Google aurait-il une console de jeux vidéo sous le coude ?

High-tech
RUMEUR – Selon plusieurs sites internet américains, Google aurait dans l’idée de lancer un projet dans le secteur du jeu vidéo. Service de streaming ou console de jeux, l’idée semble faire son chemin du côté de Mountain View où un ancien ponte de PlayStation et Xbox a récemment été recruté.

L'un des rares domaines dans lequel Google ne s’est pas encore lancé, du moins pas comme acteur de premier plan, c’est bien le jeu vidéo. Certes, le géant américain dispose sur son Play Store d’une offre de jeux mobiles. Mais c’est là sa seule incursion de près ou de loin dans un secteur extrêmement concurrentiel qui genère plus d'une centaine de milliards de dollars chaque année.


Selon le site The Information, Google aurait finalement décidé de s’impliquer un peu plus précisément dans le secteur vidéoludique. La société développerait ainsi une offre de streaming de jeux à la façon de ce que fait notamment Nvidia avec sa Shield -un boîtier TV… sous Android-, ou encore Shadow, le service français permettant aussi de jouer de manière dématérialisée. Le service, qui a pour nom de code Yeti, pourrait fonctionner via Chromecast, la clé multimédia de Google qui permet de diffuser sur votre téléviseur, via la prise HDMI et en wifi, le contenu se trouvant sur un appareil (ordinateur, smartphone, tablette, etc.), que ce soit des vidéos YouTube, des films, des séries, des flux multimédias ou bien des jeux vidéo.

Un marché à plus de 100 milliards de dollars

Désireux de s’implanter plus que jamais dans la maison, avec notamment l’arrivée du haut-parleur avec assistant vocal Google Home, la firme de Mountain View pourrait tout aussi bien élaborer sa propre console de jeux, explique au site des sources internes. Et l’on pencherait sans doute plutôt du côté d’un boîtier TV sous Android, capable de fournir bien plus que des jeux et notamment des programmes TV, le tout piloté par la voix. 


L’arrivée le mois dernier de Phil Harrison, vétéran du jeu vidéo passé notamment par Microsoft Xbox et Sony PlayStation dont il fut vice-président, apporte de l’eau au moulin. Ce dernier avait d’ailleurs lui-même décrit son prochain poste comme "une opportunité très spéciale", rappelle Gamesindustry.

En vidéo

EMISSION - Jeux vidéo : le best-of 2017 et nos attentes pour 2018

Réponse au printemps ?

Depuis longtemps, Google ne cache pas son intérêt pour le secteur du jeu vidéo. Le groupe avait tenté de mettre la main sur Gaikai, un service de cloud gaming racheté finalement par Sony pour sa PlayStation. Il avait essayé de racheter Twitch, qui diffuse en direct des vidéos et qui est tombé dans le giron d’Amazon. Des coups d’épée dans l’eau pour Google qui a commencé les représailles avec le lancement de YouTube Gaming en 2015 et préparerait donc désormais son propre concept. 


Avec un service d’abonnement à un streaming de jeu vidéo, Google se frotterait à une forte concurrence, puisque des ténors du secteur comme Xbox ou PlayStation ont déjà lancé leur propre offre pour console de salon (Xbox Game Pass et PlayStation Now) et font face aux services pour PC. Mais Google serait aussi en mesure de démocratiser le cloud gaming auprès du plus grand nombre. Réponse sans doute lors de la prochaine conférence des développeurs Google I/O, le rendez-vous printanier au cours duquel l’entreprise annonce généralement ses nouveaux projets.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter