Etude : les utilisateurs de Facebook aiment voir leur entourage échouer

High-tech

RÉSEAU SOCIAL - De mauvaise humeur, vous allez avoir tendance à regarder le profil de gens qui vont encore moins bien que vous, révèle une étude américaine. La nature humaine n'y apparaît pas sous son meilleur jour.

Serions-nous bas, vils et mesquins ? Oui ! Des chercheurs de l'université de l'Ohio se sont penchés sur le comportement des membres du réseau social Facebook. Et le résultat de cette étude, qui paraîtra dans l'édition de décembre du magazine  Computers in Human Behavior , n'est guère reluisant pour l'espèce humaine. Leurs conclusions mettent en avant que les gens préfèrent d'une manière générale être en relation avec des personnes positives et qui ont plutôt du succès. Mais…

Mais, quand ils sont dans un état d'esprit négatif, "ils commencent à montrer plus d'intérêt sur les réseaux sociaux pour celles et ceux qui sont moins dans la réussite et sont moins attractifs", explique Silvia Knobloch-Westerwick, coauteure de l'étude et prof de communication. Pour résumer, quand on ne se sent pas bien, on se complaît à regarder les autres être eux aussi dans la panade.

Trop de bonheur autour de soi…

"Si vous avez besoin d'un boost d'estime de soi, vous allez regarder des gens dans une situation pire que la vôtre, affirme Silvia Knobloch-Westerwick. Vous n'allez pas passer du temps sur le profil de gens qui ont un super job ou viennent juste de se marier." Le bonheur des uns fait parfois le malheur des autres.

Cette découverte permet de mieux comprendre d'autres études récentes qui mettent évidence le fait que les gens qui passent beaucoup de temps sur Facebook ont tendance à être plus frustrés, en colère et se sentent seuls. C'est sans doute parce que tous les messages heureux de leurs amis leur donnent l'impression qu'ils ne sont pas à la hauteur, inadaptés.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter