"ASV" : les forums de discussion de retour grâce à Facebook ?

High-tech

RÉSEAU SOCIAL - Le site de Mark Zuckerberg envisagerait d’intégrer des chats publics, dans son application de messagerie instantanée Messenger. Le but : que ses utilisateurs puissent se retrouver pour échanger autour de leurs centres d’intérêt.

Le concept du chat libre des années 90 va-t-il faire son grand retour ? C’est en tout cas ce que semble penser Facebook. A en croire le site TechCrunch, le réseau social testerait actuellement une nouvelle fonctionnalité sur le modèle des forums de discussion, pour son application de messagerie instantanée Messenger. 

Rappelez-vous, entre autres, de la plateforme Caramail à la fin des années 90. Tous ceux qui utilisaient Internet au début des années 2000 se rappellent forcément de l’abréviation "ASV ?". Comprenez : âge, sexe, ville ! C’est ainsi que débutait chaque discussion sur la plateforme. Avec un inconnu, le plus souvent, puisque la plupart des utilisateurs étaient anonymes sur Caramail : plutôt du genre "Matth1985" et sans photo de profil, s'il vous plaît ! Mais, avec le lancement de Facebook, l’idée de parler à des inconnus est devenue un concept que les gens se sont mis à rejeter. Du jour au lendemain, ces "chat rooms" ont été littéralement désertées.

Baptisée "Rooms", cette nouvelle fonctionnalité de Facebook pourrait donc bien les remettre au goût du jour. Elle serait dédiée aux conversations publiques sur des sujets et des centres d’intérêt, précise la description associée. Chaque "room" serait associée à un lien qui peut être partagé afin que n’importe qui sur Messenger puisse participer à la conversation.

Toutefois, il ne faut pas espérer voir apparaître ces salons de conversation publics dans Messenger dans un avenir très proche : en 2014, Facebook avait ainsi lancé une application similaire, qui portait déjà le nom de "Rooms". Elle permettait aux utilisateurs d’iPhone d’échanger publiquement sur des sujets. Mais le succès n'avait pas été au rendez-vous et elle avait fini par disparaître moins d'un an après son lancement. Rien ne garantit, donc, que la version 2016 verra bel et bien le jour. 

Lire aussi

    VIDEO - Vivre sans Facebook, la clé du bonheur ?

    En vidéo

    Vivre sans Facebook, la clé du bonheur ?

    Lire et commenter