Facebook va désormais permettre la connexion anonyme

Facebook va désormais permettre la connexion anonyme

DirectLCI
RÉSEAU SOCIAL - Lors de sa conférence des développeurs, la f8 Facebook Developer Conference, Mark Zuckerberg a annoncé la possibilité d'utiliser des applications tierces de manière anonyme.

Ayez confiance. Tel est le message qu'a voulu faire passer Mark Zuckerberg, le PDG et fondateur de Facebook, lors de la conférence des développeurs f8 Facebook qui s'est tenue le 30 avril à San Francisco. Encore une fois, la question de la vie privée reste centrale pour le réseau social. Et afin de rassurer ses membres, il a déclaré que les utilisateurs de Facebook pourraient très bientôt se connecter à des applications tierces de manière anonyme, sans partager des informations personnelles. "Certaines personnes ont peur d'appuyer sur le bouton bleu", a expliqué Mark Zuckerberg, faisant référence au bouton "Se connecter avec Facebook".

"Si vous utilisez une application à laquelle vous ne faites pas complètement confiance ou que vous craignez qu'elle ne spamme vos amis, vous ne voulez pas lui donner beaucoup de pouvoir", a-t-il ajouté. Le but est donc de pouvoir se connecter à une application via son compte Facebook mais sans que cette opération ne dévoile vos données aux propriétaires de ces applications.

La possibilité de faire un vrai tri dans les informations partagées

Le système Facebook Connect permettra donc de se connecter de manière simple à de nombreux services mais vous n'aurez plus l'obligation de partager votre liste d'amis, vos informations personnelles ou d'autoriser une application à publier en votre nom. L'idée est, une fois la confiance instaurée, de dévoiler peu à peu ses données au service en question, dans la mesure où cela va dans votre intérêt, bien sûr. L'utilisateur pourra donc, dans un avenir proche, avoir le choix de partager son adresse mail mais pas sa date de naissance, par exemple. A l'heure actuelle, il est impossible de trier les données partagées dans ce degré de finesse.

Cette nouvelle fonctionnalité devrait se propager peu à peu sur nombre de services au cours des mois à venir. Certaines applications ont déjà lancé une phase de test. En outre, Facebook a annoncé qu'il allait commencer à analyser la qualité des applications qui utilisent le système de connexion de Facebook pour s'assurer que les développeurs de ces services ne profitent pas de cette opportunité pour poster sur votre mur dans votre dos ou prélever des données sans vous en avertir. Facebook bienveillant ? Un nouveau chapitre du réseau social vient de s'ouvrir.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter