Facebook reconnaît vous suivre à la trace même sans votre consentement

Facebook reconnaît vous suivre à la trace même sans votre consentement
High-tech

PRIS EN FLAG’ – Deux sénateurs américains ont fait admettre à Facebook que le réseau social parvient à récupérer les données de géolocalisation de ses utilisateurs même lorsque ceux-ci ont désactivé la fonction dans leur profil.

Vous pensiez pouvoir utiliser Facebook sans être repéré après avoir désactivé la géolocalisation dans votre profil ? Eh bien non, car la firme de Mark Zuckerberg se moque visiblement de votre avis : elle continue de collecter des informations sur le lieu où vous vous trouvez même quand vous l'avez refusé.

Facebook l’a lui-même reconnu. Le réseau parvient à récupérer vos données de localisation  en permanence, pour des raisons de sécurité et à des fins publicitaires, a-t-il admis. "Même si quelqu'un n'active pas les données de localisation, Facebook peut tout de même déterminer en partie son emplacement grâce aux informations qu'il fournit à travers ses activités et ses connexions sur nos différents services", a indiqué le groupe dans une lettre adressée à deux sénateurs américains le 12 décembre dernier.

Les deux hommes, Chris Coons, sénateur démocrate, et Josh Hawley, élu républicain, avaient contacté Facebook il y a près d’un mois pour demander des comptes quant à la façon dont les données des utilisateurs étaient collectées. Ils faisaient notamment part de leur inquiétude sur "le niveau de contrôle que les paramètres laissent entendre" et que la plateforme pourrait ne pas offrir à ses inscrits. "Facebook admet", a confirmé Josh Hawley mardi, en partageant un tweet d'une journaliste de The Hill ayant publié les trois premières pages de la lettre. 

"Même si vous désactivez l'option 'position', ils continuent de traquer votre emplacement pour faire de l'argent (en vous envoyant des pubs)", continue-t-il. "Pas de contrôle sur vos infos personnelles. (...) C'est pour ça que le Congrès doit agir".

Lire aussi

Facebook s’est défendu en expliquant que les données de localisation permettaient aux utilisateurs de signaler où ils étaient sur leur publication ou auprès de leurs amis, de faire des recherches dans la zone où ils se trouvaient. "Cela nous aide à mettre en avant des contenus plus appropriés et à améliorer les publicités", a fait valoir le réseau social, sans justifier le fait qu'il passe outre les demandes de ses inscrits.

Il faut cependant savoir que, si vous désactivez la localisation, Facebook parvient certes à compiler quelques données sur votre usage, mais vous n’êtes pas nominativement identifié. Vous êtes alors représenté par votre adresse IP, qui signale votre connexion sur internet rattachée à une ville ou un code postal. Facebook jure ne pas aller plus loin dans l’identification, sauf pour des questions de sécurité. 

Comment désactiver la géolocalisation sur Facebook ?

Si vous ne voulez pas que vos informations soient (officiellement) partagées par Facebook avec ses partenaires publicitaires, et ne rester pour lui qu'une adresse IP, il faut tout désactiver au maximum.

> Sur Android

- Allez dans les paramètres de votre profil sur Facebook

- Cliquez sur l’onglet Paramètres de compte

- Appuyez sur Géolocalisation

- Désactivez l’historique. Cela va également désactiver la fonction qui permet à vos amis à proximité de vous trouver.

> Sur iPhone/iPad

- Allez dans Réglages

- Cliquez sur  Facebook tout en bas du menu

- Mettez l’onglet Position sur "Jamais"

- Vous pouvez aussi aller dans Service de localisation et choisir la fréquence accordée à Facebook pour vous localiser (de jamais à tout le temps)

- Allez dans l’appli Facebook puis dans les paramètres (trois tirets en bas à droite)

- Cliquez sur Paramètres et vie privée/Raccourcis de confidentialité

- Dans "Gérer vos paramètres", pensez à désactiver le service de localisation ainsi que l’historique.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Reconfinement : le mode d’emploi des attestations de déplacement

EN DIRECT - Covid-19 : l'exécutif table désormais sur une récession de 11% en 2020

EN DIRECT - Attentat de Nice : une Brésilienne parmi les victimes

Reconfinement : voici le nouveau dispositif pour sauver les entreprises

Reconfinement : les commerces qui devront fermer, ceux qui vont rester ouverts

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent