E3 2016 : Steep, la balade en montagne inattendue d'Ubisoft

High-tech
DirectLCI
JEU VIDEO - Vous êtes lassés des jeux de tir, du multijoueurs en ligne incontournables, des figurines animées et autres zombies en pixels ? Respirez un grand coup et jetez-vous dans le vide avec Steep. Le "one more thing" d'Ubisoft cette année est une étonnante virée en montagne. Inattendu et rafraîchissant.

1, 2, 3... et c'est parti ! Nous venons de nous jeter dans le vide en wingsuit depuis le sommet et la vallée blanche se dessine tout en bas sous nos yeux. Première paroi montagneuse et là, c'est la gamelle. Nous sommes passés trop près et notre descente se finit la tête dans la neige. Pas grave, on recommence. Et sinon, nous opterons pour l'autre flanc de la montagne pour une descente hors-piste en skis ou en parapente. Bienvenue dans Steep, le nouveau jeu d'Ubisoft.

 

Comme chaque année, l'éditeur français a sorti de son chapeau un jeu inattendu pour conclure sa conférence. Et cette fois, la surprise fut plutôt totale pour les spectateurs et internautes. Un trailer toujours aussi efficace mais dans lequel la montagne joue le premier rôle, les grands espaces enneigés sont pris d'assaut par des skieurs virtuels et l'on admire les sommets des Alpes comme on regarderait un spot pour des vacances au ski. Les joueurs adhéreront au concept ou non, mais il faut au moins saluer la prise de risque. Ce jeu atypique est le fruit du travail d'Ubisoft Annecy qui joue les studios "lead" (en charge du développement du jeu et de la coordination avec les autres studios à travers le monde) pour la première fois.

Un jeu de passionnés pour les amoureux de la montagne

Personne d'autre ne semblait plus apte à se frotter à ce défi. "Pour la passion, la hargne, le cœur !", s'exclame Rebecka Coutaz, responsable du studio savoyard qui a déjà oeuvré sur le prochain Ghost Recon Wildlands et sur The Division. "Nous sommes un studio où les gens sont passionnés de ski, de snowboard ou encore de parapente. On a toujours rêvé de faire ce jeu-là. Nous n'avons même pas besoin de faire de recherches car on vit tous les jours avec les montagnes autour." L'idée de faire un jeu vidéo de montagne est née il y a deux ans et demi, en regardant la technologie de Ghost Recon Wildlands qui tournait avec les montagnes. "On avait un vieux prototype dans un tiroir, un jeu de jet-ski sur l'eau. On a voulu voir ce que ça pourrait faire sur la glace. Et ça a marché !", explique la directrice d'Ubisoft Annecy.

A ski, parapente, snowbard ou wingsuit, à vous les grands espaces de Steep. Le jeu en monde ouvert se déroule dans les Alpes. Le but n'est pas d'en avoir une reconstitution des plus fidèles, mais on reconnaît aisément le Mont Blanc, les Aravis, les Aiguilles... Car ce qui caractérise avant tout Steep, c'est son état d'esprit. C'est un jeu comme un hommage à la montagne et à ceux qui la vivent avec passion (sportive). Dès les premières images, on en prend plein les yeux graphiquement. Et les sensations sont assez bluffantes lorsque l'on reprend de l'altitude en parapente, s'élance dans la vallée en wingsuit ou enchaîne les virages en hors piste. Le premier pari semble déjà réussi : faire vrai. Car Steep se doit avant tout d'être une prouesse technique en proposant d'aller n'importe où sur votre "plan des pistes" virtuel, d'un versant de montagne à l'autre, de sommet en reposoir, aussi bien à pied (à vous la balade en altitude) ou en volant. "On voulait être collé à l'esprit du ski : explorer et découvrir, seul ou à plusieurs. La liberté d'être en montagne", ajoute Rebecka Coutaz. Et pour conserver cet esprit "montagne", Ubisoft s'est aussi attelé à expliquer la montagne avec des quêtes à travers la carte pour découvrir de vraies informations sur les sommets et débloquer des options.

Une atmostphère de virée entre potes

Une soif de liberté et de grands espaces qui a aussi un intérêt : vous débloquer les zones de jeux. Plus vous dévalerez les pentes et réaliserez tricks (figures à ski), vols rasants, plus vous décrocherez de bonus, de points de renommée et agrandirez votre carte. Car Steep ne possède pas de mode histoire au sens traditionnel du terme. Vous n'incarnerez aucun héros en mission, juste un amateur de ski à customiser prêt à vivre un moment fun. Et pour encore plus d'immersion, le jeu propose une caméra effet "GoPro", la possibilité de laisser ses traces, de déraper ou de se frotter à des épreuves connues des freeriders (RedBull Challenge).

Nous avons pu prendre le jeu en main pour une session de découverte à skis et en wingsuit. La prise en main est facile et l'immersion immédiate, la beauté des environnements graphiques aidant. Steep s'avère parti pour être un jeu à part des jeux vidéo actuels. Se dessine un opus rafraîchissant, et pas seulement pour la beauté de ses environnements, un contenu prometteur avec de bonnes idées qui ne cesseront de s'affiner d'ici sa sortie enfin d'année comme l'enregistrement des descentes avec la possibilité de revoir sa course sous plusieurs angles de vue et la partager avec ses amis façon action cam. Le jeu reprend ici tous les codes de la "bonne virée" entre potes à la montagne. Un bon premier aperçu qui donne envie d'aller chausser ses skis.

STEEP - Un jeu Ubisoft disponible fin 2016 sur PS4, Xbox One et PC

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter