Facebook : non, vous ne pourrez pas lire les messages privés de vos amis

Facebook : non, vous ne pourrez pas lire les messages privés de vos amis

CANULAR – Parmi les nombreuses rumeurs qui courent sur Facebook, la dernière en date promet de vous donner la possibilité d'espionner la boite de réception de vos contacts. Une manipulation qui se termine en feu d'artifice.

Vos amis Facebook auraient-ils trouvé le moyen de lire vos messages privés ? Certainement pas, mais au cours de ces derniers jours - peut-être même aujourd'hui - un ami vous a certainement taggué dans un statut expliquant comment faire. C'est un piège.

Comme le montre la capture d'écran publiée sur Twitter par "@ceciiiiile" , ce statut conseille de modifier le code HTML de la page de profil de l'ami dont on veut inspecter les messages privés.

Feu d'artifice

En suivant les instructions (et en se passant des fautes d'orthographe), nous avons donc copié le code hébergé par le lien. Surprise, nous n'avons pas réussi à accéder aux messages privés, mais avons obtenu un superbe habillage de la page. Ce lien précis postait à l'origine à votre insu le même message sur votre page. Une manière de faire un effet boule de neige et inonder le réseau social. Facebook a finalement agi pour l'empêcher de nuire, mais il n'est pas exclu qu'un lien équivalent puisse à nouveau tourner, attention donc avant d'effectuer cette manipulation. 

Un feu d'artifice visuel digne des meilleurs sites persos hébergés en 1998 chez Multimania ou de quelques sites récompensés par un Craypion d'or . Bref, vous aurez donc compris de ne pas suivre ce conseil et de ne pas le propager auprès de vos amis. Et au passage, on vous rappelle que Facebook ne deviendra jamais payant non plus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass sanitaire, terrasses, obligation vaccinale... Ce que prévoit le projet de loi adopté par le Parlement

EN DIRECT - Submergée par les nouveaux cas de Covid, la Haute-Corse serre la vis

Restaurants, terrasses, trains, cinémas... Où le pass sanitaire sera-t-il obligatoire ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

Pass sanitaire et obligation vaccinale : le refus ne sera finalement pas un motif de licenciement

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.