#EmojiBzh : la Bretagne insiste et fait campagne pour obtenir son emoji drapeau

Les Bretons ont lancé une grande campagne de communication sur les réseaux sociaux pour l'émoji aux couleurs de la Bretagne. La cause n'est pas perdue, mais ardue. Mais qui décide d'intégrer ou pas ces symboles dans nos smartphones ?
High-tech

BREIZH - La Bretagne ne désespère pas de voir apparaître son drapeau régional sur tous les smartphones, tablettes et ordinateurs. En attendant, Twitter a été le premier réseau social à offrir le mot-clé #EmojiBzh pour le faire apparaître dans les tweets le partageant. Mais les irréductibles internautes ont lancé une vaste campagne pour faire du Gwenn Ha un emoji permanent sur tous les appareils.

Après en avoir fait la demande officielle auprès d'Unicode, l'organisme qui gère les standards pour les emoji sur tous les supports, la Bretagne ne relâche pas la pression. La région a obtenu un hashtag sur Twitter pour appuyer sa cause. 

En utilisant #EmojiBzh, le drapeau apparaît alors dans les tweets, mais uniquement sur le réseau social et pour un temps prédéterminé, en l'occurrence jusqu’au 9 février. Le temps pour les irréductibles bretons de faire campagne sur le consortium Unicode pour obtenir un véritable emoji, sur ordinateur, Android, iOS, etc.

Lire aussi

Car Unicode est devenu, au fil du temps, l’organisme de validation des emoji -ces petites images représentant des visages jaunes avec des émotions, des personnes, animaux, symboles…- que l’on trouve sur nos appareils. Ils sont soumis par les géants de la Tech comme Apple ou Google, mais aussi par des associations ou des individus. Unicode peut également ajouter des émoticônes de son choix aux listes que le consortium publie plusieurs fois par an.

Il faut remonter au 17 juillet 2017 et au World Emoji Day pour trouver trace de la première mobilisation d’ampleur en faveur de l’emoji Breizh. La région s’était alors fortement mobilisée pour voter afin d’obtenir le drapeau Gwenn ha sur smartphones et tablettes.

La journée était organisée par Emojipedia, le moteur de recherche des emoji, qui avait fait voter les internautes pour ceux qu’ils voulaient voir ajoutés à la liste. Le drapeau breton avait fini à la 2e place du classement mondial derrière l’emoji Maté (boisson chaude d’Amérique du sud). Ce dernier a depuis fait son apparition dans la liste Unicode et sur tous les appareils. La Bretagne garde donc espoir d’obtenir gain de cause.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent