EN DIRECT - L'actu de la tech : Google va priver Huawei de tous ses services

High-tech
DirectLCI
INNO - 5G, appareils connectés, piratage, jeux vidéo… L’actualité high-tech ne s’arrête presque jamais. Désormais, vous ne louperez plus rien des annonces importantes avec notre fil info dédié au secteur. Au menu de ce lundi : coup dur pour Huawei ! Google a annoncé la suspension progressive de tous ses services et d'Android sur les smartphones du fabricant chinois.

A la maison, au boulot, en vacances, dans les transports… : la technologie est désormais partout, dans tous les domaines, de la musique à la cuisine en passant par le sommeil ou la santé. 


Pour ne rien louper à l’actualité du secteur, nous vous proposons de suivre notre fil info où nous vous présenterons les dernières nouveautés des géants du smartphone comme les petites applis de la vie quotidienne dévoilées par les start-ups. 

Live

GOOGLE COUPE LES LIENS ET LES SERVICES AVEC HUAWEI


Coup de tonnerre dans la Tech mondiale ! Jugée comme entreprise "à risques" par Donald Trump, Huawei pourrait se retrouver priver d’Android, le système d’exploitation (OS) que la firme chinoise utilise pour ses smartphones. Le chef de la Maison-Blanche a interdit cette semaine aux entreprises américaines de commercer en télécommunications avec des sociétés étrangères. Cela concerne notamment le partage de technologies. Et le président américain cible tout particulièrement Huawei, sa bête noire, qu’il soupçonne d’espionnage au profit du gouvernement chinois. Mais c’est surtout en tant que leader dans la course à la 5G que la firme de Shenzhen fait le plus figure d’épouvantail pour les Etats-Unis.


Une décision qui pourrait avoir des conséquences critiques pour le géant asiatique. Dès dimanche, Google a annoncé la suspension progressive de ses services pour Huawei. "Nous nous nous plions à ce décret et examinons ses implications", a indiqué Google dans un courriel à l'AFP. Les smartphones Huawei embarquent actuellement toute la suite de Google (Maps, Gmail, Agenda, Hangout…) et tournent surtout sous Android. 


Avec la nouvelle réglementation imposée par Trump, tout transfert de technologie est interdit et les entreprises étrangères ne peuvent donc utiliser que les versions "publiques" (open source) des logiciels et services. Huawei devrait donc se passer de toutes les applications conçues aux Etats-Unis dont aussi Facebook, Instagram, WhatsApp, etc.. La rumeur circule depuis quelques temps que Huawei aurait mis au point son propre OS afin d’anticiper une telle situation. Mais il n’est pas certain qu’il soit déjà opérationnel. Et il faudra aussi un store au numéro deux mondial pour survivre…

HUAWEI PERD ANDROID : LES ANCIENS MODÈLES PAS AFFECTÉS


Si Google a confirmé le retrait de la licence d'Android à Huawei, la firme américaine a tenu à rassurer les propriétaires actuels de smartphones chinois Huawei ou Honor. Leurs services continueront de fonctionner. La fin du partenariat et du fonctionnement des applications ne devraient concerner que les prochains modèles.

DES INNOVATIONS TECH POUR LES ENFANTS


Votre smartphone ne leur suffit plus. Eux aussi veulent leurs propres objets connectés et leurs propres services.  Les fabricants high-tech l'ont bien compris et font de plus en plus les yeux doux à vos enfants.


Pour bien les accompagner et, surtout, défricher l'offre pléthorique, nous avons repéré quelques innovations sur le salon VivaTech qui répondent à leurs attentes tout en rassurant leurs parents.

VivaTech 2019 : 6 innovations pour offrir une vie numérique saine à vos enfants et ados

VivaTech 2019 : 6 innovations pour offrir une vie numérique saine à vos enfants et ados

VIVATECH, C'EST FINI !


Après trois jours intenses et plus de 124.000 visiteurs, le salon Viva Technology a fermé ses portes. Revivez toute notre virée, nos découvertes et coups de coeur.

REVIVEZ - VivaTech 2019 : trois jours d'innovation

REVIVEZ - VivaTech 2019 : trois jours d'innovation

GOOGLE COUPE LES LIENS ET LES SERVICES AVEC HUAWEI


Coup de tonnerre dans la Tech mondiale ! Jugée comme entreprise "à risques" par Donald Trump, Huawei pourrait se retrouver priver d’Android, le système d’exploitation (OS) que la firme chinoise utilise pour ses smartphones. Le chef de la Maison-Blanche a interdit cette semaine aux entreprises américaines de commercer en télécommunications avec des sociétés étrangères. Cela concerne notamment le partage de technologies. Et le président américain cible tout particulièrement Huawei, sa bête noire, qu’il soupçonne d’espionnage au profit du gouvernement chinois. Mais c’est surtout en tant que leader dans la course à la 5G que la firme de Shenzhen fait le plus figure d’épouvantail pour les Etats-Unis.


Une décision qui pourrait avoir des conséquences critiques pour le géant asiatique. Dès dimanche, Google a annoncé la suspension progressive de ses services pour Huawei. "Nous nous nous plions à ce décret et examinons ses implications", a indiqué Google dans un courriel à l'AFP. Les smartphones Huawei embarquent actuellement toute la suite de Google (Maps, Gmail, Agenda, Hangout…) et tournent surtout sous Android. 


Avec la nouvelle réglementation imposée par Trump, tout transfert de technologie est interdit et les entreprises étrangères ne peuvent donc utiliser que les versions "publiques" (open source) des logiciels et services. Huawei devrait donc se passer de toutes les applications conçues aux Etats-Unis dont aussi Facebook, Instagram, WhatsApp, etc.. La rumeur circule depuis quelques temps que Huawei aurait mis au point son propre OS afin d’anticiper une telle situation. Mais il n’est pas certain qu’il soit déjà opérationnel. Et il faudra aussi un store au numéro deux mondial pour survivre…

ASUS INNOVE SUR LA CAMÉRA AVEC SON ZENFONE 6


Annoncé la semaine passée à Valence (Espagne), le ZenFone 6 d'Asus arrive avec un seul et unique appareil photo pour vos clichés et vos selfies.

MINECRAFT EN RÉALITÉ AUGMENTÉE


Pour fêter les 10 ans du jeu, Minecraft va se décliner en version mobile. Mais celle-ci n'aura rien à voir avec des bonhommes pixelisés et des choses à construire. Enfin, presque. Le jeu le plus vendu au monde s'empare du monde physique pour y intégrer des éléments à construire.

SURPRISE DANS LE JEU VIDÉO : SONY ET MICROSOFT S'ALLIENT


Face sans doute à la menace Google Stadia et dans la course lancée au Cloud Gaming (le jeu vidéo en streaming depuis n'importe quel support), Sony et Microsoft ont annoncé un partenariat inédit. Les deux fabricants de consoles pourtant rivaux vont collaborer pour élaborer des solutions dans le cloud pour des expériences de jeu et des innovations avec intelligence artificielle. Avec l'arrivée en 2020 des prochaines générations de consoles PlayStation et Xbox, les serveurs Microsoft Azure seront donc sollicités pour mettre au point les services de streaming de jeux vidéo et de diffusion.

TOUS A VIVATECH


Jusqu'à la fin de la semaine, notre live "Actu de la tech" se délocalise au Parc des Expositions de Paris où se tient le salon Viva Technology.


Vous pouvez suivre notre live spécial ici.

SNAPCHAT VEUT INCITER LES JEUNES A ALLER VOTER


Moins d'un jeune de 18 à 24 ans sur trois à voter lors des dernières élections européennes. Coeur de cible du réseau social, Snapchat prend le sujet à bras-le-corps et se lance dans la course au vote.

Snapchat s’engage pour les élections européennes

Snapchat s’engage pour les élections européennes

USAIN BOLT LANCE SA MARQUE DE TROTTINETTES ELECTRIQUES EN LIBRE-SERVICE


Et il arrive à toute vitesse ! L'ex-champion olympique du sprint sera sur VivaTech ce jeudi.

26 ÉTATS ET HUIT PLATEFORMES DERRIÈRE L'APPEL DE CHRISTCHURCH


"Pour la première fois, les gouvernements, les organisations internationales, les entreprises et organisations du numérique se sont accordés sur un ensemble de mesures et sur une collaboration de longue durée afin de rendre Internet plus sûr." L'Appel de Christchurch, publié sur un site dédié, et repris par l'Élysée, engage les états sur la prévention des actes terroristes et la définition d'une régulation applicable, et engage les grandes plateformes sur leurs efforts pour prévenir la dissémination des contenus terroristes en ligne, avec au-delà comme horizon "d'améliorer la sécurité collective."


Rien de très surprenant dans le texte de l'appel, mais certains détails surprennent : ainsi, sur les huit plateformes engagées, deux sont françaises, Dailymotion pour la vidéo, et le moteur de recherche Qwant. Surtout, si tous les géants qui soutiennent l'appel sont américains, l'administration Trump a choisi de ne pas signer l'appel.

FACEBOOK DEVANCE L'APPEL DE CHRISTCHURCH


Ce mercredi, la Première ministre néo-zélandaise sera à Paris, pour lancer avec Emmanuel Macron "L'appel de Christchurch", pour pousser les géants du numérique à une modération plus efficace des contenus violents ou extrémistes. Facebook, lui, a déjà dévoilé de premières mesures.

Après Christchurch, Facebook revoit son arsenal contre les intox et l'ultra-violence

Après Christchurch, Facebook revoit son arsenal contre les intox et l'ultra-violence

AMAZON SE PAYE SON GIGA-AÉROPORT


C'est Jeff Bezos qui le confirme sur Twitter : Amazon vient de débuter la construction de son propre aéroport près de Cincinnati, un hub aérien qui devrait ouvrir en 2021, assez grand pour accueillir une centaine d'avions à la fois, presque à l'échelle d'aéroports internationaux comme Los Angeles ou JFK à New-York, sinon que ces avions-là seront uniquement les avions-cargo d'Amazon, et que l'aéroport n'accueillera pas de passagers. Une brique de plus dans la logistique du site, qui veut pouvoir promettre une jour une livraison à J+1 à tous ses clients américains. Coût de l'opération : un milliard et demi de dollars. Pour le prix, Bezos s'est payé un tour en bulldozer, bien plus drôle que de poser une première pierre.

 FACEBOOK LIVE


A partir de mercredi, toute personne ne respectant pas les politiques de Facebook les plus sensibles se verra interdire l'utilisation de Facebook Live pour une période déterminée --par exemple 30 jours-- à compter de sa première  infraction. 


Facebook prévoit aussi dans les semaines à venir d'empêcher ces  contrevenants de passer des publicités sur le réseau.

TUERIE DE CHRISTCHURCH : FACEBOOK MODIFIE SON OUTIL DE VIDEO "FACEBOOK LIVE"


Facebook vient d'annoncer qu'il allait  restreindre l'usage de sa plateforme Live de vidéo en direct. C'est cette plateforme qu'a utilisé  le tueur de Christchurch en Nouvelle-Zélande pour diffuser le massacre de 51  personnes dans des mosquées mi-mars. Désormais, les utilisateurs ayant déjà enfreint les règles d'utilisation du  réseau social, notamment celles proscrivant les "organisations et individus  dangereux", n'y auront plus accès pendant un certain temps.

 

PLUS VITE, PLUS PUISSANT, PLUS GRAND


A peine annoncé, le OnePlus 7 Pro est déjà passé entre nos mains. Un écran bluffant, de la puissance à revendre et des progrès sur la photo : est-ce suffisant pour le qualifier de smartphone ultra-premium ?

En plus de ses nouveaux smartphones, OnePlus a également dévoilé la nouvelle version de ses écouteurs Bluetooth, les Bullets Wireless 2. Ils prennent désormais en charge la norme aptX HD et sont compatibles Bluetooth 5.0 pour une meilleure qualité de connexion sans fil. Les Bullets Wireless 2 supportent aussi la charge rapide qui permet de récupérer 10 heures d'autonomie en 10 minutes.

OnePlus n'oublie pas ses utilisateurs qui préfèrent rester dans la continuité des smartphones classiques de la marque. Le OnePlus 7 dispose d'un double capteur (dont une lentille principale de 48 Mpx) et conserve son encoche en façade. On trouve du Qualcomm Snapdragon 855 à l'intérieur avec 6 ou 8 Go de mémoire vive, 128 ou 256 Go de stockage. Le son stéréo fait aussi son apparition. Pas de Warp Charge 3.0 ultra-rapide, mais la charge qui permet tout de même de regagner 50% d'autonomie en 30 minutes (batterie de 3.700 mAh).


Prix : à partir de 559 €. Disponible début juin

LE ONEPLUS 7 PRO ARRIVE

ONEPLUS  DÉVOILE SES NOUVEAUX SMARTPHONES


Le fabricant chinois est sur le pont avec la présentation de ses nouveaux smartphones, les OnePlus 7 et 7 Pro. Suivez la conférence en direct sur le lien de streaming ci-dessous.

A PLAGUE TALE INNOCENCE : UN JEU À NE PAS MANQUER


Fruit du travail des Bordelais d'Asobo Studio, A Plague Tale : Innocence sort aujourd'hui sur PS4, Xbox One et PC. L'histoire d'Amicia et Hugo, deux enfants qui ont vu leurs parents tués sous leurs yeux. Dans cette France médiévale, où l'on ne sait pas exactement où l'on se trouve, nous voilà embarquer dans les pas de nos héros fuyant l'Inquisition qui s'en prend au garçonnet. Une maladie autant qu'un lourd secret entourent Hugo que sa grande soeur a pour mission de protéger.


L'ambiance apocalyptique de ce 14e siècle est parfaitement retranscrite, avec sa stupeur, ses incompréhensions et ses incertitudes. Mais aussi son mysticisme, ses superstitions et ses peurs. Des champs de bataille aux monastères en passant par des villages peu accueillant, Amicia et Hugo tissent des liens familiaux de plus en plus forts, au milieu des rats, personnages centraux et omniprésents - si vous ne les aimez pas, vous allez avoir quelques moments d'angoisse...


On aime l'ambiance de ce jeu narratif, de plus en plus sombre alors que la guerre frappe, que la peste sévit et font apparaître des terres de désolation sous nos yeux. Le scénario est prenant, la musique magistrale et les graphismes peaufinés. Et si les combats ne sont pas d'anthologie, on traverse ce jeu avec plaisir. Un jeu marquant à défaut d'être difficile, mais qui n'en est que plus accessible.


A PLAGUE TALE : INNOCENCE - Disponible sur PS4, Xbox One et PC

WHATSAPP CONFIRME LA FAILLE DE SÉCURITÉ



WhatsApp a informé le régulateur irlandais d'une "sérieuse faille de sécurité" qui touche les utilisateur. La messagerie a également averti les autorités américaines et des ONG du problème, sans donner toutefois de chiffres sur le nombre d'utilisateurs concernés ou visés. L'attaque informatique, détectée début mai, vise aussi bien les appareils Android qu'iOS. Elle est le fruit d'une startup israélienne nommée NSO Group qui est plutôt connue pour fournir des solutions logicielles d'analyse et d'intrusion aux agences de renseignement

APRÈS LES SMARTPHONES, LE PC PLIABLE


Ce n'est encore qu'un prototype, mais la promesse est là : le chinois Lenovo vient de dévoiler les premières images d'un PC/Tablette hybride, où l'écran prendrait toute la surface de l'appareil, un écran pliable, comme dans un PC portable normal. Le prochain Thinkpad X1 a un design qui rappelle un peu les derniers iPad Pro, mais lui pourra devenir un PC portable de poche ou presque. Sortie promise plus tard cette année, on attend d'en connaître le prix, mais clairement, comme le dit la marque, "L'avenir est pliable".

IMPARABLE 


La faille est de taille : elle touche Whatsapp tant sous Android que sur iPhone. Elle est discrète, pas besoin de demander à l'utilisateur de cliquer sur quoi que ce soit, un appel manqué suffit à installer le spyware sur le smartphone de la victime, qui deviendra alors un livre ouvert pour l'intrus.


Moins courant : le spyware est l'oeuvre d'une société commerciale, les israéliens de NSO, dont la spécialité est de fournir des logiciels d'analyse et d'intrusion aux forces de police et aux agences de renseignement. Un joli coup pour l'entreprise, pour un système imparable ou presque, une mise à jour de Whatsapp a depuis corrigé la faille, à condition de l'installer.

NIKE LANCE UNE APPLI POUR BIEN CHOISIR SES CHAUSSURES


Selon Nike, 60% de ses consommateurs se tromperaient de pointure en choisissant leurs chaussures. Pour remédier à pareil problème, le fabricant américain a mis au point une application mobile qui va venir à votre secours.


Nike Fit est un nouveau service qui s'appuie sur la réalité augmentée pour scanner ses pieds afin de connaître la pointure exacte qu'il vous faut. Il suffira de sélectionner une paire sur l'appli Nike, d'aller choisir "Définir sa pointure". A l'aide de la caméra du smartphone, il faudra viser vos pieds en faisant bien attention d'être adossé à un mur pour une meilleure prise de mesures. Vous saurez alors quelle taille de chaussures prendre.


La mise à jour de l'appli incluant le service devrait se faire cet été aux Etats-Unis puis progressivement en Europe.

ELON MUSK DÉVOILE SES SATELLITES POUR UN MEILLEUR INTERNET


Dans un tweet posté samedi, Elon Musk a montré une photo de 60 satellites prêts à être chargés dans une fusée Falcon. Les prémices du projet Starlink de SpaceX qui vise à améliorer la couverture internet à haut-débit du monde.


Les premiers satellites devraient être mis sur orbite dans les prochains jours, peut-être même dès ce mercredi. En 2018, la première mission Starlink avait réussi à envoyer deux satellites test. L’ambition de SpaceX est de parvenir à positionner quelque 12.000 satellites autour de la Terre.

DEUX NOUVELLES COULEURS POUR L'IPHONE XR ?

 

Si les chiffres de ventes des iPhone XS et XS Max ont été légèrement en deçà des attentes d'Apple, l'iPhone XR -le modèle coloré et moins cher avec écran Liquide Retina (LCD)- se porte plutôt bien. Et la marque californienne envisagerait de lui offrir de nouvelles couleurs, après le corail, le blanc, le bleu, rouge, le jaune et le noir.

 

Selon le blog spécialisé Macotakara, des déclinaisons en vert et en violet lavande devraient faire rapidement leur apparition, possiblement avant l'arrivée des iPhone 2019. Le vert avait déjà été tenté lors du lancement de l'iPhone 5C en 2013, premier modèle véritablement coloré de la gamme. Mais selon Macotakara, les deux coloris ne s'ajouteraient pas à la liste actuelle. Ils viendraient prendre la place des versions corail et bleu.

Moins cher que le XS et XS Max, que vaut l'iPhone XR, qui débarque ce vendredi en boutique ?

Moins cher que le XS et XS Max, que vaut l'iPhone XR, qui débarque ce vendredi en boutique ?

15 MILLIONS D'ABONNÉS POUR YOUTUBE MUSIC

 

Google trace son chemin dans les pas de Spotify et Apple Music. Si l'on se fie aux chiffres dévoilés par Bloomberg, les offres cumulées de Youtube Music (et de son ancienne version Google Play Music) ont atteint les 15 millions d'abonnés, que ce soit aux services gratuits avec publicité, en profitant d'une promotion, d'une période d'essai ou à l'offre payante YouTube Music Premium. Selon le site d'information américain, les abonnements payants auraient bondi de 60% entre mars 2018 et mars 2019 (YouTube Music a été lancé en mai 2018).

ON COUPE LE FIL DE LA MUSIQUE


Que ce soit pour courir, flâner ou profiter du retour du soleil, voici une sélection de casques et écouteurs sans fil à tous les prix. Et une nouveauté inédite pour préparer l'arrivée de l'été...

Casques et écouteurs : des nouveautés dans vos oreilles

Casques et écouteurs : des nouveautés dans vos oreilles

LE SAMSUNG FOLD AURA BIENTÔT UNE DATE DE SORTIE


Repoussée pour vérification de tous les appareils après quelques couacs lors des premiers tests, la date de sortie du Galaxy Fold de Samsung devrait être prochainement annoncée. Le smartphone pliable devait arriver en France le 3 mai, mais quelques jours avant, le fabricant sud-coréen a préféré mettre en suspend son lancement.


Quelques journalistes américains -sur les centaines à travers le monde qui ont eu l'appareil entre les mains- ont connu des déboires d'écran notamment lors de leurs tests, poussant Samsung à rappeler tous les appareils pour vérification. "L'entreprise a enquêté sur les déboires causés par des substances et va apporter une conclusion dans quelques jours”, a indiqué le patron de Samsung, DJ Koh, au Korea Herald. On évoque des modifications sur les appareils, notamment une précision plus claire sur le film de protection et un renfort de la charnière.


Avec le compte-rendu des enquêtes, une nouvelle date devrait être annoncée, qui pourrait se situer début juin. Samsung a contacté tous les consommateurs qui avaient précommandé le Galaxy Fold pour les avertir que, sans confirmation de leur part au 31 mai, la vente serait annulée.

On a récupéré le Galaxy Fold avant sa sortie : nos premières impressions du smartphone pliable de Samsung à 2000 €

On a récupéré le Galaxy Fold avant sa sortie : nos premières impressions du smartphone pliable de Samsung à 2000 €

FINAL FANTASY VII SIGNE SON RETOUR


Les fans attendaient son retour désespérément. L'un des plus célèbres jeux de rôle de l'histoire est officiel. Lors de son événement en ligne PlayStation State of Play, Sony -qui sera absent du salon du jeu vidéo E3 à Los Angeles le mois prochain- a bouclé sa soirée avec les premières images de Final Fantasy VII Remake, la nouvelle version du jeu sorti initialement en 1997, mais annoncée en 2015.


Son éditeur Square Enix, qui a lui prévu une conférence à Los Angeles le lundi 10 juin, n'a pas tardé à donner d'autres détails sur le jeu qui sera disponible sur Xbox One et PS4. Aucune date de sortie n'a été communiquée et il ne faudra sans doute pas attendre le jeu avant l'an prochain. Une chose est déjà sûre : ses producteurs ont prévenu que le jeu initial serait découpé en plusieurs parties.

ZUCK EST RASSURÉ


Après son entrevue avec Emmanuel Macron, Mark Zuckerberg s'est dit "encouragé", "optimiste" même à propos du projet de régulation des contenus qu'envisagent les pouvoirs publics. Un enthousiasme tel qu'il aurait même "(...) bon espoir qu'elle puisse devenir un modèle dans l'Union Européenne."


Ce que l'on sait du projet, c'est qu'il instaurerait un organisme de régulation capable de juger du fonctionnement des plateformes, avec même un accès à leurs algorithmes. Plus de détails, sur le site de Bercy.

UNE HEURE D'ENTRETIEN


Mark Zuckerberg a redescendu les marches du perron de l'Élysée, après une heure passée dans le bureau d'Emmanuel Macron. Pas de déclaration à la sortie, pas de photo de la poignée de main avec Emmanuel Macron non plus.

DU BEAU MONDE ATTENDU À VIVATECH


Le salon de l'innovation ouvre ses portes le 16 mai à Paris, porte de Versailles. Et la liste des visiteurs de renom attendus ne cesse de s'allonger : le Premier ministre canadien Justin Trudeau, le sprinter jamaïcain Usain Bolt ou encore Jack Ma, le patron du groupe chinois Alibaba, sont attendus tout comme Emmanuel Macron.

VivaTech 2019 : de Kasparov à Bolt, les stars vont animer le salon de l'innovation

VivaTech 2019 : de Kasparov à Bolt, les stars vont animer le salon de l'innovation

ZUCKERBERG À L'ÉLYSÉE, CÉDRIC O EN ÉCLAIREUR


Avant sa rencontre avec Emmanuel Macron, le patron de Facebook vient de croiser notre ministre du numérique, Cédric O. Et s'il y avait un doute sur la teneur des échanges à venir, l'éclaireur du président lève d'ores et déjà toute forme de suspense. À moins que Mark Zuckerberg n'en profite pour annoncer une mesure spécifique à la France ?

UN JEU VIDÉO POUR LA CAMPAGNE EUROPÉENNE DE NATHALIE LOISEAU


Bien culturel le plus sollicité, le jeu vidéo est visiblement aussi une source d'inspiration pour la campagne européenne. Les Jeunes avec Macron ont eu l'idée d'un jeu fortement inspiré par Super Mario Bros pour porter la campagne de Nathalie Loiseau, chef de file de La République en Marche.


Façon rétrograming, Super Jam Bros met en scène la candidate face à des rivaux "populistes" (Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, Donald Trump), explique BFM Tech. Elle doit progresser sur un parcours en 2D, ramasser des vivres et emmagasiner des points avant d'affronter les "boss" à la fin des niveaux. Le jeu a nécessité deux mois de création.

VOUS N'AVEZ PLUS D'ESPACE SUR VOTRE IPHONE ? 


Voici 10 conseils pour libérer de l'espace facilement.

L’ASTUCE GEEK - 10 conseils pour libérer de l'espace de stockage sur votre iPhone

L’ASTUCE GEEK - 10 conseils pour libérer de l'espace de stockage sur votre iPhone

POURQUOI ZUCKERBERG VIENT-IL A L'ELYSEE ?


Comment lutter contre les contenus haineux sur Internet ? Emmanuel Macron reçoit cet après-midi le PDG de Facebook à l’Elysée afin d'élaborer avec le géant américain une stratégie commune.


Cette rencontre illustre la convergence de vues entre le patron américain, qui désormais appelle les États à intervenir pour réguler Internet, et la France, qui veut mettre en place de nouvelles législations au niveau français et européen. 


Les deux hommes s'étaient déjà rencontrés le 23 mai 2018 lors de la première édition de "Tech for Good", une réunion où des patrons mondiaux du numérique avaient planché sur les contributions qu'ils pouvaient apporter aux biens communs, comme l'éducation ou la santé. Facebook a depuis accepté d'ouvrir ses portes à une mission de fonctionnaires français, qui ont cherché à mieux comprendre comment la plateforme repérait et retirait les contenus postés par les internautes.


La visite de Mark Zuckerberg intervient alors que, jeudi, un autre cofondateur de la société, Chris Hughes, a appelé à "démanteler Facebook" - en séparant le réseau social des applications Instagram et WhatsApp -, et a mis en cause le PDG pour avoir sacrifié la protection de la vie privée au profit du "clic".


> Lire aussi : Nouveau design, nouvelles fonctionnalités : comment Facebook, Instagram et Messenger vont être remodelés

Les sujets les plus forts restent bien sûr développés à part dans notre rubrique dédiée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter