'E3 2016, le plus grand salon du jeu vidéo au monde, Nintendo a dévoilé le prochain épisode intitulé "The Legend of Zelda : Breath of The Wild". Enfin, diront les amateurs de la Triforce, emblème du jeu. Et après avoir eu la chance de le prendre en mains dans un décor taillé à sa (dé)mesure, nous pouvons dire que l'attente semble valoir le coup.

Si vous êtes un habitué de Zelda, vous allez replonger avec joie dans l'univers. Plus beau graphiquement, il profite pleinement de ses premiers vrais pas sur WiiU (avant il s'agissait surtout de portages d'anciens jeux sur la plateforme de dernière génération) pour hausser d'un niveau en terme de puissance. Le jeu est un très vaste monde ouvert où votre héros peut aller où bon lui semble. Pas de surprise visuellement, les codes sont respectés : Link a les traits plus fins mais reste fidèle à son allure. Hyrule se dessine entre dessins traditionnels japonais et mangas. Les lumières sont magnifiques, le monde vivant peuplé de multiples animaux (que vous devrez chasser pour survivre) et de forêts à parcourir. Link grimpe partout où il veut, se frotte à des ennemis par secteur dans les plaines comme dans les zones plus rocailleuses. Un environnement divers et hostile qui va soumettre également le joueur aux changements climatiques auxquels il faudra s'adapter (savoir couvrir Link ou alléger sa tenue quand il faut). Alors même si on peut envoyer Link torse nu et en caleçon à travers les plaines, il faudra opter pour une chemise plus confortablea assez fréquemment...

Link devra se montrer plus astucieux

Et c'est en ça que le jeu évolue aussi. Pas de voie toute tracée à suivre cette fois. Link se réveille d'un très long sommeil et trouve son monde dévasté. Il va partir en quête de ses proches pour comprendre ce qui est arrivé, croisant au détour d'un chemin un étrange personnage prompt à lui venir en aide, mais aussi des créatures à éliminer. On bascule très vite dans ce nouvel environnement si familier et enchanteur. Il est bien loin le temps des petits pixels et des blocs d'herbe carrés à défricher pour avancer ou les blocs de pierre à faire exploser, des visages anguleux et du pas saccadé. Link a évolué aussi dans le jeu. Le héros devra se montrer plus astucieux pour survivre dans cet environnement hostile : trouver des armes, casser du bois, chasser, cueillir baies et fruits, se faire un abri, du feu pour cuisiner, etc. Fini les cœurs qui apparaissent derrière des herbes folles pour redonner de la vie, Link doit savoir se nourrir, se réchauffer et s'abriter pour reprendre des forces. Il pourra aussi associer des aliments pour se concocter des potions ou améliorer ses capacités. Une tout autre façon de concevoir sa partie.

Nous avons parcouru le tutoriel initial pour reprendre en main The Legend of Zelda, le tout avec un plaisir immédiat et un gameplay immédiatement intuitif. Le gamepad de la console regorge d'informations sur votre inventaire, les possibilités de Link, etc. mais reste clair et simple à utiliser. Un mode histoire est évidemment au cœur du jeu.

Les réflexes du jeu sont toujours présents (jeter des bombes, donner des coups d'épée ou tirer à l'arc, résoudre des énigmes pour récuperer des objets...) et l'exploration encore plus agréable qu'avant par la nouveauté du monde qui s'étale devant nous. Mais ne cherchez plus les donjons, ils ont été remplacés par des sanctuaires où vous attendent vos ennemis et par où passera forcément votre quête que Nintendo promet très longue.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter