Facebook ne devient pas payant cet été, arrêtez de partager ce message, c'est une arnaque !

High-tech
RÉSEAUX SOCIAUX - Vous avez vu passer cette annonce d'un Facebook plus sécurisé pour la modique somme de 5,99 euros par mois ? C'est totalement bidon ! Depuis six ans, cette arnaque refait surface sur le réseau social.

C'est une tradition, un rituel, une mascarade à laquelle certains prendraient presque goût et qui en agace d'autres. Le troll Facebook, le hoax, l'arnaque suprême que vous avez tous et toutes vu passer un jour. La menace du passage du tout gratuit sur Facebook à un réseau social payant. Et comme indicateur du caractère fallacieux de cette annonce : la transmission de l’information uniquement par l’intermédiaire de chaînes de messages. Jamais de communiqué officiel, jamais d’intervention de Mark Zuckerberg, le fondateur en personne pour justifier ses intentions…

Quand Internet tombe dans le panneau

Depuis quelques jours, ce type de message fleurit à nouveau sur le plus grand réseau social de la planète à travers des messages de ce type : "Maintenant c'est officiel ! C’est paru dans les médias et sur TF1. Facebook vient de sortir son prix d’entrée : 5,99 euros pour garder l’abonnement gold de votre statut de vie "privée" (...). Comme dans l'exemple qui suit. 

 

Le ton est amical et cela peut mordre. Mais ce n'est pas tout, il y a aussi du pseudo argument légal : "En raison du fait que Facebook a choisi d’impliquer un logiciel qui permettra le vol de mes renseignements personnels, je déclare ce qui suit : À cette date du Dimanche 20 septembre 2015, en réponse aux nouvelles lignes directrices de Facebook et en vertu des articles L.111, 112 et 113 du code de la propriété intellectuelle, je déclare que mes droits sont attachés à toutes mes données personnelles, dessins, peintures, photos, textes etc… publiées sur mon profil (…)". Nous n'avons pas copié l'intégralité du message, il court sur plus d'une cinquantaine de lignes, mais vous avez compris le principe.

Facebook est gratuit (et le restera toujours)

En guise de réponse, en septembre dernier, Facebook avait répondu brièvement à la rumeur, sur un ton plutôt "bon joueur" : "Il y a probablement de l'eau sur Mars, mais ne croyez pas tout ce que vous lisez sur Internet. Facebook set gratuit et le restera pour toujours". Pour ceux qui doutent encore, le réseau social rappelle qu'est publié sur sa page d'accueil un message manifeste : "Inscription C’est gratuit (et ça le restera toujours)".

EN SAVOIR +
>>  Surfer sur Facebook ne vous rend pas heureux, même si vous avez beaucoup d'amis
>>  Avec les réseaux sociaux, la France n'a jamais été aussi exhibitionniste

>>  Astuce Geek : modifiez discrètement votre statut amoureux sur Facebook après une rupture

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter