L'actu de la tech : des milliards d'appareils Bluetooth victimes d'une faille de sécurité majeure

High-tech
MONDE 3.0 – Smartphones, objets connectés, hacking, jeux vidéo, 5G… L’actualité de l’innovation technologique ne s’arrête jamais. Pour bien suivre les annonces importantes du secteur au jour le jour, nous vous proposons un fil info dédié à la tech. Au menu ce vendredi: un arbre-robot qui combat la pollution, et une faille majeure qui frappe le bluetooth, et les milliards d'objets qui l'utilisent.

Que ce soit dans les transports, au travail, chez nous, en vacances, la technologie nous suit désormais à chaque instant de notre vie. Chaque jour apporte son lot de nouveautés -smartphones haut de gamme, assistants vocaux...- ou de polémiques, notamment sur nos données personnelles ou sur la protection de notre vie privée.


Pour ne rien louper à l’actualité du secteur, il suffit de suivre ci-dessous notre fil info dédié.

Live

LE BLUETOOTH VICTIME D'UNE FAILLE MAJEURE


C'est comme si la sécurité du Bluetooth venait d'être réduite à zéro, mettant en danger les milliards de smartphones, d'ordinateurs, et d'objets connectés utilisés de par le monde. La faute à la manière dont les communications d'un objet à l'autre sont sécurisées: à chaque nouvelle connexion, les deux objets négocient une clé de sécurité qu'ils seront seuls à connaître. La faille, c'est qu'un intrus peut s'insérer dans cette conversation, pour forcer les deux objets à convenir d'une clé de chiffrement minuscule, d'un octet seulement, facile à décoder. De quoi permettre de surveiller, d'intercepter, ou même de falsifier les données échangées entre deux objets connectés.  


La faille est si béante qu'on peut s'étonner qu'elle ait mis autant de temps à être découverte. Les chercheurs qui l'ont mise au jour en ont informé le consortium Bluetooth, qui rassemble tous les fabricants d'appareils compatibles. Microsoft, Apple, Google et d'autres ont déjà commencé à déployer des mises à jour de sécurité auprès de leurs utilisateurs.

LE BLUETOOTH VICTIME D'UNE FAILLE MAJEURE


C'est comme si la sécurité du Bluetooth venait d'être réduite à zéro, mettant en danger les milliards de smartphones, d'ordinateurs, et d'objets connectés utilisés de par le monde. La faute à la manière dont les communications d'un objet à l'autre sont sécurisées: à chaque nouvelle connexion, les deux objets négocient une clé de sécurité qu'ils seront seuls à connaître. La faille, c'est qu'un intrus peut s'insérer dans cette conversation, pour forcer les deux objets à convenir d'une clé de chiffrement minuscule, d'un octet seulement, facile à décoder. De quoi permettre de surveiller, d'intercepter, ou même de falsifier les données échangées entre deux objets connectés.  


La faille est si béante qu'on peut s'étonner qu'elle ait mis autant de temps à être découverte. Les chercheurs qui l'ont mise au jour en ont informé le consortium Bluetooth, qui rassemble tous les fabricants d'appareils compatibles. Microsoft, Apple, Google et d'autres ont déjà commencé à déployer des mises à jour de sécurité auprès de leurs utilisateurs.

UN ARBRE DE FER POUR ABSORBER LA POLLUTION


C'est un cône inversé, fait de de métal, qui évoque quelque chose entre la mini-tour de contrôle et un éclairage urbain un peu singulier, comme un arbre métallique, qui serait tout sauf décoratif. Il s'appelle "BioUrban", et sa mission, c'est de  purifier l'air, comme le ferait un arbre, mais en plus efficace. À l'aide des micro-algues qu'il héberge en son sein, BioUrban accomplit une photosynthèse équivalente à un bosquet de plus de 360 arbres, dans un format qui peut être déployé dans des zones denses, comme ici à Mexico City, là où la place manquerait pour replanter une forêt. Coût à l'unité: autour de 50.000 dollars.

INSTAGRAM : LES UTILISATEURS VONT POUVOIR DÉNONCER LES FAKE NEWS


Le réseau social Instagram a annoncé la mise à disposition, d'ici la fin du mois d'août, d'un outil qui permettra de signaler une publication puis de choisir "désinformation." Une action qui, si répétée plusieurs fois, attirera l'attention de fact-checkers "indépendants" (selon la firme) qui vérifieront la véracité ou non de l'information présente dans la publication. 


Une réponse aux critiques faites à l'encontre de Facebook, maison mère d'Instagram. Le réseau social de Mark Zuckerberg a reconnu n'avoir pas pris au sérieux les tentatives de désinformation d'officines russes proches du Kremlin pour influer sur la présidentielle américaine de 2016 en faveur de Donald Trump.

HUAWEI ACCUSÉ D'ESPIONNAGE EN AFRIQUE


Selon un article paru dans le Wall Street Journal, des employés de Huawei auraient aidé plusieurs gouvernements africains à espionner leurs opposants politiques. Les autorités ougandaises auraient, avec l'aide de l'entreprise chinoise, hacké des communications WhatsApp et Skype d'un opposant politique en vogue. En Zambie, d'autres employés de la firme chinoise auraient piraté des téléphones et des pages de réseaux sociaux d'opposants politiques ou de blogueurs critiques du pouvoir en place afin de pouvoir procéder à leur arrestation.


De son côté, Huawei réfute ces accusations : "notre enquête interne montre clairement que Huawei et ses employés n’ont  en aucun cas été impliqués dans ces activités supposées. Nous n’avons ni les contrats ni la capacité d’y parvenir."

LOGITECH LANCE UN CLAVIER ET UNE SOURIS PROMIS “SANS BRUIT”


Voilà de quoi ravir les salariés en open space ! Logitech lance le MK470 Slim Combo, un clavier et une souris compacts, mais qui disposant d’une technologie et d’un revêtement sans bruit. La souris promet ainsi une réduction de bruit de 90% pour les mêmes fonctionnalités que les souris classiques.


Les deux produits se connectent sans fil à un ordinateur, un PC ou tout autre produit via le receveur USB Bluetooth à raccorder (10 m de portée). Un système de mise en veille permet aussi d’économiser l’autonomie.


Prix : 49,99 euros pour le pack clavier-souris

PRIVÉE DE SON SMARTPHONE, DOROTHY SE TOURNA VERS LE FRIGO...


C'est le correspondant du Guardian dans la Silicon Valley qui raconte une histoire qui témoigne de la créativité adolescente, celle d'une jeune fille punie, privée de son smartphone par sa mère, mais qui n'avait pas pour autant l'intention de se passer de Twitter. Pour faire sans, Dorothy, 15 ans, s'est tournée vers les autres appareils connectés de la maison, en commençant par les consoles de jeu (une Nintendo DS et une Wii de salon), tous deux promptement mis au placard par sa maman. En désespoir de cause, l'adolescente s'est alors intéressée au réfrigérateur LG de la cuisine familiale, un frigo connecté, à reconnaissance vocale. Et ça marche, comme le prouve le tweet ci-dessous.


Dernier détail: toujours privée de smartphone, elle a répondu aux questions du journaliste... sur l'iPad d'un cousin. Vous pouvez soutenir Dorothy dans la reconquête de son smartphone en twittant le hashtag #FreeDorothy

TU QUOQUE, FACEBOOK ?


Après tous ses autres grands voisins de la SIlicon Valley, c'est au tour de Facebook de l'avouer: oui, lui aussi faisait réécouter certains échantillons sonores, ceux des messages vocaux instantanés dans Messenger, pour vérifier l'efficacité de sa reconnaissance vocale. Apple, Microsoft, Google et Amazon se sentent moins seuls.

Comme Google, Apple, Microsoft et Amazon, Facebook écoutait certains messages vocaux (faut-il vraiment s'en affoler ?)

Comme Google, Apple, Microsoft et Amazon, Facebook écoutait certains messages vocaux (faut-il vraiment s'en affoler ?)

LES GAFA UNIS À WASHINGTON, CONTRE LA TAXE GAFA FRANÇAISE


Google, Apple, Facebook et Amazon se retrouveront à Washington lundi prochain pour venir témoigner devant l'administration du commerce extérieur américain. Au centre du débat, la "Taxe Gafa" votée le mois dernier, qui imposera une taxe de 3% sur le chiffre d'affaires réalisé en France par les grandes entreprises de services numériques. Du côté de l'administration Trump, on trouve la taxe "déraisonnable", Donald Trump lui-même ayant promis des mesures de rétorsion, comme des taxes sur les vins français importés aux États-Unis.


Sans surprise, les quatre géants voient la taxe d'un très mauvais œil, probablement parce qu'après la France, d'autres pays - Grande-Bretagne, Espagne, Italie, Autriche - réfléchiraient à faire de même. Surtout, et c'est probablement le cœur du débat, l'affaire met en lumière non pas tant les montages d'optimisation fiscale de ces entreprises, mais la concurrence fiscale entre les États-Unis et le reste du monde. Apple, qui est aujourd'hui le plus grand contribuable au monde, explique à qui veut l'entendre qu'il paye 24,6% d'impôts sur ses bénéfices, plus que la moyenne des grandes entreprises américaines, et plus d'ailleurs que la moyenne des entreprises du CAC40 chez nous. Plus que le montant de l'impôt, la bataille décidera surtout de là où les Gafa devront les payer.

TA MISSION : VIRER BARRY (MAIS PROPREMENT)


De la réalité virtuelle pour se former aux "compétences non-techniques", ces soft skills indispensables dans tous les métiers où l'humain prime sur l'expertise ou la technique, c'est l'idée de Talespin, une startup qui a inventé Barry, un humain virtuel qui permet de s'entraîner à la négociation, à la vente, au recrutement, au travers de conversations naturelles et immersives, où Barry pourra tester vos réactions et votre intelligence émotionnelle. Première application disponible: simuler un entretien de licenciement, dans le respect, mais en évitant tout ce qui exposerait l'entreprise à un procès. Le genre de chose à laquelle rien ne vous entraîne dans le monde réel.

Une application de réalité virtuelle apprend aux responsables des ressources humaines à licencier un employé

Une application de réalité virtuelle apprend aux responsables des ressources humaines à licencier un employé

ONEPLUS ET HONOR DÉVOILENT LEURS TÉLÉS


On les connaissait pour leurs smartphones, il va falloir s'habituer à l'idée de voir leurs logos sur des télés. Chacun de leur côté, Honor -la marque petite soeur de Huawei- et OnePlus viennent tous deux de dévoiler leurs projets au rayon télévision. Chez Honor, elle s'appellera Honor Vision, un écran de 55 pouces qui tournerait sous Harmony OS, le système d'exploitation maison, alternative à Android. Un écran qui pourrait embarquer en option une caméra escamotable, pour passer des appels en vidéo. Honor Vision serait pour l'instant réservée au marché chinois.


Chez OnePlus, la télé s'appellera... OnePlus TV. Aucun détails pour le moment, on n'en connaît que le logo, mais OnePlus vise sa communauté un peu plus geek que la moyenne, on peut donc s'attendre à beaucoup d'investissement dans l'interface, les capacités techniques, et les services attenants. On devrait en apprendre plus lors de l'IFA, à Berlin, début septembre.

100 MEGAPIXELS DANS VOTRE PROCHAIN SMARTPHONE ?


108 millions de pixels, dans la caméra d'un smartphone. C'est ce que promet Samsung, qui dévoile l'Isocell Bright HMX, un capteur qui rejoint, au moins sur le papier, les plus capables des capteurs d'appareils photo reflex.


Si la résolution maximum de la bête peut atteindre 12032x9024 pixels (sic), le capteur permet surtout d'améliorer notablement des images de moindre résolution, pour des clichés de 27 megapixels avec beaucoup plus de piqué, de détails, de luminosité. Il permet aussi de tourner des vidéos au format 6K... il faudra clairement que la mémoire de l'appareil puisse suivre, en débit autant qu'en capacité.


Alors, dans quel smartphone peut-on s'attendre à le voir apparaître en premier ? Cela devrait se jouer à pile ou face, le composant ayant été créé en coopération avec le chinois Xiaomi. Une chose est sûre, le capteur sera le premier argument d'un modèle forcément haut de gamme.

VENTES DE SMARTPHONES : L'EUROPE SOURIT À SAMSUNG, HUAWEI ET APPLE À LA PEINE


"L'Europe mérite sa réputation de volatilité", expliquent les analystes de Canalys, qui publient leurs chiffres de ventes de smartphones en Europe pour le second trimestre de cette année. Un classement qui varie très fort d'un trimestre et d'une année sur l'autre. On y constate que Samsung, qui tient 40% du marché, a su tirer son épingle du jeu face aux soucis de Huawei -mais ça pourrait ne pas durer- et que Xiaomi s'installe dans le groupe de tête des constructeurs. Le Top 5 des marques ne bouge pas d'une année sur l'autre, avec Samsung, Huawei et Apple en tête, suivis par Xiaomi et Nokia (HMD Global), mais les écarts se creusent, avec un Samsung qui voit ses ventes grimper de 20%, pendant que Huawei et Apple décrochent de 16 et 17% respectivement, pendant que Xiaomi bondit de près de 50%


Dans le Top 5 des smartphones les plus vendus, on trouve trois modèles de milieu de gamme  de Samsung, mais aussi un Xiaomi sur la troisième marche du podium, et l'iPhone XR en cinquième place. L'étude complète est à lire ici.

DELIVEROO FERME EN ALLEMAGNE


"Nous regrettons de vous informer que nous arrêterons nos livraisons à partir du 16 Août. Ce n'était pas une décision facile, et nous ne l'avons pas prise à la légère." Le communiqué de Deliveroo est liminaire, et n'explique pas sa décision dans le détail, se bornant à évoquer un niveau de service insuffisant, sans plus de précisions. Il y a un an, le géant de la livraison avait fermé son service dans toute une série de villes moyennes outre-Rhin, pour se concentrer sur les grandes villes, Berlin et Munich en tête.


Détail: la fermeture de Deliveroo ouvre un boulevard à Lieferando, qui n'existe pas chez nous mais que l'on connaît mieux sous le nom de Takeaway.com dans une dizaine de pays d'Europe, et qui sera désormais la seule grande plateforme de livraison de repas disponible en Allemagne.

LA MEGA DRIVE REVIENT !


Il ne manquait qu'elle, ou presque. Probablement inspiré par les rééditions des premières consoles de Nintendo et Sony, Sega fait renaître la Mega Drive, presque trente ans après son lancement. Une console livrée avec 40 de ses jeux-stars de l'époque, et à petit prix, clairement, "C'est plus fort que toi."

La SEGA Mega Drive Mini se dévoile : on a fait une plongée dans le passé du jeu vidéo

La SEGA Mega Drive Mini se dévoile : on a fait une plongée dans le passé du jeu vidéo

FACEBOOK PRÉPARERAIT SON PROPRE SITE D'INFOS


C'est le Wall Street Journal qui sort l'information aujourd'hui: Facebook serait en train de faire le tour des grands éditeurs de presse américains, pour leur proposer de reprendre leurs articles, sur Facebook, dans un onglet dédié à l'information en direct, contre des royalties sonnantes et trébuchantes. 


ABC News, le Wall Street Journal, le Washington Post et Bloomberg auraient ainsi rencontré des représentants de Facebook, qui leur auraient fait la même proposition : jusqu'à trois millions de dollars par an pour la reprise, au choix, des titres et résumés de leurs articles, avec un lien vers leurs sites, ou pour la reprise intégrale de leurs articles, hébergés sur Facebook. De quoi alimenter -au moins aux États-Unis- un onglet "News" qui serait lancé à l'automne. L'histoire ne dit pas si les médias sollicités ont donné leur accord, et lesquels.

HarmonyOS : HUAWEI DÉVOILE SON SYSTÈME MOBILE


Son existence n'était pas un secret, mais cette fois c'est fait : lors de sa conférence dédiée aux développeurs, qui vient de démarrer à Dongguan, en Chine, le constructeur a levé le voile sur HarmonyOS, le système mobile qu'il s'apprêterait à installer sur ses smartphones, si Android lui était interdit.


Huawei se sait aujourd'hui dans une zone d'incertitude : l'atmosphère semble se réchauffer doucement entre la Chine et les États-Unis, le blocus économique visant Huawei pourrait se détendre, même si les négociations commerciales entre les deux pays sont loin d'être terminées. L'existence même de HarmonyOS n'est pas juste un Plan B à déployer pour compenser l'absence potentielle d'Android, mais bien une menace pour le système d'Android. HarmonyOS sera open-source, il pourrait donc être adopté par d'autres constructeurs, par exemple les autres géants chinois, Xiaomi, Oppo et OnePlus, pourquoi pas. Il pourra également être installé sur toutes sortes d'appareils connectés. Comme pour Android ou iOS, Huawei promet que son système aurait une nouvelle version chaque année. Pour l'instant, rien n'a été montré de l'interface du système.

OREILLES QUI TRAÎNENT : MICROSOFT AUSSI


Il ne manquait que lui. Après Amazon, Google, et Apple, Microsoft a confirmé que lui aussi pouvait vérifier certaines requêtes à Cortana, ou des bribes de conversations sur Skype, pour vérifier la qualité de ses algorithmes. Sur Skype, les conversations faisant l'objet de réécoutes sont celles que les utilisateurs font traduire en direct par le logiciel. Logique. Microsoft explique qu'il demande bien le consentement de ses utilisateurs avant d'utiliser les données de leurs conversations. On pourra donc légitimement dire que "tout le monde le fait". Il ne manque que Facebook... qui n'a pas d'assistant vocal.

LE GALAXY BOOK S : PETIT PC, GRANDE AUTONOMIE


C'était la surprise de la keynote Samsung d'hier soir. En plus de deux nouveaux Galaxy Note 10, Samsung a dévoilé un PC portable à écran 13 pouces, bien équipé, sous Windows 10. Deux signes particuliers: d'abord le processeur, qui ne vient pas d'Intel, il est passé sur une architecture Qualcomm, un processeur à huit cœurs qui peut développer jusqu'à 2,84 GHz. Surtout, l'autonomie affichée peut surprendre: jusqu'à 23 heures de batterie, qui même dans des conditions normales d'utilisation (avec le Wifi allumé, par exemple) pourrait promettre près de 20 heures d'autonomie réelle. On attendra sa sortie le mois prochain pour tester la bête, chronomètre en main.

XXL


Samsung vient de présenter la nouvelle génération de ses Galaxy Note, avec leurs stylets et leurs grands écrans, et sans hésitation, on préfère le plus grand des deux.

Deux grands écrans et un stylet plus seulement tactile : Samsung dévoile ses Galaxy Note 10 et 10+

Deux grands écrans  et un stylet plus seulement tactile : Samsung dévoile ses Galaxy Note 10 et 10+

"APT41", CE GROUPE DE HACKERS CHINOIS QUI VISE LA FRANCE


L'enquête est signée FireEye, spécialiste de la sécurité des réseaux, et son rapport sonne comme un roman de Tom Clancy. Si l'on en croit l'enquête, depuis 2012, un groupe de pirates chinois baptisé APT41 vise les grandes industries de plusieurs pays étrangers. High-tech, santé, télécoms, et d'autres, visés en France, en Asie, et aux États-Unis. 

But commun: pénétrer les réseaux, y maintenir un accès discret, et mettre la main sur des informations sensibles. Des informations qui seraient alors vendues en Chine, au plus offrant. Au quotidien, les pirates viseraient aussi les plateformes de jeu en ligne, pour y détourner les monnaies virtuelles de certains jeux, ou déployer chez les joueurs des ransomwares, ces rançongiciels qui bloquent votre ordinateur si vous ne payez pas la rançon demandée.


Reste à savoir si APT41 est un groupe de cybercriminels uniquement motivés par l'argent, ou s'il est au service de l'état chinois, ce qui pourrait expliquer sa longévité et le fait qu'il semble agir dans une relative impunité. Crime ou espionnage d'état, FireEye ne se prononce pas. Mais entre les deux, comme le dit le rapport, "la frontière est floue". Le rapport complet, en anglais, est à lire ici.

UN BOUTON POUR METTRE TWITTER EN VEILLE


Envie de mettre votre vie sociale sur pause pour quelques heures, de forcer au silence les notifications de Twitter ? Le réseau social a pensé à vous, et serait en train de tester une fonction "Snooze", une veille temporaire, à activer en appuyant sur une petite clochette dans l'onglet Notifications de l'application mobile. On pourrait ainsi choisir de se mettre à l'abri des notifications pendant une, trois, ou douze heures au choix. La fonction a été découverte dans la version Android de l'app par une blogueuse qui fait la chasse aux nouveautés cachées dans les applications mobiles. Twitter n'a pour l'instant fait aucun commentaire, et vérification faite, la clochette n'apparaît pas encore dans la dernière version de l'application mise à jour ce matin.

ILS ONT HACKÉ McDO !


Deux australiens ont trouvé ce que l'on doit bien appeler un bug dans le menu McDonald's, une astuce qui leur a permis de manger gratuitement. Grâce aux bornes de commande tactiles, ils ont réalisé une commande qui aurait eu peu de chances de passer face à un caissier en chair et en os: commandez dix hamburgers à un dollar chacun, puis demandez à retirer le steak haché de chacun des burgers, McDo vous recréditant alors 1,10$ pour chaque hamburger. Vous voilà à la tête d'un crédit d'un dollar... de quoi s'offrir un onzième hamburger, gratuit de lui-là.


Comme le dit un commentaire gentiment sarcastique: "Vous avez peut-être trouvé le moyen de résoudre la faim dans le monde." En tout cas jusqu'à ce que McDonald's ne fasse une mise à jour urgente de ses bornes tactiles, ce qui ne devrait pas tarder, vu le succès de la vidéo ci-dessous. Et s'il vous venait l'envie d'aller tester l'opération dans un McDo près de chez vous, désolé, le bug n'existe pas chez nous : que ce soit sur les bornes tactiles ou sur l'application mobile, il est impossible en France de demander un hamburger sans viande.

APPLE LIVRE SES PREMIÈRES CARTES DE CRÉDIT


Annoncée en mars dernier, l'Apple Card arrive chez une poignée de premiers clients tirés au sort. L'Apple Card, c'est une carte de crédit, presque normale, dont Apple a délégué la gestion à Goldman Sachs, une carte uniquement disponible aux États-Unis pour le moment, une carte qu'Apple dit avoir voulu plus simple, plus transparente, et plus respectueuse de la vie privée de ses clients. Côté simplicité, les premières vidéos montrent l'activation de la carte, qu'il suffit de passer devant son iPhone, et pour cause : tout, de son utilisation à sa gestion, se fait sur l'écran du smartphone. Une carte dont les conditions d'utilisations sont pour l'instant pensées sur mesures pour le marché américain, et si Apple parle de la lancer un jour à l'étranger, rien ne dit que la France puisse être concernée.

GOOGLE FERME "TRIPS"


Sans vraiment crier gare, Google vient de fermer "Trips", l'application et le service qui permettaient de planifier et de documenter ses voyages. Une application intéressante, qui rassemblait des outils et des informations disponibles ailleurs dans l'écosystème Google, entre Maps, Google Assistant, et d'autres. Toutes les informations sauvées dans Trips restent disponibles, Google ayant clairement l'intention de favoriser sa page sur les voyages, disponible sur google.com/travel

BONJOUR VOISIN !


Leur numéro de mobile est le voisin du vôtre ? Ce sont vos "voisins de numéro", des inconnus si proches auxquels beaucoup jouent à se présenter par SMS, un petit jeu né sur Twitter, de quoi faire des rencontres parfois drôles, souvent surprenantes, à condition de prendre quand même quelques précautions.

Et vous, avez vous contacté votre "voisin de numéro", ce petit jeu qui enflamme Twitter ?

Et vous, avez vous contacté votre "voisin de numéro", ce petit jeu qui enflamme Twitter ?

APPLE MET À JOUR MAPS, MAIS NE RATTRAPE PAS (ENCORE) GOOGLE


Après des débuts difficiles, Apple tient sa promesse, et investit massivement dans Maps, son appli de cartographie et de navigation. Comme promis l'annnée dernière, l'application -remise à jour avec iOS 13- embarque désormais des cartes "maison", qui ne viennent plus d'éditeurs tiers, au moins pour les États-Unis, avec partout ou presque la possibilité de jeter un oeil en images sur un endroit, une fonction "Look Around" qui veut rattraper le "Street View" de Google Maps. Si elle n'a pas la même couverture aujourd'hui, "Look Around" offre des images très précises, et une expérience plus fluide que l'équivalent Google, on ne se déplace plus d'image en image, mais au travers d'une animation fluide, comme un paysage qui défilerait au volant de sa voiture. Un exemple d'avancée, mais il en reste d'autres à accomplir pour combler le retard pris en plus de dix ans: ici, pas de cartes consultables hors-ligne, sans connexion internet, pas non plus d'itinéraires pensés pour les vélos (quand Google Maps sait lui les comparer sur leur longueur et leurs dénivelés), moins d'informations sur les destinations et les commerces, bref, Maps version Apple devient un concurrent crédible, mais pas au point d'oblitérer son principal compétiteur.

BIENTÔT UNE OPTION LANCÉE PAR GOOGLE POUR ALERTER LES SECOURS


Nos smartphones sont capables de nous dénicher le meilleur Bò bún du quartier ou l’itinéraire idéal pour se rendre à un endroit, mais peuvent-ils nous sauver la vie ? Google planche actuellement sur une nouvelle fonctionnalité permettant aux possesseurs de smartphones Pixels et aux utilisateurs d’appareils Android d'alerter les secours. Elle permettra de s’exprimer même en cas d’incapacité physique à parler, en raison d’une maladie, d’un traumatisme, ou simplement parce que la situation ne le permet pas, indique le site américain TechCrunch


Plus concrètement, trois nouveaux boutons - Police, Médical, Incendie - feront donc leur apparition dans la future mouture de l’application Téléphone pour Android. En appuyant sur l’un d’eux, un appel sera automatiquement lancé et une voix synthétique prendra le relais. Les secours recevront un message du type : "Vous êtes contacté par un service vocal automatisé lancé par l’appelant. Il peut être incapable de parler ou d’entendre. Mon emplacement est (ADRESSE) Le code pour mon emplacement est (CODE). J’ai besoin d’une assistance (...)".  Le service sera d’abord déployé aux Etats-Unis, puis en Europe. Aucune date n'a été communiquée pour le moment. 

FACE À YOUTUBE, LES YOUTUBEURS LANCENT LEUR SYNDICAT, ET UN ULTIMATUM


Vidéos dépubliées, ou privées de publicité, comptes fermés, recours compliqués : face à Youtube, les Youtubeurs en ont assez, et le font savoir. Ceux qui ont fait de la plateforme de vidéo leur gagne-pain, et à qui Youtube doit une bonne partie de son succès, pourront désormais rejoindre Fairtube, le premier syndicat de Youtubeurs, lancé il y a quelques jours, par une vidéo publiée sur Youtube. #logique

 

Principales demandes : plus de transparence dans les règles de Youtube sur ce qui est autorisé ou non, un processus plus équitable de résolution des conflits, et une participation active des Youtubeurs à la vie de la plateforme, entre autres.


Si Fairtube a des chances d'aboutir, c'est parce que les Youtubeurs n'avancent pas seuls: ils se sont alliés à IG Metall, le syndicat allemand, présent dans des centaines de milliers d'entreprises, avec plus de deux millions de membres, des cadres très entraînés à ce genre de négociations, et des avocats formés à l'action collective. Dans la vidéo ci-dessous, Fairtube liste ses revendications, et donne quatre semaines à Youtube pour réagir. On attend avec impatience la suite du feuilleton. À suivre sur Youtube ?

AMAZON MET AU REBUT SES BOUTONS DASH


Dans sa quête constante de la simplification des achats en ligne, l'inventeur du "one-click shopping" pensait avoir trouvé pour commander, sans même un écran, des produits courants du quotidien. Cette solution imaginée il y a cinq ans, c'est Dash, ces petits boutons, à coller partout dans sa maison, à côté du lave-linge pour commander de la lessive, dans la salle de bains pour le papier-toilettes ou la mousse à raser.


Une innovation qui avait séduit des dizaines de marques, mais qu'il faudra bientôt conjuguer au passé: Amazon vient d'annoncer qu'il poussait Dash vers une retraite anticipée, dès la fin du mois d'Août. Les possesseurs de boutons pourront continuer à les utiliser, mais Amazon n'en produira plus de nouveau. Explication : avec l'explosion des achats sur mobile et la généralisation des assistants vocaux, Amazon juge que produire des boutons physiques n'a plus beaucoup de sens. Bonne nouvelle: plutôt que de les mettre au rebut, les boutons Dash peuvent aussi être reprogrammés pour faire toutes sortes de choses.

APRÈS RÉFLEXION, APPLE BOUCHE LES OREILLES DE SIRI


Pour l'essentiel, qu'Apple fasse réécouter de échantillons sonores de requêtes à son assistant vocal pour améliorer Siri et mieux comprendre les requêtes sans réponse n'a rien d'étonnant. Google et Amazon le font aussi pour leurs assistants. Pourtant, comme pour ses deux confrères, la révélation de l'existence de sous-traitants dont la mission était d'opérer ce contrôle-qualité a fait réagir.


Le plus surprenant dans l'affaire, c'était que la marque, qui communique beaucoup sur ses efforts autour de la vie privée et de la protection des données personnelles- ait pu faire ce genre de choses sans en faire part à ses utilisateurs. Un oubli qu'Apple va réparer. L'entreprise promet qu'elle met sur pause son programme de contrôle qualité, et qu'il ne sera relancé qu'une fois mis en place un système qui recueillera le consentement de chaque utilisateur. "Dis Siri, promis, tu seras un peu plus transparent la prochaine fois ?"

FACEBOOK SE VERRAIT BIEN POSÉ SUR VOTRE TÉLÉ


C'est le site américain TheInformation qui révèle l'information: Facebook s'apprêterait à dévoiler à l'automne un petit boîtier à connecter à son téléviseur, nom de code Catalina, un accessoire qui permettrait aux utilisateurs de Messenger et de Whatsapp de passer des appels en vidéo directement sur sa télé. De quoi reproduire sur grand écran l'expérience de Portal, l'appareil lancé par Facebook il y a quelques mois, qui lui intègre un écran, et une caméra qui vous suit et garde l'image zoomée sur vous même si vous vous déplacez dans la pièce. 


Pour étendre un peu les services rendus, Facebook aurait proposé à Netflix, Disney et d'autres d'intégrer leurs services de streaming dans sa petite box, dont on ne connaît encore ni les autres fonctions ni le prix. On attend d'en savoir plus, mais le prototype ne règle pas un problème : rares sont ceux qui aujourd'hui feraient assez confiance en Facebook pour accueillir sa caméra au salon.

DES LENTILLES À ZOOM INTÉGRÉ


Un pas de plus vers l'homme bionique : l'université de San Diego vient de dévoiler le prototype d'une lentille correctrice qui intégrerait un zoom, activable d'un double clignement des yeux. Clignez deux fois, et le zoom s'active, répétez l'opération et votre champ de vision revient à la normale. Le tout met en jeu à la fois une lentille qui peut faire varier son épaisseur, et des électrodes intégrées qui mesurent l'activité électrique des muscles de vos yeux, pour réagir en conséquence. Le tout n'est encore qu'un projet de recherche, plus un concept qu'un prototype d'ailleurs, dont l'aboutissement pourrait trouver des applications au quotidien pour toutes sortes d'utilisateurs et de métiers. On serait ravis d'essayer.

ASSISTANTS VOCAUX: SIRI AUSSI VOUS ÉCOUTE UN PEU TROP ?


Après les fuites qui montraient que des sous-traitants d'Amazon ou de Google étaient payés pour écouter certaines de vos requêtes à leurs assistants vocaux, on se demandait forcément si Apple faisait de même pour les utilisateurs de Siri. Grâce au Guardian, on sait maintenant que la réponse est oui : pour Siri aussi, des sous-traitants de l'entreprise ont pour mission d'écouter des échantillons de requêtes vocales, pour vérifier que le système répond bien à la question posée, comprendre les requêtes sans réponse, et améliorer le fonctionnement du système. Du contrôle qualité normal, dont les géants promettent que les échantillons sont anonymisés, mais avec apparemment les même détails gênants que pour Alexa et l'assistant Google : des bouts de conversations privées, d'activités illégales, ou d'ébats conjugaux capturés.


Difficile de ne pas faire la grimace devant les exemples cités dans l'article, mais difficile aussi d'imaginer qu'Apple, comme les autres, n'ait pas besoin de réécouter après coup des échantillons sonores pour affiner sa reconnaissance vocale, et les réponses de son assistant.

DES CAMÉRAS EN PLUS DANS LE PIXEL 4, MAIS PAS SEULEMENT


On en sait un peu plus sur la prochaine génération du smartphone de Google, le Pixel 4, attendu pour octobre prochain. D'abord, les rumeurs se confirment, fini l'objectif unique, le Pixel devrait embarquer plusieurs caméras à l'arrière, mais surtout beaucoup plus de capteurs à l'avant. Depuis plus de cinq ans, Google travaille sur son projet Soli, une interface gestuelle et toutes sortes de fonctions basées sur des capteurs 3D en face avant, des capteurs qui devraient arriver dans le nouveau Pixel, pour contrôler "sans les mains" certaines fonctions de navigation et de photo, mais aussi une authentification par reconnaissance faciale plus efficace que par la seule caméra frontale, à l'instar des iPhone depuis la génération X.

CENT MILLIONS DE PS4


Trop modeste Sony, qui a annoncé que les ventes de sa console PlayStation 4 viennent de passer la barre des cent millions, moins de six ans après son lancement, sans même un communiqué de presse ou un tweet sur ses comptes officiels. Certes, la PS4 n'est pas la seule console de l'histoire du jeu vidéo à passer ce chiffre symbolique, mais c'est celle qui l'aura fait le plus vite, devant la Wii de Nintendo, et devant les PS2 et PS3 de Sony.


De quoi faire définitivement de PlayStation le gagnant de ce round-ci de la guerre des consoles, à un moment où l'avenir semble plus incertain, à l'heure où le cloud gaming pourrait rebattre les cartes. Le rythme de la croissance des ventes de PS4 s'est déjà quelque peu infléchi, alors que le constructeur évoque déjà publiquement les avancées attendues dans sa prochaine PS5, qui ne devrait pas sortir avant la fin 2020.

AIR FRANCE MISE SUR LE RFID POUR MIEUX SUIVRE VOS BAGAGES


Dès l'année prochaine, si vous prenez un vol Air France à Paris-CDG, votre étiquette à bagages intégrera une puce sans fil RFID, en plus du code-barres actuel.


Si les codes barres des étiquettes à bagages permettaient déjà de les suivre au départ et à l'arrivée, l'enjeu est ici de suivre tout le cheminement du bagage, de son enregistrement à sa livraison, des données qui doivent devenir accessibles aux voyageurs, en temps réel. En se lançant dès l'année prochaine, Air France devance l'appel, l'IATA (l'Association Internationale du Transport Aérien) ayant voté à l'unanimité en juin dernier le déploiement systématique du RFID pour le suivi des bagages.


Selon une étude, le nombre d'incidents de bagages (perte, retards, etc.) aurait baissé de 70% entre 2007 et 2018, pour tomber à environ cinq incidents pour mille bagages. Tous incidents confondus, 99,99% des bagages égarés retrouvent leur propriétaire sous 48 heures.

LA CLIM PORTABLE DE SONY PEUT-ELLE VOUS SAUVER DE LA CANICULE ?


C'est un curieux petit accessoire que Sony vient de dévoiler au Japon. Il s'appelle Reon Pocket, et si l'on en croit la marque, ce serait bien le premier climatiseur portable. Pas juste un ventilateur, mais bien un petit boîtier qui générerait du froid, capable de faire baisser localement la température de la peau de treize degrés. Reon Pocket est pensé pour être porté intégré à une chemise ou à un t-shirt, au niveau des premières cervicales, là où les échanges de température du corps sont parmi les plus efficaces. En hiver, l'appareil peut aussi vous réchauffer, le tout piloté sur l'écran de son smartphone.


Si l'on en croit la vidéo ci-dessous, le Reon Pocket semble avoir été pensé sur mesures pour les salary-men japonais, ces employés de bureau dont la tenue, chemise blanche et costume sombre, est un uniforme implicite dont ils ne peuvent dévier. Pas de casual friday dans les bureaux de Tokyo, même quand la chaleur humide du coeur de l'été flirte avec les quarante degrés.


Un appareil assez inhabituel pour que le géant japonais ne le sorte pas directement en magasin, préférant pour l'instant le proposer sur First Flight, son site de financement participatif, probablement pour sonder l'intérêt des consommateurs. Les japonais peuvent le précommander à partir de 130 euros environ. Sortie prévue au printemps prochain, à temps pour les canicules de 2020.

FACEBOOK POURRAIT NE JAMAIS SORTIR LIBRA (MAIS ÇA N'ARRÊTE PAS LES ESCROCS)


L'avertissement vient de Facebook lui-même : face à la vague d'objections des régulateurs et à l'opposition de certains pays, Libra, la crypto-monnaie dont il est à l'initiative, pourrait ne pas voir le jour. Une vue volontairement pessimiste, elle provient en effet d'un document réglementaire adressé aux actionnaires de l'entreprise, où Facebook dresse la liste de toutes les incertitudes, les aléas, les soucis potentiels qui peuvent peser sur son business, à lire ici (document PDF).


Pour autant, si Libra n'existe pas encore à ce jour, ce la n'empêche pas des dizaines de fausses pages (sur Facebook même!) et de comptes sociaux de proposer aux internautes d'acheter du Libra, le présentant souvent comme un investissement d'avenir, alors même que Facebook a promis que la stabilité de sa crypto-monnaie l'empêcherait d'en faire un instrument de spéculation. 

DES IDÉES POUR LES VACANCES


Vous allez filer à la mer, la montagne ou au loin, en famille ou entre amis ? Batterie de secours pour la randonnée ou assurer une longue vie à la Nintendo Switch des enfants durant le voyage, appareil photo, enceinte ou routeur : voici quelques idées d'objets connectés à glisser dans vos valises.

Appareil photo, batterie, enceinte... 8 objets connectés à emmener avec vous en vacances

Appareil photo, batterie, enceinte... 8 objets connectés à emmener avec vous en vacances

DEEZER TOUJOURS NUMÉRO UN DU STREAMING EN FRANCE

LE STREAMING PORTE TOUJOURS LE MARCHÉ MUSICAL EN FRANCE


La consommation de musique a progressé de 12,7% en France au 1er semestre 2019 avec 277 millions d'euros générés, a annoncé le Snep, principal syndicat des producteurs. Une hausse que le secteur doit particulièrement au streaming musical qui voit ses ventes augmenter de 28,3% par rapport à la même période l'an dernier. Avec 175,3 millions d'euros, le numérique représente désormais 93% des revenus du marché musical en France.


Quelque 33,3 milliards de titres ont été écoutés en streaming en France sur les six premiers mois de l'année, une hausse de 23% sur un an. Cela compense largement la baisse des ventes physiques (-4%). Ces dernières se stabilisent cependant autour de 33% du volume total des ventes, alors que les supports physiques s'écoulent mieux sur le deuxième semestre, tout particulièrement au moment des fêtes.


Une hausse globale du marché qui profite avant tout aux productions 

locales, qui pèsent 80% des 200 albums les plus vendus et écoutés dans 

l'Hexagone (20% des meilleures ventes du semestre sont des premiers albums). L'album du groupe PNL caracole en tête des ventes devant ceux d'Angèle, des Enfoirés et Ninho, la chanteuse américaine Lady Gaga étant la seule artiste internationale dans le top 10 (5e position), avec la bande son du film A Star is Born.


Côté écoute en ligne, Au DD de PNL est le titre le plus écouté devant Goutte d'eau de Ninho et Balance ton quoi d'Angèle. Sur les trois dernières places du top 10, Lady Gaga et Bradley Cooper (Shallow), Lil Nas X (Old Town Road) et Ariana Grande (7 Rings) sont les seuls artistes internationaux présents.

Infos précédentes

Nous continuons bien sûr à développer les sujets les plus forts dans notre rubrique dédiée.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter