En France aussi, la voiture autonome est testée sur les routes

High-tech
DirectLCI
AVENIR - L’accident mortel survenu lundi en Arizona avec une voiture autonome testée par Uber rappelle que le risque zéro n’existe pas. En France, ces voitures autonomes sont également en phase de développement. En juillet dernier, l’une d’elles a même franchi un péage sans intervention humaine.

Plus de cent ans après le premier accident mortel survenu avec une voiture du type que nous connaissons aujourd’hui, une femme est morte ce lundi aux Etats-Unis après avoir été percutée par une voiture autonome. Cette technologie est présentée comme celle de l’avenir, comme la voiture à moteur à explosion le fut à la fin du XIXe siècle. 


De fait, un peu partout dans le monde, les différents constructeurs automobiles, les géants de la Silicon Valley ou encore les services de transport de personnes testent le système. Avec pour l’instant une obligation : qu’un technicien soit à bord du véhicule. 

C’est notamment le cas en France. En juillet dernier, une voiture autonome avait ainsi franchi pour la première fois un péage –en l’occurrence celui de Saint-Arnoult-en-Yvelines, sur l’A10 près de Paris - sans être dirigée par un conducteur. Le véhicule avait été guidé par des ondes radio émises par le péage. Nous vous proposons de revoir le reportage de TF1 diffusé le 12 juillet dernier.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter