Facebook Dating débarque parmi les applis de rencontres : comment ça va marcher ?

Facebook Dating débarque parmi les applis de rencontres : comment ça va marcher ?
High-tech

MATCH – Facebook a officiellement lancé ce jeudi son service de rencontres, baptisé Facebook Dating, dans 19 pays. Même s'il n’arrivera en France que dans quelques mois, on sait déjà ce que les cœurs à prendre vont pouvoir y trouver. De là à mettre Tinder ou Meetic sur la touche ?

Vous connaissiez Tinder, Meetic ou encore Happn, des applis de rencontres pour célibataires (ou pas) de tous âges ? Mais pour avoir encore plus de chances de trouver l’âme sœur, Facebook n’aurait-il pas plus de possibilités de vous faire "matcher" ? Conscient de sa force de frappe avec ses plus de deux milliards d’utilisateurs, le réseau social a lancé, jeudi, son service de rencontre dans 19 pays -mais pas encore la France- pour "faciliter la découverte de l’amour à travers ce que vous aimez". Il était en phase de test dans plusieurs pays, notamment d'Amérique du Sud, depuis plusieurs mois.

Facebook Dating mise sur les informations que les utilisateurs du réseau social ont l’habitude de renseigner pour les mettre en relation avec des personnes qui partageraient leurs centres d’intérêt, des événements, des groupes, etc. Bref, le fondement même des systèmes de rencontre, mais avec la force de frappe du géant de Palo Alto, son appli multi-utilisée chaque jour étant devenue incontournable pour beaucoup, que ce soient pour des retrouvailles, des événements ou des organisations quelconques.

Et pour suppléer Tinder et consorts dans les esprits quand il s'agit de rencontres, Facebook ne lésine pas sur les moyens. A l’heure où la firme de Mark Zuckerberg connaît quelques ratés sur la sécurité de ses bases de données utilisateurs, elle affirme que ce service sera "sûr, inclusif et fédérateur". "La sécurité et la confidentialité sont renforcés sur ce produit", promet même l’entreprise. "Nous avons travaillé avec des experts dans ces domaines pour créer des protections dans Facebook Dating dès le début, avec notamment la possibilité de signaler et bloquer des personnes, d’interdire l’envoi de photos, liens, demandes de paiement ou vidéos dans les messages. Ces fonctionnalités et d’autres vous donnent plus de contrôle et de tranquillité d’esprit."

Comment ça marche ?

Soyez rassurés, Facebook ne va pas se transformer en vaste site de rencontres et vous ne serez pas assailli de demandes de contact sans votre consentement. Car Facebook Dating est un service parallèle. Il faut notamment effectuer la démarche de s’y inscrire et donc créer un autre profil, à condition d'être majeur. Mais pas de "swipe" en vue ni de "like en retour" pour établir le contact, promet-on. Pour débuter, un bouton en forme de cœur en haut de votre profil Facebook vous attend.

- Remplissez ensuite votre fiche profil. Facebook suggère les photos et informations qui pourraient l’enrichir.

- Vous allez alors voir apparaître une liste d’inscrits qui partagent les mêmes centres d’intérêt, les mêmes goûts. Facebook va aussi s’arrêter sur les groupes auxquels vous êtes inscrits (soyez vigilants !) pour affiner les suggestions de "match". Vous pouvez aussi indiquer que vous êtes disponible pour des rencontres.

Lire aussi

- Vous pouvez commenter un profil ou ajouter un "J’aime" pour signaler votre intérêt pour une personne, même si elle ne s’est pas manifestée. Et si une personne qui vous contacte ne vous intéresse pas, vous n’avez qu’à simplement passer votre tour. Elle ne pourra pas vous renvoyer de message si vous ne lui avez pas répondu. A noter que lors des phases de test, il n’était pas possible de montrer son intérêt pour plus de… 100 personnes par jour !

- Il est possible d’ajouter ses posts Instagram et, à terme, ses stories.

- Vous pouvez partager votre localisation avec certaines personnes via la messagerie Facebook Dating, différente de Facebook Messenger.

A noter que Facebook Dating ne vous proposera pas d’amis de votre profil classique Facebook. Mais si vous voulez signifier à un(e) de vos amis (évidemment inscrit sur Facebook Dating) que vous avez le béguin sans n’avoir jamais osé le lui dire, il y a pour cela la fonction Secret Crush. Vous ajoutez son nom à votre liste et si le vôtre apparaît sur la sienne, c’est gagné ! Par la suite, vous pourrez ajouter votre liste de contacts Instagram à cette liste Secret Crush.

Facebook précise que les activités et rencontres sur Facebook Dating resteront à l’intérieur de ce service et ne seront pas partagées sur le réseau social principal. L'entreprise enrichira surtout ses bases de données d'informations personnelles supplémentaires que les inscrits n'auraient pas forcément renseigné sur leur profil initial. Pour l'instant, Facebook Dating ne propose pas de modèle payant à l'inverse des applications mobiles du secteur qui font souvent leur business avec des options monnayées pour faciliter les rencontres. Nul doute que la publicité devrait donc investir rapidement le service...

Si Facebook Dating démarre dans 19 pays -dont les Etats-Unis et le Canada-, il faudra donc attendre 2020 pour le voir arriver en Europe. Le RGPD n’est sans doute pas étranger à ce retard. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter