Ethylotest connecté, boîtier anti-smartphone, caméra embarquée : de nouvelles solutions pour une route plus sûre

Ethylotest connecté, boîtier anti-smartphone, caméra embarquée : de nouvelles solutions pour une route plus sûre
High-tech

Toute L'info sur

La Matinale

PARLONS HIGH-TECH - Alors que le Mondial de l'Automobile s'ouvre la semaine prochaine, LCI effectue un tour d'horizon des solutions high-tech déjà disponibles pour améliorer encore notre sécurité au volant.

Bonne nouvelle : le nombre de morts sur les routes est en baisse constante depuis 30 ans. Un succès à mettre au crédit d’un meilleur comportement des automobilistes –peut-être– mais surtout à celui de la sécurité des voitures modernes. Des voitures qui, quand elles se conduiront toutes seules, nous protégeront de nous-même. En attendant, il existe des solutions pour rendre la route plus sûre.

D’abord, un antidote à l'abus de portable au volant. Le smartphone en voiture, c'est le prototype du faux ami : difficile de s'en décoller quand c'est lui qui sert de GPS ou à écouter de la musique. Deux tiers des conducteurs reconnaissent d'ailleurs aujourd’hui l’utiliser au volant, alors qu'un accident sur trois est pourtant causé par l'inattention. 

Pour les entreprises, il existe désormais une solution, Drive Or Phone, produit d’une startup française, qui veut mettre votre téléphone au repos quand votre véhicule est en mouvement. Le système repose sur un petit capteur à installer sous le pare-brise, comme un badge de télépéage. Il va se connecter au smartphone mais aussi détecter les mouvements de la voiture. S’il détermine que vous êtes en train de conduire, alors le téléphone deviendra inopérant, comme s’il était en veille. Arrêtez-vous, et son écran d’accueil redeviendra accessible. Votre patron peut aussi décider de vous autoriser ou non l’accès à certaines applications.

Lire aussi

Un ethylotest connecté pour savoir quand reprendre le volant

Autre danger mortel au volant, l’alcool. Là aussi, la technologie vole au secours de l’automobiliste qui sort de table, pas absolument sûr d’être sous la limite légale. On connaissait les éthylotests à usage unique vendus en pharmacie. Mais il y a mieux, Ocigo un ethylotest connecté, et l’application qui va avec. 

Une demi-heure après votre dernier verre, soufflez cinq secondes dans l’appareil. L’application vous dira  alors non seulement combien d’alcool vous avez dans le sang, mais elle saura aussi estimer à quelle heure la mesure retombera à zéro, ou au moins bien en dessous de la limite légale, vous autorisant donc à reprendre la route. Ocigo devrait arriver dans le commerce dans les mois à venir, autour de 250 euros.

Dashcam : le replay qui sauve votre bonus

Enfin, si malgré vos précautions, si malgré tout ce que votre voiture peut déployer d’aide à la conduite, vous avez quand même un accident, un petit accrochage, un refus de priorité, toutes ces choses où les responsabilités ne sont pas simples à établir, il vous faut une dashcam, cette petite caméra à fixer sous le pare-brise, qui va continuellement filmer ce qui se passe sur la route devant vous, et qui gardera les images en cas de choc ou si vous le lui demandez. Ce n'est pas nouveau, c'est même obligatoire dans certains pays comme la Russie ! 

En quelques années, l’offre est devenue pléthorique, et les prix se sont effondrés. La caméra que LCI vient de tester est signée Nextbase. Elle stocke les images, mais aussi vos coordonnées GPS et la vitesse à laquelle vous roulez. Des dashcams, il en existe désormais à tous les prix et dans toutes les configurations, de la dashcam 4K UltraHD au modèle d'entrée de gamme à une trentaine d'euros seulement. À ce prix-là, c’est votre assureur qui devrait vous l’offrir.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter