Europe : le satellite de Jupiter favorable à la vie ?

High-tech

CHIMIE - Les scientifiques veulent en tout cas y croire en raison d’échanges chimiques qui pourraient être suffisants pour justifier l'existence d'organismes vivants. Pour en avoir le cœur net, une mission d’exploration de la "lune glacée" de la plus grosse planète de notre système solaire est prévue pour 2020.

Si une équipe de scientifiques de la Nasa a les yeux rivés sur Europe, l’un des 67 satellites naturels de Jupiter, c’est que cette lune à la surface recouverte d’une croûte de glace pourrait favoriser la vie en son cœur. Dans une étude récemment publiée dans la revue scientifique Geophysical Research Letters , les chercheurs, pilotés par l'auteur principal de l'étude, Steve Vance, ont formulé l’hypothèse que la présence dix fois plus élevée d’hydrogène que d’oxygène sur Europe pourrait être révélatrice de processus biologiques pouvant mener à l’éclosion de la vie.

Mais ce n'est pas tout. Europe recevrait de nombreuses radiations issues de Jupiter qui favoriseraient des réactions avec l'hydrogène. Parmi les plus gros obstacles à la présence de vie sur Europe, on compte l'absence d'activité volcanique et des températures extrêmes de - 150°C. Mais grâce aux phénomènes chimiques ayant cours dans les eaux de son océan, la vie pourrait se produire malgré tout.

De l'eau salée sur Europe
Tout ceci pourrait intervenir sous la croûte glacée présente à la surface d'Europe, dans un abyssal océan salé de 90.000 kilomètres de profondeur. Cet océan pourrait présenter des failles de 25 kilomètres de long dans lesquelles auraient lieu ces fameux échanges chimiques. Et les échanges ont déjà fait l'objet de comparaisons avec ceux constatés sur Terre par les chercheurs.

“Nous étudions un océan inconnu en utilisant les méthodes développées pour comprendre les échanges énergétiques et nutritifs que l’on observe dans le système terrestre”, a déclaré Steve Vance, pour indiquer la méthode de travail de son équipe.

Une mission d'exploration est prévue pour 2020
Ce que les scientifiques veulent savoir, c’est surtout si les processus biologiques existants parviennent en bout de parcours et si d'autres échanges d'éléments nécessaires à la vie ont lieu, comme le carbone, le nitrogène, le phosphore et le soufre. En 2020, pour vérifier que la lune de glace est habitable, un vaisseau tolérant aux radiations sera envoyé dans une longue boucle orbitale autour d'Europe pour réaliser une série de clichés en très haute définition. Ceci permettra de se faire une idée de la composition de sa surface et de savoir si vie il y a ou non.

A LIRE AUSSI :
>> Bientôt des chambres d'hôtel gonflables dans l'espace
>> PHOTOS - Les plus belles images de la Terre et de l'espace
>> PHOTOS - Les plus belles images de la Super Lune

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter