EN DIRECT - L'actu de la tech : Dr. Mario World débarque sur iOS et Android le 10 juillet

High-tech
INNO - 5G, appareils connectés, piratage, jeux vidéo… L’actualité high-tech ne s’arrête presque jamais. Désormais, vous ne louperez plus rien des annonces importantes avec notre fil info dédié au secteur. Au menu ce mardi : un jeu-phare de la Game Boy va venir envahir vos smartphones et tablettes, Facebook lance Libra, sa crypto-monnaie, et vos achats en ligne vont être de plus en plus sécurisés.

A la maison, au boulot, en vacances, dans les transports… : la technologie est désormais partout, dans tous les domaines, de la musique à la cuisine en passant par le sommeil ou la santé. 


Pour ne rien louper à l’actualité du secteur, nous vous proposons de suivre notre fil info où nous vous présenterons les dernières nouveautés des géants du smartphone comme les petites applis de la vie quotidienne dévoilées par les start-ups. 

Live

DR. MARIO EST DE RETOUR !


Le célèbre jeu de la Game Boy, dans l'esprit de Tetris mais avec des gélules et des virus à détruire, signe son retour sur mobile.


Après Super Mario et avant Mario Kart, Nintendo lance Dr. Mario World le 10 juillet prochain sur iOS et Android. Le jeu reprend les fondamentaux de l'ancien succès des années 1990 sur la petite console portable japonaise. Il faut aligner des gélules colorées pour éliminer les virus de la grille, de plus en plus nombreux en montant de niveaux. De nouveaux défis viennent s'ajouter à cette version.


Il peut déjà être précommandé sur les stores d'Apple et Google. A la différence de Super Mario Run, le jeu sera gratuit. Il faudra interagir avec ses amis (échange de coeurs ou duels) pour progresser à certains niveaux. Mais des achats intégrés semblent aussi possibles (achat de diamants) pour progresser plus rapidement ou récupérer des vies.

LA VIDÉO EXPLICATIVE DE DR. MARIO WORLD

E3 2019 : LES JEUX VIDÉO QU'IL NE FAUDRA PAS MANQUER


Le salon E3 du jeu vidéo a fermé ses portes. De Cyberpunk 2077 à Star Wars Jedi : Fallen Order en passant par Avengers ou Watch Dogs Legion, retour sur les jeux qui sortiront dans les prochains mois et qui nous font plus qu'envie.

Salon E3 du jeu vidéo : "Cyberpunk 2077", "Watch Dogs Legion", "Avengers"… notre Top 10 des futures nouveautés

Salon E3 du jeu vidéo : "Cyberpunk 2077", "Watch Dogs Legion", "Avengers"… notre Top 10 des futures nouveautés

UN IPHONE MAX ENCORE PLUS GRAND ET EN 5G POUR 2020


Selon Ming-Chi Kuo, le toujours très bien renseigné analyste cité par le site spécialisé 9to5Mac, de grands changements seraient à attendre pour l'iPhone, non pas en 2019 mais en 2020. 


Les smartphones d'Apple viendraient toujours par trois dont une évolution du modèle XR qui constitue désormais l'entrée de gamme. Les trois embarqueraient désormais un écran OLED, qualité d'écran réservée jusque-là aux iPhone XS et XS Max. Si l'iPhone XR conserverait sa diagonale de 6,1 pouces, les deux modèles très haut de gamme connaîtraient quelques évolutions. L'iPhone XS 2020 passerait ainsi de 5,8 pouces à 5,4 pouces tandis que l'iPhone XS Max grimperait à 6,7 pouces (contre 6,5 pouces actuellement).


La gamme serait déjà compatible avec la future norme 5G qui s'implante tranquillement. Mais il ne faudrait pas attendre avant 2022 pour voir Apple concevoir ses propres puces réseau maison.


Auparavant, Apple aura donné des indices avec la prochaine gamme d'iPhone qui sera dévoilée à la rentrée. Leur principale nouveauté devrait être un triple capteur photo au dos pour les successeurs des iPhone XS et d'un double pour l'iPhone XR 2019.

LA SÉCURITÉ DES ACHATS EN LIGNE SERA DRASTIQUEMENT RENFORCÉE EN SEPTEMBRE


Afin de pallier les problèmes de paiement de ses achats en ligne, une évolution importante va intervenir dans la réglementation, baptisée Strong Customer Authentication  (SCA). Le 14 septembre prochain, l’authentification va devoir être renforcée par les acteurs du e-commerce à la demande d’une directive européenne sur les achats en ligne. Les prestataires de services de paiement devront alors aller au-delà de la simple vérification par l’envoi d’un SMS pour valider un paiement électronique.


Désormais, quand vous voudrez accéder à un compte de paiement en ligne, réaliser une transaction ou toute action à distance,  il leur faudra valider au moins deux éléments d’authentification parmi ceux-là :

- Un mot de passe ou code secret (ce que vous êtes le seul à connaître)

- Accès via un appareil qui vous appartient (smartphone, tablette, ordinateur portable…)

- Reconnaissance digitale, faciale ou vocale (ce que vous êtes


Une mauvaise nouvelle potentielle pour les sites d’e-commerce qui voient là une étape supplémentaire, voire un frein, dans le processus d’achat. Cela pourrait décourager certains consommateurs d’aller au bout. Selon Stripe, startup spécialisée dans le paiement en ligne, ce renforcement de l’authentification pourrait engendrer une perte de 57 milliards d’euros pour l’économie européenne. Stripe note que les plus jeunes abandonnent leurs achats si l’expérience est trop fastidieuse.

Sans contact, avec le smartphone ou votre empreinte : comment vous paierez demain en toute sécurité

Sans contact, avec le smartphone ou votre empreinte : comment vous paierez demain en toute sécurité

FACEBOOK OFFICIALISE LIBRA


La crypto-monnaie initiée par Facebook n'est plus une rumeur, Libra est désormais officielle, le site décrivant le projet est en ligne depuis 11h ce matin, sur libra.org. Au premier coup d'oeil, la paternité de Facebook n'est pas revendiquée, et pour cause, tout ici a été fait pour détacher la monnaie de son créateur : Libra sera opérée par une fondation créée pour l'occasion en Suisse, avec les grands partenaires évoqués ces jours derniers, de PayPal à Uber, et d'Iliad (maison-mère de Free) jusqu'à Visa, Mastercard, Booking, ou Vodafone. Ce qui en revanche ressort clairement de l'imagerie du site, c'est que Libra viserait d'abord la population sous-bancarisée, comme un outil de commerce et d'échange pensé en priorité pour les pays du Sud.

LA VIDÉO EXPLICATIVE DE DR. MARIO WORLD

VOITURE AUTONOME : LA FRANCE A DÉSORMAIS SON CIRCUIT D'ESSAI


Le circuit de Linas-Monthléry (Essonne) sera désormais le fief des tests de voitures autonomes en France. Réaménagé et modernisé, ce tout nouveau centre d'essai baptisé Teqmo a été inauguré lundi. Il est composé d'une piste d'essai de 12 km qui permettra des zones de test sur autoroute comme voies urbaines ou situations de stationnement et freinage.


Les constructeurs automobiles Renault et PSA, l'équipementier Valeo ainsi que les groupes de télécommunications Orange, Bouygues Telecom et Ericsson sont partenaires du projet. Ces derniers ont notamment implanté des installations 5G autour du circuit.


De rares tests grandeur nature ont été organisés en France faute d'espaces dédiés ou d'autorisations.

DR. MARIO EST DE RETOUR !


Le célèbre jeu de la Game Boy, dans l'esprit de Tetris mais avec des gélules et des virus à détruire, signe son retour sur mobile.


Après Super Mario et avant Mario Kart, Nintendo lance Dr. Mario World le 10 juillet prochain sur iOS et Android. Le jeu reprend les fondamentaux de l'ancien succès des années 1990 sur la petite console portable japonaise. Il faut aligner des gélules colorées pour éliminer les virus de la grille, de plus en plus nombreux en montant de niveaux. De nouveaux défis viennent s'ajouter à cette version.


Il peut déjà être précommandé sur les stores d'Apple et Google. A la différence de Super Mario Run, le jeu sera gratuit. Il faudra interagir avec ses amis (échange de coeurs ou duels) pour progresser à certains niveaux. Mais des achats intégrés semblent aussi possibles (achat de diamants) pour progresser plus rapidement ou récupérer des vies.

LE HONOR 20 ARRIVE CE VENDREDI


Présenté fin mai, au lendemain de l'annonce de la décision de Donald Trump contre Huawei et ses filiales, le Honor 20 n'avait pas eu de date de sortie officialisée. La France aura le droit au smartphone puissant et design le 21 juin prochain à 499 €. Et sans doute pour faire oublier l'attente, des écouteurs sans fil Flypods sont offerts.

HUAWEI REPLIE SON SMARTPHONE FLEXIBLE (POUR L'INSTANT)


Après Samsung, qui a remis à plus tard la sortie de son Galaxy Fold flexible, c'est Huawei qui va repousser à septembre la sortie de son Mate X. Officiellement, le constructeur veut se laisser un peu de temps pour tester la fiabilité de l'appareil, pour éviter des soucis comparables à ceux de Samsung, dont le Galaxy Fold avait souffert d'un écran un peu trop fragile au goût des testeurs. Peut-être une manière diplomatique de repousser la sortie d'un smartphone à l'avenir rendu incertain par la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis et les mesures de rétorsions américaines contre Huawei, qui devrait si rien ne change d'ici-là être privé d'Android pour ses nouveaux modèles d'ici à la fin août.

PARMI LES PARTENAIRES DE LA CRYPTO-MONNAIE DE FACEBOOK : VISA, MASTERCARD, PAYPAL... ET FREE ?


Si Facebook garde encore le silence sur le sujet, les rumeurs convergent : le géant devrait la semaine prochaine dévoiler "Libra", une crypto-monnaie, qui n'est pas juste un Bitcoin de plus. D'abord parce que Libra ne sera pas une monnaie spéculative : son cours devrait être calé sur un portefeuille de grandes monnaies, l'Euro, le Dollar, le Yen et d'autres. Elle servira d'abord aux utilisateurs des applis de la galaxie Facebook (Messenger, Whatsapp) à s'envoyer de l'argent, et à faire des achats en ligne. La monnaie sera opérée par un fondation créée pour l'occasion en Suisse, fondation financée à hauteur d'une dizaine de millions de dollars chacun par de grands partenaires, dans le paiement (Visa, Mastercard, Paypal, Stripe), mais pas seulement, on y trouve aussi des géants du commerce en ligne comme Booking. Surtout, selon nos confrères des Échos, on y trouverait également Iliad, la maison-mère de Free. Libra pose beaucoup de questions, rendez-vous le 18 juin pour y trouver réponse...

PENDANT QUE VOUS DORMIEZ, INSTAGRAM S'EST ASSOUPI


Le réseau social a connu une panne presque totale hier en soirée, difficile de s'y connecter, fil de contenus figé, impossible de poster de nouvelles images. Une crise qui n'a duré que quelques heures, pendant lesquelles le trafic vers Twitter a bondi, avec #InstagramDown comme sujet de discussion. Logique. 

LIDL A FINALEMENT COMPRIS POURQUOI SON ROBOT EMBARQUE UN MICRO


C'est avec un temps de retard que Lidl France a répondu à nos confrères de Numerama, eux qui avaient découvert que le "Monsieur Cuisine", le robot-cuiseur que l'on s'arrache, embarquait non seulement une tablette Android, mais aussi un haut-parleur et un micro, ce que l'emballage ne révélait pas. Dans un premier temps, les représentants de l'enseigne semblaient aussi surpris que leurs clients, mais renseignement pris, le micro ne serait pas là pour vous espionner en cuisine (et découvrir votre recette de potage poireaux-pommes de terre), mais plutôt pour préparer l'arrivée d'un futur assistant vocal.

Micro caché du "Monsieur Cuisine Connect" : Lidl répond à la polémique

Micro caché du "Monsieur Cuisine Connect" : Lidl répond à la polémique

TROP D'INFO SUR LE SOMMEIL TUE LE SOMMEIL


Garder un œil sur la qualité de son sommeil n'a jamais été aussi simple. Toutes sortes de capteurs existent désormais, dans des bracelets connectés, dans nos montres, jusque dans nos matelas, autant de sources de données à analyser, pour savoir dès le réveil combien de temps vous avez dormi, vos cycles de sommeil, et la profondeur réparatrice de vos nuits. Ça marche, à condition de ne pas en faire une obsession, c'est en tout cas ce que révèle le travail de chercheurs de l'Université de l'Utah, qui ont identifié une nouvelle maladie, l'orthosomnie, un mal qui frappe ceux qui ont les yeux rivés sur les données de leur sommeil. Premier geste de prévention : laisser le smartphone de côté à l'heure du coucher.

C’EST PAS UN BUG, C’EST UNE FONCTION


On savait le succès du « Monsieur Cuisine » lancé par LIDL, équivalent maison du Thermomix de Moulinex, mais proposé au tiers du prix. On savait aussi que le robot intelligent fonctionnait sous Android. Au final, on ne savait pas tout. En intégrant une tablette connectée à son robot ménager, Lidl en a intégré tous les éléments : l’écran tactile, mais aussi le haut-parleur et un micro, bien embarqués dans l’appareil, mais apparemment pas activé. Un micro pourquoi faire ? Apparemment à terme pour intégrer un assistant vocal à l’appareil. Ce qui permettra aussi, espérons-le, de corriger les failles de sécurité de la version d’Android installée ici.

L'IMPRESSIONNANT "DEEP FAKE" DONT ZUCKERBERG EST LA VICTIME


"Celui qui détient les données détient le futur". Le discours ressemble à celui d'un méchant dans James Bond, la référence à "Spectre" le confirme, et valide aussi une première impression : nous sommes bien face à un faux, un "deep fake", une vidéo techniquement crédible, qui fait dire au patron de Facebook des mots qu'il n'a jamais prononcé -ou au moins pas en public- dans une vidéo publiée sur Instagram, comme pour tester les règles du réseau social, face aux contenus trompeurs. On y revient en détail cet après-midi.

AMAZON, MARQUE LA PLUS VALORISÉE AU MONDE


Le géant de l'e-commerce et du Cloud coiffe Apple et Google au poteau pour devenir la marque détenant le plus de valeur au monde. Rien à voir (ou presque) avec le chiffre d'affaires ou les bénéfices de l'entreprise, ce que mesure Kantar chaque année, c'est bien la valeur de la marque, qui dans le cas d'Amazon a bondi de plus de 50% en 2018, là où Apple et Google ou plutôt stagné, eux qui tirent à pile ou face la première marche du podium depuis quelques années déjà. Un duopole de la valeur de marque désormais menacé par Microsoft, qui arrive en embuscade. 

APRÈS GOOGLE, FACEBOOK CONTRAINT DE LÂCHER HUAWEI


Les applications Facebook, Messenger, Whatsapp et Instagram ne pourront plus être préinstallées sur des smartphones Huawei. Une conséquence de plus du décret de l'administration Trump, qui interdit à toute société américaine de contracter avec le constructeur chinois. Dans la pratique, cela ne change rien à ce jour, on peut toujours télécharger et mettre à jour ses applications sur les modèles actuels. C'est pour l'avenir que la question se pose, surtout si les futurs smartphones de la marque sont privés d'Android. À moins que la Chine et les États-Unis ne trouvent d'ici-là un accord commercial, uine négociation dont Huawei semble plus que jamais être l'otage.

QUAND LA CAMPAGNE ANTI-RACISTE DE YOUTUBE RATISSE TROP LARGE


Fini les vidéos qui appellent à la haine, au racisme ou à l'homophobie : depuis la semaine dernière, la politique de Youtube est claire, rien ne passe. Des milliers de vidéos ont ainsi été retirées, et de nombreuses chaînes se sont vues privées de publicité, quitte parfois à ratisser un peu large. Ainsi, de nombreuses vidéos sur l'histoire du nazisme ont été retirées du site, même quand leurs intentions étaient clairement éducatives. Le problème des algorithmes, c'est qu'ils ont toujours un peu de mal à saisir l'intention et le contexte. Désormais, Youtube conseille aux historiens et aux professeurs qui mettent en ligne des vidéos de l'histoire de la seconde guerre mondiale de bien préciser, dans les textes accompagnant leurs vidéos, les raisons pour lesquelles ils choisissent de les publier.

LES DEEP FAKES À PORTÉE DE CLAVIER


Les avancées de l'intelligence artificielle nous projettent parfois dans un futur que l'on imaginait plus lointain, pour le meilleur, mais pas toujours. Cette semaine, des chercheurs de Stanford ont dévoilé un logiciel qui permettrait de créer une vidéo d'un sujet parlant face à la caméra, en tapant tout simplement au clavier le texte qu'il doit prononcer. Le système se charge du reste : adapter les mouvements des lèvres au texte, et même imiter la voix du sujet, grâce à des algorithmes qu'Adobe avait dévoilé il y a deux ans. Le résultat est troublant, on imagine les dégâts qu'il pourrait faire s'il tombait dans de mauvaises mains. Ce qui, à la vitesse où vont les choses, ne saurait tarder, forcément.  

UBISOFT MET SES JEUX À DISPOSITION


Avant l'arrivée du cloud gaming et de sa capacité à pouvoir jouer n'importe où, Ubisoft rejoint le clan de ceux qui mettent leur catalogue à disposition moyennant un abonnement mensuel.


Uplay+, son service d'accès en illimité aux jeux, arrivera en septembre prochain. On vous dévoile ce que vous allez y trouver et à quel prix.

Salon E3 2019 : Ubisoft lance Uplay+, son offre de jeux vidéo en illimité

Salon E3 2019 : Ubisoft lance Uplay+, son offre de jeux vidéo en illimité

UBISOFT DONNE RENDEZ-VOUS CE SOIR


C'est la première conférence de la journée. Ubisoft a donné rendez-vous à 13h (22h à Paris) pour dévoiler ses nouveaux jeux. On attend d'en savoir plus sur Ghost Recon Breakpoint, annoncé juste avant le salon, et surtout le troisième opus de son jeu de hackers, Watch Dogs.

JEUX VIDÉO : XBOX DÉVOILE UNE NOUVELLE CONSOLE ET RÉPOND À GOOGLE STADIA


Notre journaliste est cette semaine à Los Angeles pour suivre le salon E3, le grand rendez-vous annuel du jeu vidéo. Nouvelle console, prochains hits et futur du cloud gaming : suivez notre fil en direct pour toutes les dernières infos.

REVIVEZ - Du "cloud gaming" à l'arrivée de Netflix : le salon E3 du jeu vidéo a fait le plein de nouveautés

REVIVEZ - Du "cloud gaming" à l'arrivée de Netflix : le salon E3 du jeu vidéo a fait le plein de nouveautés

LE FONDATEUR DE TWITTER, SUPER-FAN DE FIP


On savait Jack Dorsey fan de FIP, pour son rythme et sa programmation musicale éclectique, le fondateur de Twitter s'en était déjà ouvert il y a près de deux ans. Aujourd'hui, on découvre Jack Dorsey en mode "Fan de" dans les couloirs de la Maison de la Radio, à la rencontre "des artistes et des poètes qui font la meilleure radio du monde", allant même jusqu'à se faire faire un (faux) tatouage du logo sur le bras. On est fan, ou on ne l'est pas.

WAZE ET COYOTES AVEUGLES AUX CONTRÔLES ROUTIERS ?


Ce n'est encore qu'un amendement, soutenu par la majorité LREM, qui devrait être examiné à l'Assemblée dans le courant de la semaine prochaine, mais il fait déjà grand bruit. S'il était voté, il serait désormais interdit aux applications de navigation ou d'information routière de signaler la présence de policiers sur le côté de la route. Plus précisément, les forces de police pourraient demander à Waze ou Coyote, pour un endroit et un temps bien précis, de ne pas retransmettre aux utilisateurs les signalements effectués dans l'application. Sur le papier, si l'on en croit la rapporteuse du texte, la mesure ne concernerait pas les zones de contrôle de vitesse, mais uniquement les opérations de police hors circulation, et les contrôles d'alcoolémie ou de prise de stupéfiants. Sans surprise, le porte-parole de "40 Millions d'automobilistes" ne l'entend pas de cette oreille.

GOOGLE RECHERCHE VOTRE PROCHAIN JOB


On ne pourra pas y déposer des annonces, mais elles y seront toutes : comme pour le shopping, les vidéos, l'actualité ou les images, Google indexe désormais l'essentiel des offres d'emploi en France, rassemblées sur LinkedIn, Indeed, Jobijoba, Monster mais aussi celles de Pôle Emploi, dans une interface unique, qui sait retirer les doublons, ces annonces publiées sur plusieurs sites. Le service se veut être une simple porte d'entrée: une fois sélectionnée, l'annonce vous mènera vers son site original

GOOGLE STADIA : LES PRIX


Deux offres d'abonnement ont été dévoilées. Il est déjà possible d'acheter également la manette de jeu Stadia pour 129 euros (avec 3 mois d'abonnement pro compris notamment). Mais Google a prévenu que son service serait accessible avec n'importe quelle manette de jeu.

Si une connexion internet de 35 Mbps offrira un véritable confort de jeu, Google Stadia sera adapté à toutes les connexions haut débit et recommande au moins 10 Mbps.

STADIA ARRIVE EN NOVEMBRE


La plateforme de cloud gaming de Google a livré un peu plus d'informations lors d'une conférence enregistrée. Stadia débutera en novembre prochain dans plusieurs pays avant de s'étendre en 2020.

Parmi le futur catalogue proposé par Google Stadia, on trouve des jeux déjà sortis comme The Division 2 (Ubisoft), Destiny 2 (Activision) ou la trilogie the Tomb Raider (Square Enix), mais aussi quelques jeux indépendants prometteurs comme Gylt ou l'étonnant Get Packed.

AVEC SPOT, BOSTON DYNAMICS VA (ENFIN) VENDRE SON PREMIER ROBOT


Souvent fascinants, parfois effrayants, toujours innovants, les prototypes successifs des robots de Boston Dynamics sont un peu l'état de l'art du secteur, surtout dans leur capacité à se déplacer sur des terrains difficiles, et à s'adapter à leur environnement. Reste à leur trouver des usages dans le monde réel, après des années de recherches. Une nouvelle ère qui débute aujourd'hui : lors d'un salon de la robotique à Las Vegas, l'entreprise a annoncé qu'elle allait commercialiser Spot, qui sera son premier robot disponible à la vente. Spot, un quadrupède très doué, qui pourra servir à la surveillance, et à la livraison de colis.

IKEA LANCE SES MEUBLES-ROBOTS


Un canapé qui dévoile un lit escamoté, des étagères qui révèlent un placard, des meubles qui changent d'endroit et de fonction selon le moment de la journée et les besoins de l'utilisateur, c'est l'idée de ROGNAN, une ligne de meubles robots, capables de se déplacer et de changer de forme et d'usage. Des meubles promis pour 2020, qui seront d'abord lancés à Hong-Kong et à Tokyo, des villes où les logements souvent tout petits gagneront les premiers en habitabilité.

YOUTUBE FAIT LE MÉNAGE


Après des années de débats sur ce qui doit, ce qui peut ou pas être publié sur Youtube, la plateforme prend une décision radicale contre les vidéos suprémacistes, racistes, homophobes, entre autres. Certaines chaînes, certaines vidéos seront retirées du site, d'autres seront juste interdites de publicité. Des mesures qui seront étendues dans l'année au-delà des États-Unis.

Les vidéos faisant l'apologie du nazisme ou du racisme enfin interdites par YouTube ?

Les vidéos faisant l'apologie du nazisme ou du racisme enfin interdites par YouTube ?

CHEZ LES ACTIONNAIRES DE FACEBOOK, LA (VAINE) RÉVOLTE GRONDE


Ils étaient déjà 51% l'année dernière à avoir voté pour destituer Mark Zuckerberg de son poste de président du conseil. Cette année, ce même vote a rassemblé 68% des suffrages. Alors, ça y est, viré Zuckerberg ? Pas si vite... La structure des actions de Facebook donne dix fois plus de droits de vote par action aux actionnaires fondateurs et cadres de l'entreprise qu'aux actionnaires traditionnels. Résultat: s'il ne détient "que" 29% du capital de l'entreprise, Mark Zuckerberg reste seul maître à bord, car il contrôlerait près de 60% des droits de vote. Pour que le fondateur de l'entreprise soit destitué, il faudra qu'il l'ait décidé de lui-même. Ou que la pression soit trop forte. 88,6% des actionnaires ont d'ailleurs voté pour que les droits de vote soient alignés sur le capital effectivement détenu. Ce n'est plus un avertissement, c'est une révolte.

LA PETITE ROBE NOIRE DONT LE CRÉATEUR EST UN ALGORITHME


Le projet s'appelle Glitch, une maison de couture assez particulière: ses fondateurs n'ont pas d'expérience dans la mode, ce sont deux étudiantes du MIT à Boston, qui ont créé un algorithme capable de générer le design (et les patrons) de nouveaux vêtements, en étudiant des centaines de modèles existants. Premier défi : s'attaquer à la petite robe noire, l'indispensable de Coco Chanel. Un défi semble-t-il réussi si l'on en croit cette vidéo. Il n'y a plus qu'à inventer une intelligence artificielle pour faire dire à un Karl Lagerfeld virtuel tout le mal qu'il en aurait pensé. Les créations de Glitch sont en vente sur leur site.

AVEC LES "PÉGASE", LE JEU VIDÉO FRANÇAIS AURA SES CÉSARS


Sur le modèle des Oscars, des Césars, ou des Victoires de la Musique, le jeu vidéo français aura dès 2020 sa propre remise de prix. C'est le SNJV, le syndicat des studios de développement, qui vient de l'annoncer, avec un but avoué : améliorer la visibilité de la création française, et créer une Académie des Arts et Techniques du Jeu Vidéo, rassemblant les professionnels, qui voteront pour élire les meilleurs jeux sur consoles, sur mobiles, les premiers jeux, au total 19 prix. Il n'est pas encore prévu que la cérémonie soit retransmise sur une chaîne de télévision, mais on pourra la voir en direct sur Youtube et sur Twitch, là où les joueurs sont déjà.

LE RETOUR DU MAC PRO


C'est l'un des produits les plus chers du catalogue Apple, mais le plus puissant et destiné aux professionnels de la musique, la vidéo, la création. Le Mac Pro a fait son retour avec un nouveau design et encore plus de puissance. Mais à un prix élevé...

WWDC 2019 : retour vers le futur, revoilà le Mac Pro d'Apple... à 6.000 dollars !

WWDC 2019 : retour vers le futur, revoilà le Mac Pro d'Apple... à 6.000 dollars !

LE CLOUD GAMING SELON GOOGLE SE PRÉCISE


Alors que le salon E3 du jeu vidéo débute la semaine prochaine, Google a décidé de prendre tout le secteur vidéoludique de court en annonçant une conférence autour de Stadia, sa future plateforme de cloud gaming, pour ce jeudi.



Absent de la grand-messe annuelle de Los Angeles, Google a décidé de se tenir éloigné pour lancer son service et ne sera pas officiellement présent sur place. Son principal concurrent sur le domaine du jeu vidéo en streaming, Microsoft, doit y présenter son projet xCloud tandis qu'Amazon et Netflix seront également là pour dévoiler leurs avancées dans le domaine.

LA KEYNOTE D'APPLE EN 90 SECONDES


Un résumé efficace des principales annonces d'Apple lors de sa conférence d'hier soir, à retrouver en détail dans le replay de notre live.

BEAUVEAU ALERTE SUR LA FAILLE BLUEKEEP


Elle ne concerne que de vieilles versions de Windows, de Windows XP à Windows 7, mais ce sont justement celles qui survivent pourtant dans les entreprises ou embarquées dans des machines industrielles. La faille est importante, elle permet potentiellement à quiconque de lancer à distance les logiciels de son choix sur la machine attaquée, autant dire en prendre le contrôle, et mettre un pied dans le réseau de toute l'entreprise victime., ou servir de base à une infection par un ver qui se déploierait sur tous les systèmes où la faille subsiste. Heureusement, comme le rappelle l'ANSSI, des solutions existent, parfois imparfaites. Seul rempart décisif : mettre à jour Windows vers une version vieille de moins de dix ans.

APPLE AJOUTE UNE BRIQUE À SON MUR ANTI-GOOGLE/FACEBOOK


Moins sexy que le nouveau Mac Pro, moins attendue que la nouvelle version d'iOS ou la fin d'iTunes, l'une des plus grosse annonces de la keynote Apple c'est l'arrivée de "Sign In with Apple", ou comment vous pourrez vous identifier auprès d'un service ou d'une application au travers de votre compte Apple, comme on peut le faire très souvent au travers de son compte Facebook ou Google. Mais Apple mise sur une différence massive : cette identification simplifiée n'est pas ici au service de la collection de données et du raffinement de votre profil publicitaire, bien au contraire.


En s'identifiant par son intermédiaire, Apple promet que vous ne serez pas suivi par un cookie, et que votre adresse e-mail sera protégée, le système sachant générer autant d'adresses anonymisées -et uniques- que vous en aurez besoin.


Et pour ceux qui voyaient dans l'annonce une démarche pas entièrement désintéressée - et un excellent moyen de garder tous ses utilisateurs dans le monde Apple - la marque a depuis précisé que le système pourrait également fonctionner sous Android, et sur le web.


Vous pouvez revivre toute la keynote et ses annonces, sur notre direct.

WWDC 2019 : BONJOUR LE MAC PRO, ADIEU ITUNES !


Apple tenait une nouvelle keynote ce lundi. Après les services en mars et le retour de produits phares égrainé depuis deux mois, place aux logiciels. La firme de Cupertino a dévoilé ses futurs systèmes d'exploitation pour iPhone et iPod (iOS 13), famille Mac (macOS Catalina), Apple Watch (watchOS 6), Apple TV (tvOS 13), mais aussi le tout nouveau iPadOS qui offre à l'iPad une véritable légitimité en tant que produit phare. De quoi le rapprocher un peu plus d'un PC portable.


La keynote a aussi permis d'officialiser le retour du Mac Pro, le dernier produit maison qui n'avait pas eu le droit à un lifting. En revanche, iTunes, c'est bientôt fini ! 

REVIVEZ – WWDC 19 : Mac Pro, mode sombre, iPadOS, iTunes… Le point sur toutes les annonces d'Apple

REVIVEZ – WWDC 19 : Mac Pro, mode sombre, iPadOS, iTunes… Le point sur toutes les annonces d'Apple

POUR UN VISA US, IL FAUT DÉSORMAIS DÉCLINER LA LISTE DE SES RÉSEAUX SOCIAUX


La question existait déjà pour les demandes d'ESTA (la procédure simplifiée de pré-autorisation d'entrée aux USA pour les pays, comme la France, dont les ressortissants sont dispensés de visa pour du tourisme ou des voyages d'affaires), mais elle n'était que facultative. Désormais, votre présence en ligne, exhaustive, allongera la longue liste des questions auxquelles vous devrez répondre pour espérer décrocher un visa pour les États-Unis, pour y travailler, pour y étudier, ou si vous faites partie d'une catégorie de voyageurs particulière, comme les artistes en tournée, ou les journalistes, par exemple.


Pour chaque réseau social dont vous faites partie, il faudra donner votre identifiant ou un lien vers votre compte, mais pas vos mots de passe. Idem pour toutes les adresses e-mail (même celles qui n'existent plus) que vous auriez pu utiliser ces cinq dernières années.

LE CLOUD DE GOOGLE S'ENRHUME, ET C'EST TOUT L'INTERNET QUI TOUSSE


Décalage horaire oblige, la panne a pu passer presque inaperçue de ce côté-ci de l'Atlantique, et pourtant, c'est un bug massif qu'a connu Google jusque tard dans la nuit. 


Aux alentours de 21h30 heure de Paris, l'essentiel des services du géant ont commencé à tomber les uns après les autres, de Gmail à Youtube et de Google Docs à Hangouts, tous étaient peu ou prou inaccessibles. Surtout, la panne a touché en fait la propre infrastructure de Google, celle que l'entreprise utilise pour ses propres services, mais aussi celle qu'elle loue à nombre de sites tiers. Des victimes collatérales dont la liste ressemble à un who's who du web: Snapchat, Uber, Vimeo, Discord et bien d'autres ont à leur tour été impactés. Certains prestataires comme Shopify étant au nombre des victimes, la panne a aussi touché le commerce physique, dans des magasins qui utilisent la plateforme pour gérer leurs paiements. 


Après enquête, le problème s'expliquerait par "un niveau important de congestion (du réseau - NDLR) sur la côte Est des États-Unis". L'état de tous les services de Google peut comme toujours être suivi en temps réel sur leur tableau de bord.

Les sujets les plus forts restent bien sûr développés à part dans notre rubrique dédiée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter