EXCLUSIF - E3 2017 : Shigeru Miyamoto, le père de Super Mario, se confie sur le mariage de son personnage avec les Lapins crétins

DirectLCI
NOUVEAUTÉ - Dès le 29 août, les amateurs de jeux vidéo vont sans doute se ruer sur "Mario+The Lapins Crétins Kingdom Battle", résultat du sensationnel rapprochement entre les univers des maisons Nintendo et Ubisoft. Shigeru Miyamoto, père de Super Mario et Yves Guillemot patron d’Ubisoft se sont confiés en exclusivité à Fabrice Collaro et Alexandre Gaudin depuis le salon E3 qui s’est tenu à Los Angeles.

Ce fut la sensation du salon E3, l’Electronics Entertainment Expo, le plus important salon dédié aux jeux vidéo qui vient de s’achever à Los Angeles. L’arrivée sur scène sous les vivats du public de Shigeru Miyamoto, génial concepteur de Super Mario lors de la conférence d’Ubisoft  annonçait une nouveauté de taille : la coopération entre les deux géants du monde vidéoludique le temps d’un jeu rassemblant leurs héros respectifs les plus fameux : Mario Bros d’un côté, les Lapins crétins de l’autre. Un mariage qu’Yves Guillemot, PDG des studios français n’a pas hésité à qualifier de "rêve devenu réalité". Et pour cause, dès la fin de l’été, les gamers pourront s’aventurer dans les méandres d’un jeu tactique dans lequel Super Mario s’associe aux Lapins Crétins pour sauver le Royaume Champignon. 

Un mariage qui finalise une coopération ancienne

Un mariage dont les prémisses ont commencé à se préciser il y a trois ans . "Nintendo et Ubisoft sont en contact depuis 25 ans car Ubisoft a développé de nombreux jeux pour nos consoles" précise Shigeru Miyamoto. "Mais nous n’avions jamais collaboré de cette manière. Il y a 3 ans, ils nous ont fait une demande pour utiliser Mario dans un de leurs jeux". 


"Notre équipe rêve depuis toujours de travailler avec Nintendo et spécialement avec M. Miyamoto" poursuit Yves Guillemot, co-fondateur et PDG d’Ubisoft.  "Nous avions préparé un Just Dance avec l’équipe de Xavier Poix [directeur général des studios France - NDLR] que Nintendo a publié au Japon. Cette équipe voulait absolument aller un cran plus loin et a donc préparé une présentation où il y avait les deux univers de Mario et des lapins". 

Visiblement, l’idée séduit les concepteurs japonais qui louent l’état d’esprit de cette coopération.  "Ubisoft comprend la manière de faire de Nintendo. Ils respectent notre approche avec les joueurs et notre vision des personnages. Ils produisent des jeux pour nos consoles depuis longtemps, donc ça a donné une relation très simple et agréable". 


Si la coopération l’a emporté sur l’impératif de concurrence c’est aussi car les deux maisons partagent un intérêt commun : accélérer la mobilité de l'utilisation des jeux. "Comme nous avons adoré l’aspect portable de la Switch, nous nous sommes dit que c’était un moyen de mettre le jeu vidéo dans les mains de personnes qui sont en mobilité et que les gros jeux vidéos puissent être joués partout. " conlut Yves Guillermot. Un premier épisode qui servira de test pour une éventuelle seconde version rassemblant Mario et ses nouveaux compagnons. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter