Facebook teste le signalement des articles satiriques

High-tech
DirectLCI
RÉSEAUX SOCIAUX – Le site américain appose depuis environ un mois, la mention "satirique" avant les titres d'articles humoristique. Un système que Facebook a mis en place après les demandes de plusieurs de ses utilisateurs.

Vous ne tomberez plus jamais dans le panneau. Facebook est en train de tester le signalement des articles satiriques partagés sur le réseau social. Une manière pour le site de distinguer les vraies informations des fausses. Et pour les membres de ne plus tomber dans le panneau.

Selon le site américain Ars Technica , certains liens relatifs pointant vers le site satirique américain The Onion sont précédés de la mention "satirique", entre crochets. Le site s'est aperçu que ces liens signalés n'apparaissaient qu'une fois que l'on avait cliqué une première fois sur un lien dirigeant vers The Onion et que l'on était revenu consulter Facebook. Le test s'est avéré positif avec trois comptes Facebook différents.

Un test confirmé par Facebook

Interrogé par Ars Technica, Facebook a précisé qu'un test de cet acabit était bel et bien mené auprès de certains utilisateurs. "Nous faisons cela parce que nous avons reçu des feedbacks de personnes qui désiraient un moyen clair de distinguer les articles satiriques des autres", a précisé le réseau social. Le test dure depuis environ un mois.

Si ce procédé se généralise à l'ensemble des utilisateurs de Facebook, les sites satiriques risquent d'avoir une tout autre saveur, avec la certitude ne plus jamais se faire avoir avec les informations improbables de The Onion ou Le Gorafi en France.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter