Exoplanètes : trois "cousines" de la Terre à deux pas de chez nous ?

Exoplanètes : trois "cousines" de la Terre à deux pas de chez nous ?
High-tech

ESPACE – D’une taille proche de celle de la Terre et potentiellement propices à l'apparition d'une forme de vie, trois nouvelles exoplanètes habitables viennent d’être découvertes par une équipe internationale de chercheurs, dont l’étude vient de paraître dans la revue Nature.

Dans la prestigieuse revue Nature, une équipe internationale de scientifiques décrit  la découverte d'un système de trois planètes tournant autour d’une "naine ultra-froide", une étoile de très petite taille, qui se trouverait à un peu moins d’une quarantaine d’années-lumière de la Terre. Bref, à deux pas de chez nous à l’échelle de l’univers. Mais voilà, le caractère "potentiellement habitable" de ces exoplanètes semble toutefois loin d’être établi, à la lecture de l’étude publiée ce lundi 2 mai dans Nature.

 Du sensationnalisme… à la réalité scientifique
Ces objets célestes se situent très près de l’étoile naine, baptisée Trappist-1, en référence au télescope qui a permis leur détection, le Transiting Planets and Planetesimals Small Telescope, basé au Chili. "Ces trois planètes sont les premières opportunités de trouver des traces chimiques de la vie en dehors de notre système solaire", a souligné l’astrophysicien belge Michaël Gillon, qui a dirigé les travaux de recherche .

Cependant, comme l’expliquent les chercheurs de l’université de Liège (Belgique) et du MIT (Etats-Unis), deux des trois planètes "ne se trouvent pas dans la zone habitable". Concrètement, elles sont trop éloignées de leur étoile pour rendre possible la présence d’eau liquide, l’un des éléments clés de l’apparition de la vie telle que nous la connaissons sur Terre.

 Trois planètes "cousines" de la Terre
Détectés à une distance d’environ 39 années-lumière de la planète Terre, ces trois objets célestes en orbite autour d’une étoile réunissent, et c’est assez rare, au moins trois caractéristiques indispensables à la recherche de traces de vie, comme l’expliquent les chercheurs : une "taille similaire à la Terre", "potentiellement habitables" (par sa température) et surtout elles sont "propices aux études atmosphériques détaillées" (la composition de son air).

 Dans l'œil du télescope Hubble
Ce n’est pas la première fois que des exoplanètes sont détectées autour d’étoiles naines, même si celle-ci est particulièrement petite. Ce qui rend néanmoins cette observation intéressante aux yeux des chercheurs, tient dans le fait que ce système de trois planètes se trouve suffisamment proche de nous pour a faciliter son observation par le télescope spatial Hubble et ses successeurs.

 On aura des réponses d’ici 5 ans
Mais il faudra encore patienter pour savoir si ces exoplanètes sont réellement propices à une forme de vie extraterrestre. Leurs masses et leurs compositions sont encore méconnues des scientifiques qui les étudient, et à vrai dire on ne sait même pas si elles ont une atmosphère. Les scientifiques espèrent obtenir des réponses à ces questions "d'ici 5 à 10 ans" grâce aux avancées technologiques.

A LIRE AUSSI
>>  Découverte d’une exoplanète qui permettra de mieux comprendre Jupiter >>  La Nasa découvre une proche cousine de la Terre >>  VIDEO - Trois millions de photos de la Terre vue de l'espace

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent