Galaxy S5 : un smartphone haut de gamme mais pas d'effet "wahou"

Galaxy S5 : un smartphone haut de gamme mais pas d'effet "wahou"

High-tech
DirectLCI
TEST – Le nouveau vaisseau amiral de Samsung est arrivé en boutique. Alors que la concurrence est de plus en plus agressive sur ce secteur, que vaut le smartphone haut de gamme du constructeur sud-coréen ? Metronews l'a testé.

Samsung reste-t-il la référence du smartphone Android haut de gamme ? Depuis la sortie du Galaxy S4, il y a un an, la concurrence a sorti l'artillerie lourde sur ce segment : LG G2, Sony Xperia Z2 ou encore le HTC One M8 ont brillamment réussi à remettre en question la suprématie du constructeur coréen. Avec le Galaxy S5, l'enjeu est donc de taille.

Pour parvenir à faire oublier ces excellents modèles, Samsung mise tout d'abord sur une fiche technique très fournie : étanche, processeur dernier cri Qualcomm Snapdragon 801 à 2,5 GHz, écran 5,1 pouces super Amoled (1 920 x 1 080 pixels, 432 pixels par pouce), 2 Go de mémoire vive, 16 Go de stockage, capteur photo de 16 mégapixels, batterie de 2 800 mAh. On comprend que derrière cette avalanche de chiffres se cache ce qu'il se fait relativement de mieux techniquement en ce moment. En témoigne la qualité photo très satisfaisante et extrêmement bien fournie en paramètres en tous genres : exposition, balance des blancs, mode rafale, etc. On regrette en revanche la piètre qualité du rendu des panoramas, bien trop pixellisé pour être exploitable.

Le plastique, c'est fantastique

Autre déception qui se fait sentir dès la sortie de sa boîte : le design et les matériaux utilisés. Contrairement à la majorité de ses concurrents, Samsung continue d'utiliser du plastique pour habiller un modèle vendu tout de même 679 euros. Difficile de ne pas être déçu par ce choix, quand les smartphones Sony et HTC à ce prix font le pari de matériaux nobles comme le verre ou l'aluminium. Les maladroits seront heureux de savoir qu'en cas de chute, leur téléphone reste ainsi moins fragile que d'autres. Les esthètes seront quant à eux certainement décontenancés.

Mais la bonne surprise vient d'ailleurs. Le lifting de l'interface Touchwiz, la surcouche que Samsung applique à cet Android 4.4.2, est plus que bienvenue. Très réactive et loin de vouloir en mettre plein les yeux comme sur le Galaxy S4, elle prône ici une certaine sobriété qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler le "flat design" popularisé par Apple depuis iOS 7. Autre nouveauté de taille, inspirée elle aussi d'Apple, la reconnaissance d'empreintes digitales. Situé sur le bouton de façade, le système fonctionne très bien et permet par exemple de déverrouiller son téléphone ou de payer via PayPal sans avoir à entrer son mot de passe.

Application santé et mode enfant

Autre capteur, couplé cette fois-ci à l'application S-Health : celui de fréquence cardiaque.On pose son doigt sur le falsh de l'appareil photo et la lumière vive discerne l'afflux de sang pour en déduire la vitesse des battements du coeur. Plutôt bien conçue, l'application propose également de compter le nombre de pas quotidien, les calories brûlées lors d'un footing, mais aussi celles absorbées durant les repas. Cette dernière fonctionnalité reste toutefois laborieuse puisqu'il faut renseigner manuellement chaque aliment mangé.

Les parents seront, pour leur part, rassurés par le mode enfant intégré dans ce nouveau Galaxy S5. Cette interface spécifique permet de donner accès seulement aux applications et contenus qu'ils auront eux-mêmes choisis. Une plage horaire peut être déterminée, tout comme un temps maximum d'utilisation. Au final, le Galaxy S5 continue de capitaliser sur le savoir-faire de Samsung dans les smartphones de grande taille, sans toutefois apporter de nouveautés surprenantes. Les aficionados de la marque seront ravis, les autres qui y sont moins attachés savent désormais qu'ils ont le choix dans cette gamme de prix.

A lire aussi :
-
Où acheter le Samsung Galaxy S5 au meilleur prix ?
-
Toutes les caractéristiques de ce nouveau smartphone

Les concurrents au banc d'essai :
-
HTC ONE M8 : il a tout d'un grand - iPhone 5s : pas de révolution mais des innovations bien pensées

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter