Google met Molière à l'honneur dans un Doodle interactif

Google met Molière à l'honneur dans un Doodle interactif

High-tech
DirectLCI
THEATRE - Pour célébrer la toute première représentation du Malade Imaginaire le 10 février 1673, Google met Molière à l'honneur ce dimanche. Le dramaturge français est la star du Doodle du jour conçu avec La Comédie Française. Un mini-musée interactif à découvrir durant 24 heures.

Ce 10 février 1673, Molière joue sur scène la première représentation de sa nouvelle pièce, Le Malade Imaginaire. C'est pour rendre hommage à cette 30e œuvre du célèbre dramaturge français que Google lui consacre un Doodle sur la page d'accueil de son moteur de recherche, ce dimanche.


Il y a 346 ans au Palais-Royal, Molière créait avec la Troupe du Roy cette pièce de théâtre mélangeant comédie, danse et musique. Le succès était au rendez-vous. Mais Le Malade Imaginaire sera aussi fatal à son auteur et créateur. Les trois premières représentations sont saluées par la critique et les spectateurs. La quatrième s'achèvera sur la mort de Molière sur scène, dans son fauteuil "de malade imaginaire" devenu tristement célèbre. Sur les planches, il incarnait alors Argan, ce personnage persuadé d'être malade sans prêter attention à la véritable bronchite chronique dont il souffrait et qui dégénèrera en pneumonie. Il s'éteint le 17 février, quelques heures après sa sortie de scène.

Pour honorer la mémoire de Molière, Google a donc créé une image d'accueil interactive en partenariat avec la Comédie Française, également baptisée "La Maison de Molière". Vous pourrez ainsi, en scrollant vers la droite sur la bannière, voir des illustrations de ses œuvres les plus connues (L'Ecole des Femmes, L'Avare, Le Malade Imaginaire…). 

Vous pourrez même aller encore plus loin dans l'espace Google Arts & Culture avec un mini-musée ludique pour tout savoir de la vie et de l'oeuvre de celui qui se nommait Jean-Baptiste Poquelin au civil. On y découvre même son fauteuil resté tristement célèbre et toujours exposé à la Comédie Française..

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter