Facebook choisit Paris pour ouvrir son nouveau laboratoire de recherche en intelligence artificielle

Facebook choisit Paris pour ouvrir son nouveau laboratoire de recherche en intelligence artificielle

DirectLCI
RESEAUX SOCIAUX – Après New York et la Californie, c'est Paris que Facebook a retenu pour ouvrir son troisième laboratoire de recherche en intelligence artificielle.

FAIR, pour Facebook Artificial Intelligence Research , est un laboratoire à la pointe, notamment spécialisé dans le "deep learning", cette méthode de programmation permettant à un système d'apprendre par lui-même. Disposant pour l'instant de deux antennes, une à New York et une autre en Californie, Facebook va ouvrir une troisième antenne à Paris.

Pourquoi Paris ? Le fait que le grand patron de FAIR soit français a certainement un rapport. Il s'agit de Yann Le Cun, une référence mondiale dans les domaines de la recherche artificielle et de la robotique. Et le fait qu'une grande partie de l'équipe soit également française doit aussi avoir joué en faveur de la capitale.

Des talents peu onéreux

Et à Paris, la concentration de talents, peu nombreux dans ce domaine, est importante. Il faut dire qu'entre l'INRIA (Institut Nationale de Recherche en Informatique et en Automatique), l'ENST Paris (Ecole Normale Supérieure de Télécommunication) et Normal Sup, ou l'Université Pierre et Marie Curie, le vivier de candidats potentiels est important.

Mais en France, il y a aussi le crédit impôt recherche, et des salaires inférieurs à ceux outre atlantique pour des postes de chercheurs équivalents. Des éléments qui ont certainement joué dans le choix de Paris pour l'ouverture de ce nouveau laboratoire, qui devrait recruter à termes près de 30 salariés.

EN SAVOIR +
>> Mark Zuckerberg dépense 30 millions de dollars pour racheter son quartier
>> Facebook : Mark Zuckerberg va créer une ville pour ses employés
>> Suivez toute l'actualité de Facebook sur metronews

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter