Vous passez désormais moins de temps sur Facebook

Vous passez désormais moins de temps sur Facebook

High-tech
DirectLCI
PERTE DE VITESSE - Une étude réalisée par Verto Analytics démontre que les utilisateurs ont passé moins de temps sur Facebook en 2017 qu’en 2016. En revanche, d’autres réseaux sociaux voient les utilisateurs venir plus souvent et plus longtemps.

Facebook est-il en perte de vitesse ? Le réseau social de Mark Zuckerberg ne cesse pourtant de multiplier les innovations, de l’ajout prochain de réalité virtuelle à la vidéo live, aux stories, en passant par une recomposition du fil et le filtrage des contenus. Mais cela ne semble plus suffisant. Selon une étude réalisée par Verto Analytics, les utilisateurs de 18 ans et plus commenceraient à déserter la plateforme.


Plus de 10 ans après sa création dans les couloirs d’Harvard, Facebook tient pourtant toujours le haut du pavé. Entre 2016 et 2017, il a conservé son rang de réseau social numéro un avec 70 % d’assiduité de ses utilisateurs, nettement plus que Snapchat ou Twitter qui complètent le podium (respectivement 47 % et 27 %). Mais c’est néanmoins une perte de 5 points pour Facebook. Twitter enregistre une plus grosse perte de fidélité (-16 %) tout comme Snapchat (- 1 %). Facebook Messenger a, en revanche, le vent en poupe (de 44 à 49 %).

Messenger a de plus en plus la cote

Si le temps passé par ses utilisateurs a fortement diminué, de 32h43 en moyenne en 2016 à 18h24 en 2017, tout comme le nombre de sessions de connexion (173 contre 311), le temps de session moyen reste quasi stable (6'23" contre 6'18"). Cela vient confirmer un sondage de RBC Capitals Market réalisé en mai dernier dans lequel les utilisateurs interrogés laissaient entendre qu’ils allaient passer autant voire moins de temps sur Facebook dans les 12 mois suivants (63 % autant, 25 % moins). L’entreprise de Palo Alto devance encore néanmoins toute la concurrence, et très largement : 4 heures par an et par utilisateur sur Snapchat (+ 57 minutes), 3 heures et 2 minutes sur Twitter (contre 2 heures 37, 5'44" par session). La plus belle progression est pour Messenger qui gagne 40 minutes de présence en un an (1 heure 34 contre 54 minutes) et plus de 50% de temps par session (1'25" contre 0'51"). De quoi comprendre que Facebook lui accorde bon nombre d’améliorations de service.

De son côté, le cabinet eMarketer s’attend à ce que les utilisateurs de Facebook voient au contraire leur temps de présence quotidienne s’accroitre (41 minutes contre 40 en 2016).


Facebook reste le leader incontesté des réseaux sociaux avec 199,4 millions d'utilisateurs uniques mensuels en octobre 2017, devant Instagram (144,3 millions), Twitter (110,8 millions), Facebook Messenger (104,7 millions) et Pinterest (84,4 millions), selon Verto Analytics.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter