Facebook, Twitter, Google... : les 10 conseils pour protéger ses données sur internet

Facebook, Twitter, Google... : les 10 conseils pour protéger ses données sur internet
High-tech

INTERNET - Pour éviter que les photos de votre dernière soirée arrosée se retrouvent sur le net, que vos coordonnées bancaires soient utilisées frauduleusement ou que vous soyez harcelés de mails publicitaires, voici quelques règles à suivre.

Internet est une jungle où, pour survivre, il faut savoir être sans merci. C'est un peu extrême comme image, mais plutôt vrai lorsqu'il s'agit de défendre son honneur en danger sur la Toile. Car sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Google +, ou même simplement en navigant sur le web, chaque information fournie est une bombe potentielle. Mais tant que l'on est bien conscient de ce qu'on publie et des gens qui y ont accès, rien ne sert de s'alarmer. 

Aujourd'hui, Google ou encore Facebook réalisent une grosse part de leurs bénéfices grâce à la publicité. Et l'utilisation des données personnelles facilite grandement leur tâche et celle des publicitaires qui peuvent ainsi mieux vous cibler. Et ils sont même prêts à payer des fortunes pour obtenir ce "profiling". Tout cela se réalise grâce aux informations que vous communiquez : adresse, âge, hobbies, pays visités, photos ou articles que vous "likez", etc. sont autant d'informations sur vous. Les bases de données des réseaux sociaux ne sont pas leurs seules sources d'information. Le moindre formulaire rempli se monnaye très cher. 

Un peu de bon sens et le tour est (dé)joué

  • 1Ne donnez que le minimum d'informations personnelles sur Internet

    Votre prénom, voire éventuellement votre nom de famille, suffisent dans la plupart des cas. Tout le web n'a pas besoin de savoir où vous résidez ni quand il faudra souhaiter votre anniversaire.
  • 2Contentez-vous de remplir les champs obligatoires

    Dans les formulaires, ils sont généralement suivis d'une *. Les facultatifs portent bien leur nom et ne servent qu'à fournir encore plus d'informations sur vous à des sites qui peuvent ensuite les monnayer.
  • 3Pour vos achats, n'utilisez que des sites sécurisés

    Leur présence est signalée par un cadenas près de l'adresse ou en bas à droite de l'écran. Evitez d'enregistrer vos données sensibles sur ces sites (coordonnées bancaires, adresse, etc.). En cas de piratage, elles pourraient être récupérées pour d'autres achats.
  • 4Ne vous laissez pas berner par des mails vous demandant vos coordonnées de connexion

    Il en va de même pour vos coordonnées bancaires, même si cela doit servir à régulariser une situation (facture non réglée, problèmes de connexion à votre banque en ligne, etc.). Ce procédé s'appelle le "phishing" et est utilisé par des fraudeurs pour obtenir vos renseignements personnels afin d'usurper votre identité
  • 5Limiter la visibilité de vos données personnelles

    Faites un tour dans les paramètres des sites et dans les onglets confidentialités. Un "Tout le monde" n'est jamais bon signe. Mieux vaut le réduire à "Amis", notamment sur Facebook.
  • 6Attention à vos photos publiées

    Pensez qu'une photo publiée "non privatisée" peut faire le tour du web et du monde sans votre consentement, voire être utilisée par les réseaux sociaux à des fins publicitaires.
  • 7Ne donnez pas accès à vos données à toutes les applications

    Méfiez-vous des applications qui demanderaient à avoir accès à vos données ou celles de vos amis pour s'installer. Si cela est vraiment incontournable, passez votre chemin ou bien limitez l'accès à votre seul profil.
  • 8Googlisez-vous !

    N'hésitez pas de temps en temps à taper votre nom dans un moteur de recherche. Cela n'a rien de narcissique, mais peut vous permettre d'éviter des déconvenues comme cette femme qui a découvert son dossier médical et toutes les infos confidentielles sur internet.
  • 9Non au mail publicitaire

    Désabonnez-vous systématiquement de tout mail publicitaire qui ne vous intéresse pas ou pour lequel vous n'avez pas souscrit d'inscription.
  • 10Un petit ménage de temps dans votre ordinateur

    Pensez à nettoyer vos cookies et autres petits logiciels publicitaires qui s'installent sans prévenir à l'aide d'un logiciel ou tout simplement dans Windows (options outils/option Internet ou gestionnaire de vos navigateurs) .

Il est toujours possible de porter plainte ou de réclamer le retrait de ses informations auprès de la Commission nationale informatique et libertés (Cnil). Celle-ci a enregistré plus de 6000 plaintes en 2012, un nombre record. Parmi celles-ci, plus de 1 000 concernaient le droit à l'oubli (désabonnement) ou des usurpations d'identité. Et ce nombre va aller en grandissant comme celui des sites internet. 

VIDEO. Nos conseils pour bien protéger vos données sur internet

En vidéo

CHRONIQUE MELINDA V3

Bien choisir son réseau

Si les entreprises internet ne peuvent (veulent ?) pas vous protéger, vous pouvez quand même le faire tout seul avec quelques principes de base pour éviter que votre vie ne s'étale sur Internet comme celle des people dans Voici. Tout d'abord, il faut savoir à quel public s'adresse le réseau sur lequel vous voulez vous inscrire et bien définir l'utilisation que vous en ferez.

- Twitter est un réseau ouvert au départ. Cela signifie que le moindre message publié peut être lu par n'importe quel internaute, inscrit ou non. C'est un peu comme crier sur la place publique à des inconnus en même temps qu'à vos amis. Pas question de confidentialité ici, à moins que vous n'optiez pour un profil sécurisé et limité alors aux seules personnes auxquelles vous en ouvrirez l'accès. Un club sélect et privé en somme, mais bien loin du principe originel de ce réseau basé sur l'échange d'informations et d'opinions.

- Facebook vous permet de créer un profil avec énormément d'option de confidentialité, du tout ouvert au tout fermé, voire limité. A la différence de Twitter, son objectif initial était un échange avec des personnes de votre connaissance, mais Facebook prend fréquemment des libertés avec vos accès, à force de mises à jour régulière, et il n'est pas rare de se retrouver avec des photos qui, d'un groupe restreint et choisi, deviennent visibles par le plus grand nombre. L'onglet "confidentialité" est à consulter fréquemment si vous n'avez pas envie que tout le monde voie les photos de votre dernière soirée bien arrosée.

- Google + fonctionne à peu près comme Facebook, mais avec une image qui apparaît plus professionnelle, comme peuvent l'être les autres réseaux tels que Linkedin ou Viadeo. Et comme son homologue américain, il est possible de cibler l'auditoire de chaque publication en sélectionnant un groupe déterminé (Cercle). Réseautage du moteur de recherche Google, il est peut-être le plus opaque des trois réseaux majeurs en termes d'utilisation des données personnelles car il peut rapidement mêler tous les services de Google (YouTube, Google, Picasa, Gmail, etc.). Un petit tour dans les paramètres vous permettra également de définir votre lectorat, ce qu'il peut voir ou non, et les personnes qui peuvent vous contacter. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent