Google dresse le bilan de son service Inbox et… l'ouvre à tous pendant 24 heures

Google dresse le bilan de son service Inbox et… l'ouvre à tous pendant 24 heures

INTERNET – Après trois mois de disponibilité, Google dresse un premier bilan d'Inbox, son service de gestion d'e-mails. Des données qui permettent de mieux connaître la manière dont on utilise l'un des plus vieux outils d'Internet à l'heure des réseaux sociaux.

Trois mois après sa sortie, Google fait son premier bilan d'Inbox ; sa solution qui promettait de réinventer la gestion des e-mails. Comme metronews vous l'expliquait alors en exclusivité , la version web et les applications Inbox permettent de regrouper les messages par thématiques, programmer des rappels ou mettre en avant les informations importantes sans avoir à ouvrir l'e-mail. Plus de 100 000 retours de la part des utilisateurs ont permis de discerner plusieurs enseignements.

Des utilisateurs majoritairement sur Android
Ceci n'est pas une surprise pour un service de Google, la solution est à 70 % utilisée sur smartphone Android, via l'application. L'iPhone représente seulement 28 % et la version web 34 %. Des chiffres qui montrent également que les utilisateurs se servent du service à la fois sur les applications et le Web.

 Un outil délaissé pour correspondre avec nos amis
Promotions, forums, interaction sur les réseaux sociaux, mises à jour ou newsletters : ces groupes thématiques censés faciliter l'identification du sujet des messages représentent 85 % des e-mails reçus par les utilisateurs d'Inbox. Un bon indice de la typologie du contenu de nos boîtes de réception. La conversation directe avec nos contacts, l'un des principaux usages de l'e-mail depuis sa création, est donc désormais devenue minoritaire.

 L'e-mail essentiel pour l'achat en ligne
Dans Inbox, Google propose un aperçu du message sans avoir à l'ouvrir. C'est l'achat en tout genre qui largement majoritaire, il représente 57 % de cet usage (51 % de factures et de suivi de colis, 4 % de réservations et 2 % de locations de places pour un spectacle vivant). Les e-mails convenant d'un rendez-vous s'arrogent 34 % du total, tandis que les informations sur un voyage en avion n'en représentent que 9 %.

 Un nouvel usage : le pense-bête
Qui ne s'est jamais envoyé un e-mail pour penser à faire une chose un peu plus tard ? Google avait bien compris cet usage en créant Inbox en permettant au service d'afficher les messages au moment où on en a besoin. Ainsi, l'écrasante majorité (plus de 90 %) des rappels est programmée pour un autre moment de la journée, au lendemain ou la semaine suivante. Seuls 5 % des rappels sont géolocalisés, comme "fais-moi penser en acheter du pain en rentrant chez moi".

Enfin, pour fêter ces trois mois d'existence d'Inbox, Google permet à n'importe quel utilisateur d'obtenir une invitation automatiquement pour ce service accessible seulement sur invitation. Pour cela, il suffit d' envoyer depuis sa boîte Gmail un e-mail à inbox@google.com . Faites vite, cette offre n'est valable que pendant 24 heures.


EN SAVOIR + 
>>  On a testé Inbox, la nouvelle appli de gestion des mails de Google
>>  Astuce geek : 3 fonctions géniales d'Inbox, la nouvelle appli de messagerie de Google
>> Toute l'actualité de Google sur 
metronews

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tensions au Proche-Orient : nouvelle réunion du Conseil de sécurité de l'ONU prévue dimanche

Dans les villes mixtes d'Israël, un climat insurrectionnel qui inquiète au plus au point

Covid-19 : les cas de variant indien en légère hausse en France

EN DIRECT - Covid-19 : la Grèce se rouvre aux touristes après sept mois de confinement

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.