Facebook ouvre un portail anti harcèlement

High-tech

RÉSEAUX SOCIAUX – Facebook s'est associé avec plusieurs spécialistes de la question pour mettre un ligne un portail conseillant les victimes ou témoins de harcèlement. Qu'ils aient lieu sur le réseau social ou dans la vie réelle.

Facebook, héraut de la lutte contre le harcèlement ? C'est comme cela que se positionne désormais le réseau social, par le biais de son nouveau portail consacré à la problématique . Il intègre plusieurs outils et informations permettant d’apporter une aide aussi bien aux victimes qu'aux témoins. Cette plateforme a été créée par des ingénieurs de Facebook, en collaboration avec le Center for Emotional Intelligence de l'Université de Yale (Etats-Unis).

Dès qu'une personne signalera un harcèlement via les liens de signalement de Facebook, elle sera dirigée vers ce portail. Utile pour savoir quelle conduite adopter face à un événement particulier. Les adultes pourront également y trouver des conseils pour aider par exemple un adolescent. Enfin, les personnes accusées de harcèlement y trouveront des pistes pour les aider à cesser leurs agissements.

Un portail qui s'adresse à tous les publics

En plus de l'université américaine, Facebook s'est également attaché les services de l'association e-Enfance pour adapter l'outil aussi bien aux jeunes, parents et éducateurs. Mais la plateforme prend aussi en compte le harcèlement qui peut avoir lieu en dehors d'Internet.

"Il arrive que des conflits surviennent autour de nous, sur le Net et en dehors. […] Ce portail est un pas supplémentaire décisif dans la lutte contre le harcèlement", explique dans un communiqué Arturo Bejar, directeur de l'équipe de recherche Facebook.

Depuis plusieurs années, les cas de harcèlement sur les réseaux sociaux et Internet se multiplient. Le cas d'une jeune Anglaise avait notamment ému la Grande-Bretagne l'année dernière. Elle s'était suicidée après avoir été moquée et harcelée. Elle avait simplement posé une question à propos d'un problème d'eczéma sur le site Ask.com.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter