REVIVEZ - Données personnelles, objets connectés, 5G... : Orange dégaine à tout-va lors de sa keynote

High-tech
#SHOWHELLO - Comme chaque année, Stéphane Richard a convoqué la presse ce mercredi matin pour dévoiler ses innovations des mois à venir. Prévue de longue date, la conférence du patron d'Orange arrivait cependant comme une réponse aux annonces de Free la semaine dernière. Le PDG de l'opérateur historique a notamment confirmé le virage de son entreprise comme fournisseur de services.

Une semaine après Free, Orange tenait son grand raout annuel à La Défense. Stéphane Richard a profité de l’occasion pour positionner l’opérateur français dans un nouveau rôle : celui de fournisseur de services. Rappelant qu’Orange était leader sur l’infrastructure fibre et 4G, le PDG du groupe a dévoilé une litanie de services pour ses clients (sécurisation de la maison, protection des données personnelles et médicales, outil de vote sécurisé pour les collectivités…). N'oubliant pas d’égratigner au passage les annonces de la dernière Freebox en évoquant les partenariats d’Orange, par exemple sur le son avec Cabasse, sur la domotique ou encore avec des assurances comme Groupama.


Le patron a également annoncé ses projets à venir. La 5G entre ainsi en phrase de test en 2019 à Lille, Paris ou encore Marseille avant une commercialisation prévue pour 2020, "quand il y aura suffisamment de smartphones disponibles". Mais la véritable star de cette keynote se nomme Djingo. Présentée il y a deux ans, l’enceinte connectée, fruit d’un partenariat de développement avec Deutsche Telekom, sera disponible au printemps 2019 (49 euros). Elle embarque avec elle tout le pilotage de la maison connectée -qui s’enrichit d’une application gratuite dédiée et sans box supplémentaire nécessaire-, une association avec Amazon pour disposer de l’assistant vocal Alexa pour la recherche internet et le shopping, avec Deezer pour la musique ou avec d’autres partenaires pour de l’info et des services (météo, transports, etc.).

Live

C'est fini ! Pas d'annonces révolutionnaires chez Orange. On a beaucoup parlé de Djingo, l'assistant vocal maison qui arrivera au printemps 2019, et de protection des données.

Orange promet la commercialisation de la 5G en France d'ici 2020 "quand il y aura assez de smartphones compatibles". OnePlus a déjà annoncé le sien comme Xiaomi et Huawei. Des tests sont en cours à Lille, Marseille ou encore Bordeaux par les principaux opérateurs français.

Partenariat annoncé entre Orange et Alexa qui sera intégré dans Djingo. Il y aura une intégration réciproque entre les appareils des deux marques.

Djingo répond à la voix, passe des appels pour vous, peut changer les chaînes de la TV ou piloter la domotique. Il peut se mettre n'importe où dans la maison et pas forcément dans le salon.

Belle entente franco-allemande sur scène... C'est pour le bien de l'Europe et des entreprises, on nous dit ! "Battons-nous !",  conclut monsieur Deutsch Telekom.

On passe à l'intelligence artificielle. Moins d'un Français sur 10 utilise un assistant virtuel chaque jour. Orange veut changer la donne avec son assistant Djingo.

S'il reste calé sur l'actualité du secteur, et à deux mois du Mobile World Congress de Barcelone, Stéphane Richard, le PDG d'Orange, va forcément évoquer l'arrivée de la 5G. Les premiers smartphones compatibles commencent à se dévoiler, les équipements réseau sont prêts, il ne reste plus à la France qu'à distribuer les fréquences aux opérateurs. Les premiers réseaux 5G opérationnels devraient donc être activés dans les douze mois qui viennent. De quoi d'ores et déjà évoquer tout ce que l'on fera avec la 5G -mais pas forcément les offres commerciales qui iront avec, pour cause de concurrence féroce.

En vidéo

Les dix nouveautés de la Freebox Delta

En revanche, pas de nouvelle box proprement dite pour contrer la Freebox Delta.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

5G : le très haut-débit mobile va tout changer

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter