Fusion Bouygues / SFR : quelles conséquences pour les abonnés ?

Fusion Bouygues / SFR : quelles conséquences pour les abonnés ?

DirectLCI
CONSO – En cas de fusion entre les deux opérateurs, les conséquences pour les consommateurs pourraient être nombreuses. Outre la concurrence qui serait moins importante qu'à quatre opérateurs, les abonnés verraient des modifications bien concrètes.

L'UFC Que Choisir s'inquiète pour les abonnés français à la téléphonie mobile. Dans une déclaration à l'AFP, Alain Bazot, président de l'association de consommateur estime que "passer de quatre à trois opérateurs est quelque chose qui peut nous inquiéter si des garanties ne sont pas mises en œuvre".

Sa réaction fait référence au projet de vente à Free du réseau de Bouygues Telecom. Ce dernier espère ainsi pouvoir racheter SFR à Vivendi sans s'attirer les foudres de l'Autorité de la concurrence . Mais quelles conséquences justement sur les abonnés des trois opérateurs ?

Les abonnés de Free
Ce seraient certainement les grands gagnants de la manœuvre. Le réseau de Free a à peine deux ans d'existence et se construit petit à petit. En rachetant les 15 000 antennes de Bouygues Telecom, Free s'offrirait donc un réseau performant pour un prix très raisonnable de 1,8 milliard d'euros. Il prendrait ainsi son indépendance par rapport à Orange, à qui il verse entre 600 et 700 millions d'euros par an pour profiter de son réseau en attendant que le sien soit terminé. De quoi faire des économies par rapport au plan de déploiement de réseau initial et profiter de la meilleure couverture française en 4G (environ 70 % de la population). Les clients de Free jouirait ainsi d'une offre commerciale très performante (prix bas et réseau solide).

Les abonnés de Bouygues Telecom
Si Bouygues rachète SFR, les clients verraient leur offre migrer sur le réseau SFR à partir de 2016. Pas la peine de changer de carte SIM ou de signer un nouveau contrat, cela se fera en toute transparence pour eux. Ils passeraient en revanche du troisième opérateur français (11 millions de clients) au premier (32 millions d'abonnés en ajoutant les 21 millions de SFR) ; Orange en possède 27.

Les abonnés de SFR
Pour eux non plus, pas de démarche technique ou commerciale particulière à effectuer. Ils resteront en effet sur le même réseau. Ils garderont leur forfait, garanti par le contrat signé lors de leur abonnement à l'opérateur. Ils pourraient en revanche voir la marque inscrite sur leur facture changer. Mais sur ce point précis, aucune décision n'a encore été prise. Hier dans le Journal du Dimanche , Olivier Roussat, PDG de Bouygues Telecom expliquait : "Nous prendrons le meilleur des deux mondes entre les marques de Bouygues Telecom et de SFR et en fonction des besoins des différents types de clients (classique, low cost, entreprises)".

Plus d'articles