Free contre attaque et met Bouygues Telecom en demeure

Free contre attaque et met Bouygues Telecom en demeure

DirectLCI
TÉLÉCOMS – La guerre reprend de plus belle entre les deux opérateurs. Après avoir été attaqué par Bouygues Telecom fin novembre, Free contre attaque et accuse son concurrent de profiter des bons résultats obtenus dans une étude de l'Autorité de régulation des télécoms. Un rapport pourtant encore en version "bêta", de l'aveu même de l'institution.

Xavier Niel ne compte pas se laisser faire. Alors que Free n'avait pour l'instant pas réagi aux accusations de Bouygues Telecom sur le bridage des débits en itinérance , l'opérateur contre attaque lui aussi par une mise en demeure. D'après les informations du Figaro , Free demande à son concurrent de "cesser sans délai toute communication" sur la qualité de son réseau fixe.

Depuis le 26 novembre dernier, Bouygues Telecom revendique en effet les bons résultats de son réseau fixe dans le premier rapport du genre réalisé par l'Arcep , l'autorité de régulation des télécoms. L'opérateur du groupe Bouygues revendique ainsi être "premier ou premier ex aequo sur quinze des seize critères ADSL mesurés".

Une étude de l'Arcep pas totalement fiable

Une communication qui pose "de graves problèmes commerciaux et d'image" à Free. L'Arcep précise en effet que ce rapport est une première édition que l'on doit considérer comme une version "bêta" et que les résultats peuvent ne pas être fiables à 100 %.

Le même jour que la publication de ce rapport, Bouygues Telecom attaquait également Free pour "pratique commerciale trompeuse" . Selon le plaignant, l'opérateur de Xavier Niel mentirait à ses abonnés sur la limitation de débit 3G qui interviendrait en roaming sur le réseau Orange bien avant les 3 Go promis par l'opérateur. Voilà donc une nouvelle bataille qui s'ouvre entre ces deux opérateurs.

En savoir +
Bouygues Telecom porte plainte contre Free Mobile et réclame 100 millions d'euros
- Qualité Internet fixe : Bouygues prend l'avantage sur Free - Bouygues Telecom accuse Free Mobile de tromper ses abonnés

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter